Jo-El Sonnier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jo-El Sonnier

Description de l'image  Joelsonnier.jpg.
Informations générales
Naissance 2 octobre 1946 (67 ans)
Rayne,
Louisiane Louisiane
Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Chanteur, auteur-compositeur-interprète
Genre musical Musique cadienne, americana, musique country, chanson française
Instruments Chant,Guitare, Accordéon cajun, Harmonica, Concertina
Années actives 1967 à aujourd'hui
Labels Goldband, Mercury, Rounder, RCA, Capitol, Liberty, Indépendant.
Site officiel Jo-EL Sonnier

Jo-El Sonnier est un auteur-compositeur et accordéoniste américain, qui écrit et interprète de la musique country et de la musique cadienne. Né à Rayne en Louisiane en 1946, dans la famille de modestes métayers francophones, il a commencé à jouer de l'accordéon à l'âge de trois ans, débuté sur une radio locale à 6 ans, et enregistré son premier 45 tours à 11 ans. Il enregistre et produit des disques et des spectacles.

Imprégné par la passion et dédié, sans relâche, à son métier, Jo-El Sonnier a été, pendant les vingt dernières années, l'un des rois indiscutés de la musique Cajun.

Jo-El Sonnier a aussi joué de l'accordéon sur les albums de nombreux musiciens célèbres comme Alan Jackson, Neil Diamond, Johnny Cash, Sammy Kershaw, Indigo Girls, Dolly Parton, et Hank Williams Jr. Il participe souvent à des évènements avec des musiciens comme John Cale, Richard Thompson, Shawn Colvin, B. J. Cole, David Sanborn et de nombreux autres.

Johnny Cash, George Strait, Mel McDaniel, John Anderson, et Jerry Lee Lewis ont enregistré des chansons écrites par Jo-El Sonnier.

Peu d'artistes expriment une présence sur scène aussi intense, et ses fans suivent avec intérêt les endroits où il vient donner un spectacle.

Biographie[modifier | modifier le code]

De l'enfant prodige de la Musique Cajun à la Californie[modifier | modifier le code]

Jo-El Sonnier est né à Rayne en Louisiane en 1946, dans la famille de modestes métayers francophones. Comme beaucoup d'enfants de familles pauvres de cette époque, il a participé avec ses parents, pendant son enfance et son adolescence, aux travaux, dans les champs de coton que ceux-ci cultivaient[1].

Il apprit à jouer sur l'accordéon d'un frère plus âgé à l'âge de trois ans et fut aussitôt reconnu comme un enfant prodige de la musique Cajun[1]. Sa passion et son habilité sur cet instrument n'ont fait que croitre depuis[2].

La renommée de cet enfant doué qui chantait en Français, le conduisit à faire ses débuts à la radio à l'âge de 6 ans[2], sur la station KSIG de Crowley en Louisiane[1], et a enregistrer à l'âge de 11 ans[2]. Pendant son adolescence, Jo-EL Sonnier devint un musicien Cajun établi qui enregistra quatre albums, et au moins une douzaine de singles sur des labels régionaux de Louisiane, comme Goldband.

À la fin de ses études, il s'installa à Lake Charles et fit partie du groupe Louisiana Ramblers de Robert Bertrand[3]. Les singles de cette époque furent publiés soit sous le nom de Jo-El Sonnier, soit sous celui des Louisiana Ramblers. Certains ont été réédités en 2000 sur l'album "Cajun Valentino" dont le titre fait référence à l'étiquette publicitaire qu'il portait à cette époque[1].

Coqueluche des clubs du coin, Jo-El Sonnier resta pendant sa jeunesse une attraction de Louisiane, mais il décida de tenter sa chance en Californie au début des années 1970[1]. Il y gagna une bonne réputation en tant que musicien de studio, et des amis dans l'élite musicale de Los Angeles[1], mais le succès en tant que soliste, paraissait vouloir l'éviter[2].

Des années Mercury au retour à Los Angeles[modifier | modifier le code]

Ceci conduisit Jo-EL Sonnier à revenir dans l'est des États-Unis, à Nashville, au milieu des années 1970, où il avait signé un contrat avec Mercury[2]. Jo-EL Sonnier résume les années où il enregistrait des albums pour Mercury comme une expérience qui n'avait pas atteint le succès qu'il espérait et qui l'avait conduit à retourner en Louisiane[2].

Beaucoup de gens, l'ont comprise, comme une tentative, similaire à celles de Freddy Fender et de Flaco Jimenez pour le Tejano, d'associer une musique et un instrument, perçus comme traditionnels, avec les techniques de la musique country et country-rock que l'on produisait à Nashville à cette époque. Les enregistrements qu'il réalisa pour Mercury continuèrent néanmoins à trouver des fans et furent publiés, à nouveau, dans leur intégralité, en 1992.

Revenu en Louisiane, où il réalisa, sur le label Rounder, l'album nommé aux Grammy Awards Cajun Life[1], Jo-EL Sonnier avait presque abandonné l'accordéon, lorsqu'il reçut, au début des années 1980, une proposition de Merle Haggard qui désirait qu'il assurât la première partie de ses tournées. Cette nouvelle expérience conduisirent Jo-El Sonnier et sa première épouse Jami[4], à retourner à Los Angeles, en 1982, où il commença à donner des spectacles, en solo, avec l'aide d'amis renommés comme Albert Lee, David Lindley et Garth Hudson de The Band[2].

Entourage familial[modifier | modifier le code]

Bobbye Sonnier, l'épouse Jo-El Sonnier[5], dirige, depuis 1990 Sonnier Music[6], l'entreprise qui assure la promotion, l'organisation, et la production de ses œuvres : concerts, disques ou vidéos. Elle réalise les pochettes des CD et de nombreuses photographies pour la promotion des œuvres de Jo-El Sonnier.

Témoignages de reconnaissance et trophées[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Année Titre Classement
US Country
Label
1967 Hurricane Audry Goldband
1968 The Scene Today in Cajun Music
1969 The Cajun Valentino
1980 Cajun Life Rounder
1987 Come On Joe 17 RCA
1989 Right Next Door to Texas Goldband
The Cajun Troubadour
1990 Have a Little Faith 45 RCA
1991 Tears of Joy Capitol
1992 Hello Happiness Again Liberty
Complete Mercury Session Mercury
1994 Cajun Roots Rounder
1995 Cajun Kids Little Morganville
1996 Live in Canada Stony Plain
Cookin Cajun K-Tel
1997 Cajun Young Blood Ace
Cajun Pride Rounder
1998 Here to Stay Intersound
Cajun Memories Green Hill
1999 Cajun Blood Musique de' Jo-El
2000 Cajun Tradition Green Hill
2001 The L.A. Sessions Musique de' Jo-El
2004 Yesterdays with Jo-El Sonnier Green Hill
Cajun Christmas
Cajun Hymns
Cajun Mardis Gras
2005 Back by Request Musique de' Jo-El
2008 The Real Deal Musique de' Jo-El
2011 Where's That Music Comin' From Musique de' Jo-El

Singles[modifier | modifier le code]

Année Titre Classement Album
US Country CAN Country
1975 I've Been Around Enough to Know 78 Publié sur single uniquement
1976 Always Late (With Your Kisses) 99
He's Still All Over You 100
1987 Come On Joe 39 Come On Joe
1988 No More One More Time 7 2
Tear Stained Letter 8 6
1989 Rainin' in My Heart 35 * Publié sur single uniquement
(Blue, Blue, Blue) Blue, Blue 47 50
1990 If Your Heart Should Ever Roll This Way Again 24 26 Have a Little Faith
The Scene of the Crime 65 46

Invité sur des singles[modifier | modifier le code]

Année Simple Artiste Album
1998 "Catahoula" The Bellamy Brothers (with Eddy Raven) Over the Line

Crédité sur des albums[modifier | modifier le code]

Ce paragraphe ne cite pas les albums collectifs auquel Jo-EL Sonnier a contribué[8].

Année Instruments Artiste Album
1975 Accordéon,Compositeur Emmylou Harris Elite Hotel
1976 Accordéon Asleep at the Wheel Wheelin' & Dealin'
1978 Concertina, Harmonica Johnny Cash Gone Girl
1979 Concertina, Harmonica Johnny Cash Silver
1982 Compositeur John Anderson I Just Came Home to Count the Memories
1986 Accordéon Elvis Costello King of America
1989 Accordéon Dolly Parton White Limozeen
1990 Accordéon Emmylou Harris Brand New Dance
1990 Accordéon Edie Brickell Ghost of a Dog
1991 Accordéon Hank Williams, Jr. Lone Wolf
1991 Musicien Beausoleil Déjá Vu
1991 Accordéon Hank Williams, Jr. Maverick
1996 Accordéon Mark Knopfler Golden Heart
1997[9] Accordéon Adie Grey Grandpa’s Advice
2010 Accordéon Derek Toomey Kiss On the Wind

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g (en) « Jo-El Sonnier biography by James Manheim », sur All Music (consulté le 15 mars 2011)
  2. a, b, c, d, e, f, g et h (en) « Jo-El Sonnier » (consulté le 15 mars 2011)
  3. (en) « Jo-El Sonnier, Southwest Louisiana Musicians Encyclopedia, Patricia A. Threatt, Jennifer Garner, Miguele Guillory, Lake Charles, Louisiane », sur le site de la McNeese State University (consulté le 7 avril 2011)
  4. (en) « Jo-El Sonnier profile », sur Answers.com (consulté le 7 avril 2011)
  5. (en) « Louisiana native launches debut album with help from Jo-El Sonnier », sur le site de la McNeese State University (consulté le 7 avril 2011)
    « ... “I had pitched my song “Evangeline” to Jo-El a couple of years ago, but it wasn’t a right fit for the project he was working on at the time,” Toomey says. “When I decided to put the song on my own album, I emailed Jo-El’s wife, Bobbye, and she said Jo-El would be happy to fit my project into his busy schedule. I was elated because Jo-El is an icon in the music industry.”... Gwen Fontenot - The Acadian (14 juin 2010) »
  6. Profil Linked in de Bobbye Sonnier, consulté le 7 avril 2011.
  7. (en) « Cajun Music Hall of Fame », sur Cajun French Music Association (consulté le 23 mars 2011)
  8. (en) « Jo-El Sonnier crédits », sur All Music (consulté le 15 mars 2011)
  9. "Grandpa’s Advice is Adie Grey’s follow-up to her well-received debut, Brand New Old Time Music and continues her exploration of folk, country, blues and bluegrass styles. With contributions by famed Cajun accordion player Jo-el Sonnier, guitarist Albert Lee and John Hartford on the banjo, you know it’s an acoustic music lover’s dream."
    The Performing Songwriter, Vol.5, Issue 25 - July/August 1997

Liens externes[modifier | modifier le code]