João Domingos Bomtempo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
João Domingos Bomtempo

João Domingos Bomtempo était un compositeur, pianiste, hauboïste et pédagogue portugais, né à Lisbonne (Portugal) le 28 décembre 1775, décédé au même lieu le 18 août 1842.

Biographie[modifier | modifier le code]

Son père, Francesco Saverio Bomtempo (d'origine italienne), hauboïste à l'Orchestre Royal de la Cour à Lisbonne, est son premier professeur et lui enseigne le hautbois et le contrepoint. Puis il poursuit ses études musicales au Séminaire Patriarcal de Lisbonne. À la mort de son père en 1795, il lui succède au poste de premier hautbois dans l'orchestre sus-visé et l'occupe jusqu'en 1801, année où il s'installe à Paris (France) et y démarre une carrière de pianiste virtuose qu'il poursuivra à Londres (Angleterre), où il s'établit en 1810. À Londres, il retrouve d'autres collègues pianistes, dont John Field et Muzio Clementi. Ce dernier, avec lequel il se lie d'amitié, sera l'éditeur de sa musique outre-Manche. En 1820, il est de retour à Lisbonne, où il fonde en 1822 une Société Philharmonique, destinée à promouvoir la musique de son temps et à la faire jouer lors de concerts publics. En 1836, est créé le conservatoire de Lisbonne (destiné à remplacer le Séminaire Patriarcal pré-cité), dont il sera le premier directeur jusqu'à sa mort en 1842, et où il enseignera le piano.

Comme compositeur, on lui doit des pièces pour piano — influencées par Muzio Clementi — (dont onze sonates), de la musique de chambre, des œuvres pour orchestre (dont quatre concertos pour piano et deux symphonies), ainsi que des œuvres chorales, dont un requiem dédié à la mémoire de Luís Vaz de Camões, sans doute son œuvre maîtresse (et la plus connue de ses compositions), et un opéra inachevé.

Œuvres (sélection)[modifier | modifier le code]

(certaines sont sans numéro d'opus)

Pièces pour piano[modifier | modifier le code]

  • Sonates : n° 1 en fa majeur op. 1 ; n° 2 en ut majeur op. 5 ; n° 3 en mi bémol majeur op. 9 n° 1 ; n° 4 en ut majeur op. 9 n° 2 ; n° 5 en ut majeur op. 13 ; n° 6 en la bémol majeur op. 15 n° 1 ; n° 7 en sol mineur op. 15 n° 2 ; n° 8 en sol majeur op. 18 n° 1 ; n° 9 en fa mineur op. 18 n° 2 ; n° 10 en mi bémol majeur op. 18 n° 3 ; n° 11 en mi bémol majeur op. 20 ;
  • Pièces diverses : Variações sobre o 'Minueto Afandangado' (Fandango et variations) op. 4 ; Variações sobre um tema de Paesiello 'Nel cor piú non mi sento' (Introduction, cinq variations et fantaisie sur un air favori de Paisiello) op. 6 ; Capricho e Variações sobre o 'God Save The King' (Capriccio et variations sur 'God Save the King' ) en mi bémol majeur op. 8 ; Fantaisie en ut mineur op. 14 ; Ária Popular com Variações (Variations sur un chant populaire français) op. 15 n° 3 ; 12 études op. 19 ; Fantasia e Variações sobre a Ária de Mozart (Fantaisie et variations sur un thème de 'Die Zauberflöte' ) en sol mineur op. 21 ; Ária da Ópera 'Alessandro in Efeso' composta e arranjada para Piano (Variations sur un thème de 'Alessandro in Efeso' ) en si bémol majeur op. 22 ; Variations sur un thème de 'La Donna del Lago' de Rossini en mi mineur ; Valse.

Musique de chambre[modifier | modifier le code]

Quintette avec piano en mi bémol majeur op. 16 ; Sérénade pour piano, flûte, clarinette, 2 trompettes, hautbois et contrebasse en fa majeur ; Sonate pour violon et piano ;

Œuvres pour orchestre[modifier | modifier le code]

  • Concertos pour piano : n° 1 en mi bémol majeur op. 2 ; n° 2 en fa mineur op. 3 ; n° 3 en sol mineur op. 7 ; n° 4 en ré majeur op. 12 ;
  • Symphonies : n° 1 en mi bémol majeur op. 11 (créée à Paris en 1809, jouée à Londres l'année suivante) ; n° 2 en ré majeur (1835) ;
  • Pièces diverses : Ouverture en ut mineur ; Fantaisie pour piano ; Divertimento pour piano.

Œuvres chorales[modifier | modifier le code]

(avec orchestre)

  • Cantates : Hino lusitano (Hymne lusitanien) op. 10 ; À Paz da Europa (À la paix en Europe) op. 17 ;
  • Œuvres sacrées : Requiem À memória de Camões en ut mineur op. 23 (créé à Paris en 1819, publié aux éditions Leduc) ; Quatro Absolvições (Quatre absolutions) ; Libera me Domine en ut mineur (1835) ; Te Deum en fa majeur ; Messe en fa majeur ;
  • Opéra : Alessandro in Efeso, inachevé.

Lien externe[modifier | modifier le code]