Joël Pontet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Joël Pontet, est un claveciniste français également spécialiste du piano-forte.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève de Huguette Dreyfus, puis de Kenneth Gilbert, il s'est intéressé très tôt au piano-forte. Outre des études universitaires d'histoire et d'histoire de l'art, Joël Pontet a effectué également un parcours très complet au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris en particulier dans les classes de Robert Veyron-Lacroix, Norbert Dufourcq, Rémi Stricker, Jacques Casterède, Laurence Boulay, Marcelle Benoît. Remarqué par le flûtiste Michel Debost, il a joué dans le monde entier plus de vingt années avec l'ensemble Secolo Baroco. Claveciniste un temps de l'orchestre Jean-François Paillard, il a joué en soliste avec la plupart des grands orchestres de chambre européens. Il a participé à la publication en fac-similé d'œuvres de Méhul et Reicha pour les éditions Jean-Marc Fuzeau. Il a été successivement chargé de cours au CNSMD de Paris, professeur à la Schola Cantorum puis à l'École normale de musique Alfred Cortot, professeur de musique ancienne et musique de chambre au Conservatoire à rayonnement départemental d'Aulnay-sous-Bois et de Mantes en Yvelines où il est depuis 2009 conseiller aux études[1]. Il a participé durant douze ans à l'Académie-Festival des Arcs et donne régulièrement des conférences et des master classes sur l'interprétation des répertoires destinés au clavecin et au pianoforte.

Discographie[modifier | modifier le code]

Joël Pontet a effectué de nombreux enregistrements de musique de chambre (Bach, Vivaldi, Haendel, Mozart…). Pour le clavecin il a enregistré des œuvres célèbres de Bach (ClavierÜbung II, Fantaisie chromatique et fugue, transcription de sonate), des pièces de Jean-Philippe Rameau (livre de 1728)[2], Les Variations Goldberg (Saphir productions). Il a également enregistré sur pianoforte l'intégrale des Klavierstücke de Joseph Haydn ainsi que l'intégrale des fantaisies et pièces de Mozart.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Site du CRD de Mantes
  2. Article dans Resmusica.com (14-02-2010)

Liens externes[modifier | modifier le code]