Joe Harris (mathématicien)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Harris.
Joe Harris à Oberwolfach en 2008

Joseph Daniel Harris (né en 1951), connu sous le nom de Joe Harris, est un mathématicien américain, spécialiste en géométrie algébrique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après un Ph.D. en 1978 à Harvard, dirigé par Phillip Griffiths (de)[1], Harris a été Moore Instructor (en) au MIT puis professeur à l'université Brown et, à partir de la fin des années 1980, à Harvard. De 2002 à 2005, il a été directeur du département de mathématiques à Harvard.

Harris est connu pour plusieurs manuels de géométrie algébrique, dont certains avec Griffiths, dans lesquels il met l'accent sur les liens avec la géométrie algébrique classique du XIXe siècle et de l'école italienne (en) du début du XXe siècle.

En 1983, il a été orateur invité au Congrès international des mathématiciens à Varsovie, avec une conférence sur l'espace des modules d'une courbe algébrique (en)[2].

Harris a dirigé de nombreuses thèses[1], dont celles de Dan Abramovich, James McKernan (de), Rahul Pandharipande (en) et Ravi Vakil (en).

Sélection de publications[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

(de) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en allemand intitulé « Joe Harris (Mathematiker) » (voir la liste des auteurs)

  1. a et b (en) Joseph Daniel Harris sur le site du Mathematics Genealogy Project
  2. (en) « Recent work on ℳg », dans Proc. ICM, August 16-24 1983, Warszawa, vol. 1, p. 719-726