Joachim Jung

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jung.
Joachim Jung.

Joachim Jung (ou Jungius) est un philosophe, mathématicien et naturaliste allemand, né le 22 octobre 1587 à Lübeck et mort le 17 septembre 1657 à Hambourg.

Il étudie la métaphysique à Lübeck de 1606 à 1608, puis à l’université de Rostock où il obtient un professorat de mathématiques en 1609. En 1616, il commence à étudier la médecine à Rostock et obtient à Padoue, en 1619, son titre de docteur.

De 1624 à 1625, puis de nouveau de 1626 à 1628, il enseigne les mathématiques à Rostock et la médecine à l'université d’Helmstedt. Il s’installe, en 1629, à Hambourg, où il enseigne les sciences naturelles.

C’est en 1623 que Jung fonde la première Société d’histoire naturelle au nord des Alpes. Il s’intéresse à l’atomisme, à la chimie et la logique.

Sa Doxoscopia (1662) et son Isagoge phytoscopica (1679) paraissent après sa mort, grâce à ses élèves. Ses théories botaniques, très en avance sur son temps, n’ont aucune influence à l’époque. C’est John Ray (1627-1705) qui les fait connaître en les utilisant pour ses travaux de classification botanique, et c’est grâce à lui que Carl von Linné (1707-1778) les utilise à son tour.

Contemporain de Johannes Kepler (1571-1630) et de René Descartes (1596-1650), Jung est l’une des principales figures de la science au XVIIe siècle.

Oeuvres[modifier | modifier le code]

  • Geometrica empirica, 1627
  • Logica Hamburgensis, Hamburg, 1638, réimpression anastatique par Rudolf W. Meyer, Hamburg: J.J. Augustin, 1957.
  • Logica Hamburgensis additamenta, édité par Wilhelm Risse, Göttingen: Vandenhoeck & Ruprecht, 1977.
Jung est l’abréviation botanique officielle de Joachim Jung.
Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI

Sur les autres projets Wikimedia :