João Carlos de Oliveira

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
João Carlos de Oliveira Portail athlétisme
Informations
Disciplines Triple saut, longueur
Période d'activité 1974-1982
Nationalité Brésilien
Naissance 28 mai 1954 à Pindamonhangaba
Décès 17 mai 1999 à São Paulo
Taille 1,86 m
Surnom João Do Pulo (João le saut)
Entraîneur Pedro Toledo
Records
Ancien détenteur du record du monde du triple saut (17,89 m en 1975)
Palmarès
Jeux olympiques 0 0 2
Jeux panaméricains 4 0 0
Championnats d'Amérique du Sud d'athlétisme 5 0 1

João Carlos de Oliveira, né le 28 mai 1954 à Pindamonhangaba et décédé le 17 mai 1999 à São Paulo, était un athlète brésilien spécialiste du saut en longueur et du triple saut, discipline pour laquelle il a détenu le record du monde durant près d'une décennie.

Carrière sportive[modifier | modifier le code]

João Carlos de Oliveira nait à Pindamonhangaba dans une famille de neuf enfants. Pratiquant le football dans sa jeunesse, il découvre l'athlétisme en 1972 par l'intermédiaire du saut en hauteur, puis se dirige vers le triple saut sur les conseils de l'entraineur Pedro Toledo. Crédité de 15,89 m en 1973, il remporte les championnats sud-américains 1974 et 1976 avec des sauts supérieurs à 16,00 m.

Le 15 octobre 1975, à l'occasion des Jeux panaméricains de Mexico, le Brésilien établit un nouveau record du monde de la discipline avec 17,89 m, améliorant de 44 centimètres la performance du Soviétique Viktor Sanyeyev, détenteur de la meilleure marque mondiale depuis 1972. Ce record du monde ne sera amélioré que près de dix ans plus tard, le 16 juin 1985, par l'Américain Willie Banks.

Sélectionné dans l'équipe brésilienne pour les Jeux olympiques d'été de 1976 à Montréal, de Oliveira termine 3e du concours du triple saut, derrière Sanyeyev et l'Américain James Butts. Il prend également la 5e place de la finale du saut en longueur remporté par l'Américain Arnie Robinson. Dominateur durant l'année 1979, il remporte deux nouveaux titres lors des Jeux panaméricains de San Juan, réalisant notamment 17,27 m au triple saut. L'année suivante, le Brésilien décroche une nouvelle médaille de bronze olympique à l'occasion des Jeux de Moscou remportés par Jaak Uudmae devant Sanyeyev.

Le 22 décembre 1981, João Carlos de Oliveira est victime d'un grave accident de la route ayant pour conséquence un traumatisme crânien et de multiples fractures ouvertes aux jambes. Après une période de coma, les médecins procèdent à l'amputation de sa jambe droite gangrénée.

Retraite et reconversion[modifier | modifier le code]

Après avoir récupéré de l'accident, il obtient un diplôme d'éducation physique avant d'entamer une carrière politique. Il est élu en 1986 député de l'État de São Paulo, siégeant au sein du Partido da Frente Liberal, où il défend notamment la cause des handicapés. Il est réélu en 1990.

João Carlos de Oliveira décède le 17 mai 1999 des suites d'une pneumonie, d'hépatite et de cirrhose[1].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Jeux panaméricains[modifier | modifier le code]

Championnats d'Amérique du Sud d'athlétisme[modifier | modifier le code]

Records[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Joao Carlos de Oliveira, at 45; Held Triple Jump World Record, site en ligne du New York Times, 31 mai 1999