Joan Woodbury

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Woodbury.

Joan Woodbury

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Dans Les Desperados (1943, photo promotionnelle)

Nom de naissance Joan Elmer Woodbury
Naissance 17 décembre 1915
Los Angeles
Californie, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès 22 février 1989 (à 73 ans)
Desert Hot Springs
Californie, États-Unis
Profession Actrice
Films notables Casbah (1938)
Le Roi des zombies (1941)
Les Dix Commandements (1956)
Dans The Rogues Tavern (1936)
De g. à d. : Joseph Calleia, Hedy Lamarr, Ben Hall,
Joan Woodbury, Charles D. Brown et Charles Boyer,
dans Casbah (1938)
Avec J. Farrell MacDonald (à g.) et Roy Rogers,
dans In Old Cheyenne (1941)

Joan Woodbury est une actrice américaine, de son nom complet Joan Elmer Woodbury[1], née le 17 décembre 1915 à Los Angeles (Californie), morte le 22 février 1989 à Desert Hot Springs (Californie).

Biographie[modifier | modifier le code]

Joan Woodbury débute au cinéma avec des petits rôles non crédités dans dix films sortis en 1934 (ex. : Le Comte de Monte-Cristo de Rowland V. Lee, avec Robert Donat dans le rôle-titre) et 1935 (ex. : L'Appel de la forêt de William A. Wellman, avec Clark Gable et Loretta Young). Elle tient son premier rôle crédité (sous le pseudonyme non réutilisé de Nana Martinez) dans le western The Eagle's Brood d'Howard Bretherton (1935, avec William Boyd). Jusqu'en 1949, elle contribue en tout à soixante-quinze films américains, principalement de série B, dont quinze westerns.

Mentionnons Casbah de John Cromwell (1938, avec Charles Boyer et Hedy Lamarr ; remake de Pépé le Moko, où elle reprend le rôle d’Aïcha tenu initialement par Olga Lord), Le Roi des zombies de Jean Yarbrough (1941, avec Mantan Moreland et Henry Victor), In Old Cheyenne (en) de Joseph Kane (1941, avec Roy Rogers), Les Desperados (en) de Charles Vidor (1943, avec Randolph Scott, Glenn Ford et Claire Trevor), ou encore Brenda Starr, Reporter (en) de Wallace Fox (serial, 1945, avec Syd Saylor et Wheeler Oakman ; rôle-titre).

En 1938, Joan Woodbury épouse l'acteur Henry Wilcoxon (1905-1984) et se retire quasiment en 1949 pour se consacrer à sa famille. Elle revient toutefois pour trois ultimes films, deux sortis en 1956, le dernier en 1964. L'avant-dernier est Les Dix Commandements de Cecil B. DeMille (version de 1956, avec Charlton Heston et Yul Brynner), second film aux côtés de son mari — dont elle divorce en 1971 —, après Chasing Danger de Ricardo Cortez (1939).

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. D'après Glamour Girls of the Silver Screen ; l'IMDb mentionne Joanne Woodbury comme nom de naissance (voir liens externes ci-dessus).