Jo Leinen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jo Leinen, 2014

Jo Leinen (né le à Bisten en Allemagne) est député au Parlement européen pour l'Allemagne depuis 1999. Il a été élu sur la liste du SPD (Sozialdemokratische Partei Deutschlands) et fait partie du groupe politique de l'Alliance progressiste des socialistes et démocrates (S&D). Président du Mouvement européen depuis novembre 2011[1], Jo Leinen est connu pour son soutien à l'idée d'une Europe fédérale.

Éducation[modifier | modifier le code]

Jo Leinen suit des études de droit à Sarrebruck et Bonn, avant de passer son premier examen d'État en 1972. Après des séjours au Collège d'Europe à Bruges et à l'Institute for World Affairs au Connecticut, il passe le deuxième examen d'État. De 1977 à 1984, il exerce comme avocat à Fribourg-en-Brisgau.

Politique[modifier | modifier le code]

Jo Leinen 2014

Activités extra-parlementaires[modifier | modifier le code]

Leinen se fait connaître comme porte-parole du Mouvement antinucléaire et du Mouvement pour la Paix vers 1980, période pendant laquelle il est également actif au sein du Bundesverband Bürgerinitiativen Umweltschutz (BBU), association de citoyens pour l'environnement.

Il acquiert le surnom de « Container-Jo » lorsqu'il essaie un jour d'animer un débat lors d'une contestation en se juchant sur un conteneur[2].

Il est connu pour ses positions pro-européennes et fédéralistes.

En 1981, lors de sa participation à une manifestation contre la centrale nucléaire de Brokdorf — où il se produit de violentes altercations — il est arrêté comme dirigeant. Il est libéré, le tribunal constitutionnel fédéral précisant qu'il ne peut y avoir de « dirigeant » au cours d'actions collectives (un de ses défenseurs était Gerhard Schröder)[3].

Le parti[modifier | modifier le code]

Jo Leinen fait partie du SPD pour lequel il a exercé les fonctions suivantes:

  • 1977–1979 : secrétaire européen de la jeunesse
  • 1981–1985 : membre de la commission de l’environnement
  • 1985–1999 : membre du directoire de la Sarre
  • 1996 à aujourd'hui: membre de la commission européenne du SPD

La politique nationale[modifier | modifier le code]

Il est ministre de l'environnement en Sarre de 1985 à 1994 et membre du Parlement de la Sarre de 1985 à 1999. Jo Leinen fait aussi partie du conseil municipal de Püttlingen en 1999.

Parlement européen[modifier | modifier le code]

Depuis 1999 Leinen est membre du Parlement européen[4]. De 2002 à 2004, il a été président adjoint à la Commission des affaires constitutionnelles (AFCO) et le 23 juillet 2004, il en est élu président. Il est aussi membre de la Commission des affaires étrangères (AFET). De 1995 à 1999, Leinen était membre du Congrès des pouvoirs locaux et régionaux au Conseil de l’Europe.

Actuellement, il est membre de différentes organisations travaillant dans le domaine de la culture, du social et du sport, Leinen est vice-président d’EUROSOLAR e.V. et membre du „Steering Committee“ (comité directeur). En outre, il est membre de la délégation pour les relations avec l’Asie du Sud et membre adjoint de la délégation pour les relations avec l’Inde.

Autres fonctions[modifier | modifier le code]

Jo Leinen est président des Jeunes fédéralistes européens (JEF) (1977-79), vice-président du Bureau européen de l'environnement à Bruxelles (EEB) (1979-84) puis président de l'Union des fédéralistes européens (1997-2005). Devenu vice-président, en 2003, du Mouvement européen, il en est le président depuis 2011.

Affiliations[modifier | modifier le code]

Leinen est membre du Europa-Union Deutschland et Amicus de l’association d’étudiants Novesia.

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • 1985 : prix de la fondation pour la protection de l'environnement

Publications[modifier | modifier le code]

  • (de) Öffentlichkeit in Europa: Europäische Öffentlichkeit als neuer Antrieb für europäische Politik, in: Claudio Franzius/ Ulrich K. Preuß (hrsg.), Europäische Öffentlichkeit, Baden-Baden 2004, p. 31–37.
  • (de) avec Justus Schönau: Auf dem Weg zur europäischen Demokratie. Politische Parteien auf EU-Ebene: neue Entwicklungen, in: Integration, 3/2003, p. 218–227.

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.europaeische-bewegung.de/no_cache/news/emi-jo-leinen-team-bringen-das-groesste-proeuropaeische-netzwerk-auf-kurs/select/ebd-einzeln-euractiv-feed/
  2. http://www.kverlagundmultimedia.de/Archivb/Chronologisch_2002/Spree_am_Ostbahnhof/spree_am_ostbahnhof.html
  3. http://www.labournet.de/diskussion/grundrechte/demogeschichte.html
  4. http://www.europarl.europa.eu/members/public/geoSearch/view.do?country=DE&partNumber=2&language=DE&id=4262

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :