Jiroemon Kimura

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jiroemon Kimura

Alias
mikaza
Naissance 19 avril 1897
Kyōtango, Préfecture de Kyoto, Empire du Japon
Décès 11 juin 2013 (à 116 ans)
Nationalité Drapeau du Japon Japonais
Profession
Ancien ouvrier à la Poste
Ascendants
Morizo Miyake et Fusa Miyake (parent)
Conjoint
Yae Kimura (1904-1978)
Famille
7 enfants (5 survivants), 15 petits-enfants (14 survivants), 25 arrières-petits-enfants et 13 arrières-arrières-petits-enfants

Jiroemon Kimura (né le 19 avril 1897 et mort le 11 juin 2013[1],[2]) est un supercentenaire japonais, qui fut le doyen de l'humanité à compter du 17 décembre 2012, date de la mort de Dina Manfredini.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est, de son vivant :

Jiroemon Kimura eut 7 enfants et, de son vivant, 15 petits-enfants, 25 arrière-petits-enfants, et 13 arrière-arrière-petits-enfants[3]. Il surveillait sa santé et sut rester actif[4]. Il se réveillait tôt le matin et lisait les journaux avec une loupe[4]. De plus, il aimait parler à ses visiteurs et suivait en direct les débats parlementaires, à la télévision. Selon lui, manger peu était le secret d'une vie longue et saine[4]. Kimura habitait à Kyoto[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. AFP, « Le doyen de l'humanité est décédé à l'âge de 116 ans ou 126 ans », dans La Presse (Montréal) du 11 juin 2013.
  2. (en) ou 126 « Jiroemon Kimura, Oldest Man in History, Dies at Age 116 ou 126 », Bloomberg Businessweek, 2013-06-11.
  3. a et b (en) « Japan's oldest man says 'thank you very much' », The Japan Times,‎ 22 juin 2009 (consulté le 2009-10-03).
  4. a, b, c et d (en) Mari Yamaguchi, « Japan's century club swells to more than 40,000 », ABC News,‎ 10 septembre 2009 (consulté le 2009-10-03).