Jobie Dajka

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jobie Dajka
Importez l’image de cette personne
Informations
Nom Jobie Dajka
Date de naissance 11 décembre 1981
Date de décès 4 avril 2009 (à 27 ans)
Pays Drapeau de l'Australie Australie
Principales victoires
Maillot arc-en-ciel Champion du monde du keirin (2002)
Coupe du monde de keirin (2004)

Jobie Dajka (né le 11 décembre 1981 en Nouvelle-Galles du Sud et décédé le 4 avril 2009 à Adélaïde[1]) est un coureur cycliste sur piste australien. Spécialiste de la vitesse et du keirin, il a décroché sept médailles en championnats du monde, dont le titre mondial du keirin en 2002.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jobie Dajka brille dès la catégorie junior où il remporte les titres mondiaux de la vitesse et de la vitesse par équipes en 1998. L'Australian Institute of Sport lui décerne l'année suivante la récompense d'athlète junior de l'année[2].

En 2002, il est sacré champion du monde du keirin à Copenhague.

Alors qu'il avait manqué les Jeux olympiques de 2000 à Sydney, il est exclu du camp d'entraînement pré-olympique de 2004 car il est accusé d'avoir menti aux enquêteurs dans le cadre l'affaire de dopage de Mark French. Son appel tendant à faire annuler cette décision et la suspension consécutive reste vain[3].

Le 15 juin 2005, un tribunal prononce à son encontre une suspension de trois ans en raison d'une agression sur l'entraîneur national australien de cyclisme sur piste Martin Barras. Souffrant d'une dépression et d'un stress lié à l'alcool, il effectue un séjour à l'hôpital d'Adelaide[4].

La licence cycliste de Dajka est rétablie le 22 décembre 2006. Sa suspension est levée plus tôt en application des conditions fixées par le tribunal en 2005, Dajka ayant suivi un traitement médical et effectué 80 heures de travaux d'intérêt général (community service)[5].

Le 7 avril 2009, son corps est retrouvé sans vie à son domicile.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

  • Anvers 2001
    • médaille d'argent, monde Médaillé d'argent de la vitesse par équipes
  • Copenhague 2002
    • Maillot arc-en-ciel Champion du monde de keirin
    • médaille d'argent, monde Médaillé d'argent de la vitesse
    • médaille d'argent, monde Médaillé d'argent de la vitesse par équipes
  • Stuttgart 2003
    • médaille d'argent, monde Médaillé d'argent du keirin
    • médaille d'argent, monde Médaillé d'argent de la vitesse

Championnats du monde juniors[modifier | modifier le code]

Jeux du Commonwealth[modifier | modifier le code]

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

  • 2004
    • Classement général du keirin
    • 1er du keirin à Sydney
    • 2e du keirin à Moscou
  • 2004-2005
    • 2e de la vitesse à Sydney
    • 3e de la vitesse par équipes à Sydney

Championnats d'Australie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Guilt should torment you, cyclist's father tells officials », The Sydney Morning Herald,‎ 18 avril 2009
  2. (en) « AIS Awards », sur ausport.gov.au (consulté le 21 octobre 2008)
  3. (en) « What doesn't kill you... », sur cyclingnews.com,‎ 1er octobre 2004 (consulté le 21 octobre 2008)
  4. (en) « Jobie Dajka banned for three years », sur news.com.au,‎ 17 juin 2005 (consulté le 21 octobre 2008)
  5. (en) « Statement regarding Jobie Dajka », sur cycling.org.au,‎ 22 décembre 2006 (consulté le 21 octobre 2008)

Liens externes[modifier | modifier le code]