Joan de Cabanas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Manuscrit de Joan de Cabanas

Joan de Cabanas (en graphie classique ; en français Jean de Cabanes ou Jean de cabannes ; Aix-en-Provence, baptisé le 28 mars 1654 - le 26 février 1717) est un écrivain provençal du XVIe siècle de langue occitane.

Il est l'auteur de contes explicitement inspirés de l'Heptaméron, de pièces de théâtre, d'une évocation poétique de la guerre de 1707 entre la Provence et le Duc de Savoie et d'énigmes en vers. Ses œuvres manuscrites furent imprimées en partie après sa mort puis ont été principalement étudiées et publiées par le critique occitan Philippe Gardy.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean de Cabannes est né à Aix-en-Provence, fils cadet de l'avocat Jean-Augustin de Cabannes et de Catherine de Tisaty, il dût gagner sa vie et servit dans l'armée du Duc de Savoie. La mort de son frère aîné fit de lui l'héritier de son père et le mit à l'abri du besoin et lui permir de se consacrer à l'écriture, comme lui-même le dit en provençal : Ay de ben, siou content dau miou / Em'aquo me douni carriero / D'escrioüre tout ce que voudray (Ai de ben, siáu content dau mielh / Amb aquò doni carrièra / d'escriure tot ce que vòudrai en graphie classique)[1]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Éditions[modifier | modifier le code]

Bibliographie critique[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. "j'ai du bien, je suis content au mieux avec cela je me donne carrière d'écrire tout ce que je voudrai".