João Rodrigues Cabrilho

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rodrigues (homonymie).
Juan Rodríguez Cabrillo

João Rodrigues Cabrilho (1499 - 3 janvier 1543) est un explorateur portugais connu pour son exploration de la côte ouest de l'Amérique du Nord, alors qu'il naviguait pour l'Espagne. Il est le premier explorateur européen à naviguer près de la côte de la Californie actuelle, aux États-Unis. Il aide aussi à la fondation de la ville d'Oaxaca au Mexique.

Origines[modifier | modifier le code]

Le propre Chroniqueur et Chef des Indes Espagnoles[Quoi ?], don Antonio de Herrera y Tordesillas, dans son Historia General de los hechos de los Castellanos en las Islas y tierra firme del Mar Oceano confirme les origines portugaises de Cabrilho. En effet, il mentionne ce dernier à l'occasion de l'exploration cotière de l'amérique du sud comme Capitaine de l'un des deux navires San Salvador et Victoria : « que nombró por Capitan dellos a Juan Rodriguez Cabrillo Portugués, persona muy platica en las cosas de la mar »[réf. nécessaire].

Selon la biographie écrite en 1986 par l'historien Harry Kelsey, il serait né en Espagne, probablement à Séville (ou Cuéllar). Sa date de naissance et ses parents sont aussi inconnus mais les évènements de sa vie ont laissé penser à Kelsey qu'il était né de parents pauvres « entre 1498 et 1500 » et qu'il travailla chez un marchand important de Séville pour subvenir à ses besoins sans que l'auteur n'apporte davantage de sources que celle de Herrera qui lui a néanmoins côtoyé Cabrilho pendant de nombreuses années.

Voyages[modifier | modifier le code]

Statue de João Rodrigues Cabrilho au Cabrillo National Monument à San Diego

Rodrigues Cabrilho voyaga jusqu'à La Havane comme garçon d'équipage et rejoignit les forces de Hernán Cortés au Mexique. Plus tard, usant de ses talents d'entrepreneur, il a mis en esclavage les indigènes de ses possessions pour travailler dans les mines d'or du Guatemala. Ils firent de lui l'un des plus riches conquistadors du Mexique.

À la suite du voyage de Francisco de Ulloa en 1539, qui avait découvert le Golfe de Californie, le Vice-roi de Nouvelle-Espagne, Don Antonio de Mendoza, demanda à Cabrilho de mener une expédition le long de la Côte Pacifique à la recherche d'opportunités de commerce, peut-être pour trouver un chemin vers la Chine.

Le 27 juin 1542 l'explorateur partit de Navidad (maintenant Acapulco) et s'arrêta le 28 septembre de la même année dans ce qui est aujourd'hui la Baie de San Diego et qu'il appela « San Miguel ». Suivant la côte, il dépassa le canal de Santa Barbara et alla jusqu'à la rivière russe de Californie avant que les tempêtes automnales ne le force à rebrousser chemin, jusqu'à l'île Santa Catalina pour passer l'hiver et effectuer les réparations des navires.

Cabrilho tombe malade et meurt de la gangrène le 3 janvier 1543. Son corps est brûlé.

Liens externes[modifier | modifier le code]