Joël Abati

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Abati.
Joël Abati
Joël Abati
Joël Abati
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance 25 avril 1970 (1970-04-25) (43 ans)
Lieu Fort-de-France
Taille 1,9 m (6 3)
Poste Arrière ou ailier droit
Surnom(s) Jo, le Révérend
Situation en club
Club actuel Retraite sportive
Parcours professionnel *
Saisons Club M. (B.)
1990-1991 Drapeau : France Saint-Michel Sports
1991-1992 Drapeau : France Levallois SC
1992-1995 Drapeau : France USM Gagny
1995-1997 Drapeau : France US Créteil
1997-2007 Drapeau : Allemagne SC Magdebourg 315 (1470)
2007-2009 Drapeau : France Montpellier AHB
Sélections en équipe nationale **
Année(s) Équipe M. (B.)
1995-2009 Drapeau : France France 204 (585)
* Matchs joués et buts marqués dans chaque club
comptant pour le championnat national
et les compétitions nationales et continentales.
** Matchs joués et buts marqués pour l'équipe
nationale en match officiel.

Joël Abati est un ancien joueur français de handball né le 25 avril 1970 à Fort-de-France (Martinique). Il évoluait au poste d'arrière ou ailier droit en équipe de France et en club, notamment en Allemagne au SC Magdebourg où il a joué 10 saisons. Depuis sa retraite sportive en 2009, il se consacre à la politique et il est ainsi élu au Conseil régional de Languedoc-Roussillon sur la liste de Georges Frêche en mars 2010.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Joël Abati débute le handball dans son île natale de la Martinique avec les espoirs de Floreal (Fort-de-France) avant de rejoindre en 1990 la métropole et club francilien de Saint-Michel Sports. Dans les années 1990, alors que le handball était encore un sport confidentiel et surtout amateur, il connaît plusieurs clubs en région parisienne : le Levallois SC (1 saison), l'USM Gagny (3 saisons) et l'US Créteil Handball (2 saisons).

En 1997, il part pour l'Allemagne au SC Magdebourg, club où il évoluera au plus haut niveau pendant 10 saisons. Il remporte ainsi la Ligue des champions en 2002, la Coupe EHF à trois reprises (1999, 2001, 2007) et le championnat d'Allemagne en 2001. À ce titre, il est inscrit au Hall of Fame du club allemand en 2007

En 2007, à 37 ans, il retrouve le championnat de France et le Montpellier Agglomération Handball où, en l'espace de deux saisons, il remporte deux titres de champion de France, deux Coupes de France et une Coupe de la Ligue.

Sa première sélection en Équipe de France se passe la 22 novembre 1995 contre la Biélorussie dans l'équipe des Barjots, fraîchement titrée au Mondial. En 14 années sous le maillot national, il cumule 204 sélections et 585 buts marqués et remporte les trois principales compétitions internationales : le championnat du monde 2001 organisé en France, le championnat d'Europe 2006 et les Jeux olympiques de 2008 de Pékin. Suite à son titre olympique, il est fait Chevalier de la Légion d'honneur[1]. Après cette dernière victoire en forme d'apothéose, il annonce sa retraite internationale, mais, pour palier la blessure de Didier Dinart au championnat du monde 2009, il est appelé par Claude Onesta pour participer à la demi-finale puis à la finale que la France remporte face au pays hôte, la Croatie.

Depuis sa retraite sportive en 2009, la politique est son nouveau terrain de jeu[2]. Le 21 mars 2010, il est ainsi élu questeur chargé de la jeunesse et des sports au Conseil régional de Languedoc-Roussillon sur la liste de Georges Frêche[3].

En été 2013, il entraîne l'équipe de "Sport Academy" au complexe sportif de Contrexéville.

En 2014, il rechausse les baskets en Nationale 2 (4ème niveau) au club d'Olonnes Vendée Handball.

Carrière[modifier | modifier le code]

Clubs successifs[modifier | modifier le code]

Joël Abati sous le maillot du SC Magdebourg

Équipe de France[modifier | modifier le code]

  • Première sélection : 22 novembre 1995 contre la Biélorussie
  • 204 sélections, 585 buts (dont 160 jet de 7 mètres)
  • Il portait le numéro 18.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Équipe nationale[modifier | modifier le code]

Club[modifier | modifier le code]

compétitions internationales

compétitions nationales

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • Meilleur arrière droit du Championnat d'Allemagne (1) : 2004
  • Chevalier de la Légion d'honneur[1]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Décret du 14 novembre 2008 portant promotion et nomination », Journal officiel du 15 novembre 2008 (consulté le 25 février 2013)
  2. « Joël Abati : la politique est son nouveau terrain de jeu »,‎ 2 mars 2010 (consulté le 25 février 2013)
  3. « Les élus du Conseil régional : Joël Abati » (consulté le 25 février 2013)