Joël Suhubiette

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Joël Suhubiette

Description de cette image, également commentée ci-après

Joel Suhubiette

Naissance 1962
Orthez Drapeau de la France France
Activité principale chef de chœur
Lieux d'activité Toulouse, Tours
Collaborations chœur de chambreLes Éléments, Ensemble Jacques Moderne

Joël Suhubiette est un chef de chœur français né en 1962 à Orthez. Il dirige notamment le chœur de chambre « Les Éléments » qu'il a fondé à Toulouse avec lequel il a reçu une Victoire de la musique classique en 2006 et l'Ensemble Jacques Moderne à Tours.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en 1962, Joël Suhubiette étudie le piano dès son plus jeune âge. Il continue ses études musicales au conservatoire national de région de Toulouse ou il étudie l’écriture, l’histoire de la musique, l’analyse et où il fait partie du premier corpus d’étudiants du département de musique ancienne. Après avoir approfondi des études de chant avec John Elwes, Guillemette Laurens, et de direction de chœur avec Alix Bourbon, Joël Suhubiette se passionne très vite pour le répertoire choral. Il débute sa carrière professionnelle en chantant avec « Les Arts Florissants » de William Christie puis rencontre en 1986 Philippe Herreweghe et ses ensembles – La Chapelle Royale et le Collegium Vocale de Gand – avec lesquels il chantera pendant une douzaine d’années. La rencontre avec ce chef est déterminante, et lui permet de travailler un vaste répertoire de quatre siècles de musique vocale. Dès 1990, et pendant huit années, celui-ci lui confie le rôle d’assistant au sein de ses deux chœurs.

Parallèlement dès 1993, Joël Suhubiette prend la succession du musicologue et chef Jean-Pierre Ouvrard à la direction de l’Ensemble Jacques Moderne, installé à Tours et composé d’un ensemble vocal de chanteurs professionnels et d’un ensemble d’instruments anciens spécialisés dans la restitution du répertoire du XVIe et XVIIe siècles. Avec cet ensemble Joël Suhubiette explore la polyphonie a cappella du XVIe siècle et interprète cantates de Jean-Sébastien Bach, de Buxtehude, Anthems, et odes de Purcell, Haendel et de Byrd, et le répertoire italien (Monteverdi, Gabrieli, Bassano, Gagliano…)

En 1997, désireux de pouvoir étendre sa direction au répertoire des siècles suivants, Joël Suhubiette fonde le Chœur de Chambre « Les Éléments », composé de 20 à 40 chanteurs professionnels. Joël Suhubiette lui consacre une grande partie de son activité en explorant la création contemporaine et le riche répertoire du XXe siècle, ainsi que le répertoire romantique a cappella et l’oratorio baroque et classique (Bach, Mozart, Brahms, Schubert, Bruckner…). Il crée avec le chœur de nombreuses œuvres de compositeurs contemporains (Philippe Hersant, Patrick Burgan, Vincent Paulet, Ton That Tiet, Zad Moultaka, Ivan Fedele Alexandros Markeas…). En quelques années le Chœur de Chambre Les Éléments devient un acteur majeur du chant choral professionnel français et est invité à être dirigé par de nombreux chefs d’orchestre (Michel Plasson, Christophe Rousset, Philippe Herreweghe, Christophe Coin, John Nelson, Emmanuel Krivine, Lawrence Foster, Marc Minkowsky, Jerémie Rhorer…)

En 2005, l’ensemble est lauréat du prix Liliane Bettencourt pour le Chant choral décerné par l’Académie des Beaux Arts, et en 2006, il est consacré « Ensemble de l’année » aux Victoires de la musique classique. Avec ses deux ensembles, Joël Suhubiette a enregistré une vingtaine de disques pour Virgin Classics, Hortus, Calliope, Ligia Digital l'Empreinte Digitale et Naïve, dont un grand nombre ont reçu prix et éloges de la critique.

Parallèlement à son activité avec ces ensembles, Joël Suhubiette est fréquemment invité à diriger d’autres ensembles français pour le répertoire d’oratorio. Il a notamment dirigé l’Orchestre de Chambre de Toulouse, l'Orchestre National du Capitole de Toulouse, L’ensemble Café Zimmermann, Les Folies Françaises, l’Ensemble Baroque de Limoges, l’Orchestre Baroque Les Passions, Les Percussions de Strasbourg, l’ensemble Ars Nova et l'Orchestre de Pau-Pays de Béarn.

Heureux d’approcher également l’autre répertoire vocal qu’est l’opéra, il est invité chaque année depuis 1998 par le festival de Saint-Céré et la compagnie lyrique « Opéra Eclaté » pour diriger une série d’opéras et œuvres sacrées de Mozart. En décembre 1999, il a dirigé la création française du Silbersee de Kurt Weill à l’opéra de Massy.Depuis 2003, l’opéra de Dijon l’a invité à diriger Don Giovanni, La Flûte enchantée et Les Noces de Figaro de Mozart, plusieurs opéras comiques d’Offenbach et Les Caprices de Marianne d’Henri Sauguet.

Depuis 2008, Joël Suhubiette enseigne régulièrement dans la classe de direction de chœur du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Lyon.

Depuis 2006, Joël Suhubiette est directeur artistique du Festival « Musique des Lumières » de l'Abbaye-École de Sorèze (Tarn).

En 2007, il a été nommé chevalier des Arts et Lettres.

Discographie[modifier | modifier le code]

Avec le chœur de chambre Les Éléments :

Avec l’ensemble Jacques Moderne (du nom de l'imprimeur de musique lyonnais Jacques Moderne) :