João Braz de Aviz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
João Braz de Aviz
Image illustrative de l'article João Braz de Aviz
Biographie
Naissance (67 ans)
à Mafra (Brésil)
Ordination sacerdotale par
Mgr Romeu Alberti
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
par Benoît XVI
Titre cardinalice Cardinal-diacre de Sant'Elena fuori Porta Prenestina
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par
Mgr Wisniewski
Préfet de la Congrégation pour les Instituts de vie consacrée et les Sociétés de vie apostolique
Depuis le
Précédent Franc Rodé
Archevêque de Brasília
Précédent José Freire Falcão Sérgio da Rocha Suivant
Archevêque de Maringá
Précédent Murilo Sebastião Ramos Krieger Anuar Battisti Suivant
Évêque de Ponta Grossa
Évêque titulaire de Flenucleta
Évêque auxiliaire de Vitoria

Blason
« Todos sejam um »
(« Que tous soient un »)
(it) Notice sur www.vatican.va
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

João Braz de Aviz, né le à Mafra au Brésil, est un cardinal et archevêque catholique brésilien, préfet de la Congrégation pour les instituts de vie consacrée et les sociétés de vie apostolique depuis 2011.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il naît à Mafra dans le diocèse de Joinville et il est élevé dans une famille de quatre frères et trois sœurs, sa dernière sœur souffrant de mongolisme. Il fait ses études de philosophie au séminaire Reine-des-Apôtres de Curitiba et à la faculté de Palmas. Il poursuit ses études de théologie à Rome à l'Université pontificale grégorienne dont il est sorti licencié, puis devient docteur en théologie dogmatique de l'Université pontificale du Latran en 1992.

Prêtre[modifier | modifier le code]

Ordonné prêtre le par Mgr Romeu Alberti pour le diocèse d'Apucarana. Il est vicaire puis curé de diverses paroisses et ensuite recteur du séminaire d'Apucarana et Londrina. Il est ensuite nommé professeur de théologie dogmatique de l'Institut théologique Paul VI de Londrina.

Alors qu'il est jeune prêtre, il se rend un jour en voiture dans un village pour y dire la messe, quand il est pris dans une fusillade de voleurs de voitures. Il est atteint à l'œil, tandis que son intestin et ses poumons sont transpercés. Les chirurgiens sauvent son œil, mais ne peuvent extraire toutes les balles dont il conserve désormais des fragments dans son corps.

Évêque[modifier | modifier le code]

Le , Jean-Paul II le nomme évêque titulaire (ou in partibus) de Flenucleta et évêque auxiliaire de Vitoria dans l'État de l'Espírito Santo. Il est consacré le 31 mai suivant par Mgr Domingos Gabriel Wisniewski, alors évêque d'Apucarana.

Le il est nommé évêque de Ponta Grossa dans l'État de Paraná. Puis le il est nommé archevêque de Maringá. C'est encore Jean-Paul II qui le transfère le à Brasilia où il succède au cardinal José Freire Falcão alors âgé de plus de 78 ans.

Le , le pape Benoît XVI l'appelle à Rome pour prendre la tête de la Congrégation pour les Instituts de vie consacrée et les Sociétés de vie apostolique[1] où il succède au cardinal Franc Rodé qui se retire ayant dépassé la limite d'âge.

Il fait partie des préfets (onze sur dix-huit) depuis un siècle qui ne sont pas issus d'un ordre ou d'une congrégation religieuse. Il est réputé proche des milieux charismatiques et opposé aux excès de la théologie de la libération, bien qu'il en apprécie l'option préférentielle pour les pauvres.

Il est conscient de la perte de confiance entre certaines congrégations et Rome, selon une interview donnée à l'Osservatore Romano en juillet 2011, et se donne pour but de rétablir cette confiance, en écoutant les questions des personnes concernées.

Cardinal[modifier | modifier le code]

Il est créé cardinal par Benoît XVI le 18 février 2012 avec le titre de cardinal-diacre de Sant'Elena fuori Porta Prenestina[2].

Le , il est nommé par le pape François, membre de la Congrégation pour les évêques[3].

Le , le pape François, le confirme comme préfet de la Congrégation pour les Instituts de vie consacrée et les Sociétés de vie apostolique et renouvelle les membres de la congrégation[4].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Un Brésilien à la tête de la congrégation pour les instituts de vie consacrée, La Croix,
  2. (it) Vaticano. Benedetto XVI nomina ventidue nuovi cardinali, Agenzia Giornalistica Online, 18/02/2012, en ligne
  3. (it) Vatican, « Renoncements et nominations du 16 décembre 2013 », sur press.vatican.va,‎ (consulté le 16 décembre 2013)
  4. (it) Salle de presse du Saint-Siège, « Rinunce e nomine », sur press.vatican.va,‎ (consulté le 29 mars 2014)

Liens internes[modifier | modifier le code]