Joachim Hoffmann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Joachim Hoffmann (né le 1er décembre 1930 à Königsberg en Prusse-Orientale, décédé le 8 février 2002 à Freiburg - en français, Fribourg-en-Brisgau) est un historien allemand.

Il a publié de nombreux livres, dont le plus connu est Stalins Vernichtungskrieg 1941-1945 (La Guerre d'extermination de Staline, 1995), dans lequel il affirme, suivant les thèses du Russe Viktor Souvorov, que Staline préparait une guerre d'extermination contre l'Allemagne, et que l'attaque allemande de l'Union soviétique fut une guerre préventive, tout en dénonçant les crimes nazis et l'Holocauste.

Il a été responsable des archives de la Bundeswehr avec rang de colonel.

Joachim Hoffmann a été à plusieurs reprises critiqué pour sa vision jugée par ses détracteurs peu critique du nazisme, ainsi que pour ses apparentements politiques, comme l'a illustré la publication en 1996 d'un de ses textes dans la revue de l'Institute for Historical Review, une association américaine négationniste.

Publications[modifier | modifier le code]

La guerre d'extermination de Staline 1941-1945, Akribeia, 2003, 446 pages