Joaquín Ruiz-Giménez Cortés

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ruiz.
Joaquín Ruiz-Giménez Cortés

Joaquín Ruiz-Giménez Cortés, né à Hoyo de Manzanares (Communauté autonome de Madrid) le 2 août 1913, mort le 27 août 2009 à Madrid, est un homme politique espagnol, proche du Vatican. Il est le fils de l'avocat et homme politique Joaquín Ruiz Jiménez.

Biographie[modifier | modifier le code]

  • Docteur en droit.
  • Professeur agrégé de philosophie du droit de l’Université complutense de Madrid.
  • 1988-2001 : Président du Comité espagnol de l’UNICEF
  • de décembre 1982 à décembre 1987, il a été défenseur du peuple.
  • 1963-1977 : Fondateur et président du Conseil de rédaction de la revue Cuadernos para el diálogo
  • 1971-1975 : Président de la Commission nationale espagnole justice et paix
  • 1967-1972 : Le pape Paul VI le nomme membre du Consilium de Laicis du Saint-siège
  • 1951-1956 : Ambassadeur au Vatican (1948-1951) et ministre de l’Éducation nationale.
  • 1939-1946 : Président de l’Organisation internationale des étudiants Pax Romana.

Après avoir été nommé par le pape Jean XXIII expert en questions sociales, juridiques et politiques, il a participé aux travaux des commissions du Concile Vatican II.

En 1988 il reçoit la Creu de Sant Jordi, distinction décernée par la Generalitat de Catalogne.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • La concepción institucional del Derecho (1944)
  • Introducción a la filosofía Jurídica (1958)
  • La propiedad (1961)
  • Del ser de España (1962)
  • El Concilio y los Derechos del hombre (1968)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]