Jo Collins

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jo Collins

État civil
Date de naissance 5 août 1945 (68 ans)
Lieu de naissance Lebanon (Oregon)

Apparition Playboy en Décembre 1964

Caractéristiques physiques
Mensurations 91 – 61 – 91
Taille 1,63 m
Poids 51 kg

PDA de l’année en 1965

Jo Collins (de son vrai nom Janet Canoy, née le 5 août 1945 à Lebanon dans l'Oregon) est un modèle de charme féminin et une actrice de nationalité américaine. Ses ascendances sont norvégiennes et espagnoles.

Elle a été choisie par le magazine Playboy comme playmate du mois de décembre 1964 et a été élue Playmate de l'Année en 1965 (elle allait avoir 20 ans). Le reportage photo d'origine a été réalisé par Mario Casilli. Outre son cachet de Playmate de l'Année (400 $), elle reçut une automobile Sunbeam Tiger de couleur rose "spéciale Playmate".

Diplômée en sociologie, puis apparue dans quelques films, elle a été découverte par le magazine alors qu'elle participait à un jeu télévisé intitulé Queen for a Day (Reine d'un jour). Elle alla travailler comme Bunny dans un Club Playboy et devint ensuite Bunny Mother (Bunny en chef) puis directrice de section.

Après son couronnement comme Playmate de l'Année, Jo devint très populaire parmi les militaires américains engagés dans la guerre au Vietnam. Hugh hefner avait reçu un courrier d'un officier stationné à Ben Hoa nommé John Price, demandant qu'une playmate vienne porter le premier numéro d'un abonnement à vie souscrit par les hommes de sa compagnie qui s'étaient cotisé à cet effet. Jo vint donc en personne à Ben Hoa accompagnée de deux employés de Playboy et reçut de tous les hommes un accueil exceptionnel, pendant un séjour à bien des égards effrayant. Cet événement mémorable fit l'objet de nombreuses photos et d'un article dans le magazine en mai 1966 et inspira plus tard des scènes du film Apocalypse Now. Dans le Washington Post, en 1967, Ward just observa : "Si la Seconde Guerre Mondiale était celle de la bannière étoilée et de Betty Grable, la guerre du Vietnam est celle de Playboy. La Playmate est l'amie, la maîtresse ou la femme de chacun".

Jo Collins se maria et divorça à trois reprises (à un joueur de baseball : Bo Belinsky, puis un homme d'affaires, enfin un producteur hollywoodien dont elle fut la sixième épouse). Elle travailla dans l'immobilier à Chicago et a encore posé dans Playboy en 1979 pour l'article Playmates Forever proposant des photos nues d'anciennes playmates.

Films[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Gretchen Edgren (trad. Jacques Collin), Playboy Quarante ans [« The Playboy Book: Forty Years »], Editions Hors Collection,‎ 1996, 336 p. (ISBN 2258044685) pages 116-117
  • Gretchen Edgren (trad. Tom Morrow; Lien), Le livre des Playmates : Six décennies de charme [« The Playmate Book: Six Decades of Centerfolds »], Taschen GmbH,‎ 2005, 472 p. (ISBN 3822843857) pages 106-107

Liens externes[modifier | modifier le code]