Jirō Sato

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Jiro Sato)
Aller à : navigation, rechercher
Jirō Sato
Jirō Sato
Nationalité Drapeau du Japon Japon
Naissance
Drapeau : Japon Shibukawa
Décès (à 26 ans)
Détroit de Malacca
Palmarès
En simple
Titres 2
Finales perdues 6
Meilleur classement 3e (1933)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/2 1/2 1/2 1/16
Double - - F(1) -
Mixte F(1)

Jirō Sato (佐藤 次郎, Satō Jirō?) né le à Shibukawa (préfecture de Gunma) et décédé le dans le détroit de Malacca est un joueur japonais de tennis. no 3 mondial en 1933.

Carrière[modifier | modifier le code]

Il étudia à l'Université Waseda.

Jiroh Sato a atteint cinq demi-finales en simple dans les tournois du Grand Chelem, ce qui reste la meilleure performance de l'histoire du tennis japonais :

Il obtint une renommée mondiale à Wimbledon 1932, où il bat le champion Sidney Wood en quart de finale (perdant contre Henry Austin en demi-finale) et le sommet de sa carrière vint en 1933, quand il bat Fred Perry aux Internationaux de France de tennis. Il fut classé no 6 mondial et no 3 parmi les amateurs par le critique anglais The Daily Telegraph (classé no 1 : Jack Crawford, no 2 : Fred Perry) en 1933.

En 1934, Sato est capitaine et joueur de l'équipe du Japon de Coupe Davis ; de ce fait, il subit une pression importante de sa fédération. L'équipe embarque sur le navire Hakone Maru qui quitte le port de Singapour en direction de Penang, première étape vers l'Europe et Eastbourne en Angleterre pour rencontrer l'Australie. C'est lors de cette traversée qu'il se jette dans le détroit de Malacca le 5 avril 1934 à 23h30 ; il avait 26 ans.

Il laisse deux lettres, une pour s'excuser auprès du capitaine, et l'autre pour son équipe expliquant que la pression qu'il subit l'empêche de défendre son pays ce qui le remplit d'une honte insurmontable. Après la découverte de la disparition de deux poids et deux cordes à sauter d'entrainement, le bateau fait demi-tour et le cherche en vain pendant 7 heures. La nouvelle de sa mort fait ensuite le tour du monde. La théorie officielle[réf. nécessaire] veut que Sato voulait faire une pause dans sa carrière pour se consacrer à son mariage, mais que la fédération le lui refusa en affirmant que l'honneur du pays était bien plus important. La théorie non officielle[réf. nécessaire] parle d'un problème concernant son mariage futur avec Sanaye Okada (qui était sa partenaire de double mixte) : selon la règle[réf. nécessaire], Okada étant fille unique, Sato devait prendre son nom ce qui lui causait beaucoup de problème et pourrait être la vraie raison de son angoisse. Le Japon perd ensuite la rencontre.

Durant la Seconde Guerre mondiale au bord du fleuve Sittan en Birmanie, son partenaire de la Coupe Davis et de la finale du double de Wimbledon 1933, Ryosuke Nunoi, se suicide également avec un pistolet.

Palmarès (partiel)[modifier | modifier le code]

Titres en simple[modifier | modifier le code]

  • 1931 Japan international championships, bat Hyotare Satoh (?)[1]
  • 1931 Czechoslovakian international championships, bat Minoru Kawachi (5-7, 6-3, 6-1, 6-1)

Finales de simple perdues[modifier | modifier le code]

Date Nom et lieu du tournoi Cat. ($) Surf. Vainqueur Score
1 1932 Los Angeles Tennis Open, Los Angeles Gazon (ext.) Drapeau : Royaume-Uni Fred Perry 6-2, 6-4, 7-5
2 1933 Los Angeles Tennis Open, Los Angeles Gazon (ext.) Drapeau : Royaume-Uni Fred Perry 6-4, 1-6, 6-0, 7-5
  • 1930 Mid-Pacific, battu par Cranston Holman (6-3, 6-1, 7-5)
  • 1930 Japan international championships, battu par Takeichi Harada (6-3, 6-3, 6-2)
  • 1931 Hungarian international championships, battu par Béla von Kehrling (?)
  • 1931 UK Covered courts championships, battu par Jean Borotra (10-8, 6-3, 0-6, 6-3)

Titres en double[modifier | modifier le code]

non connu

Finales de double perdues[modifier | modifier le code]

Date Nom et lieu du tournoi Cat. ($) Surf. Vainqueurs Partenaire Score
1 1932 San Francisco Open, San Francisco Dur États-Unis Phil Neer
États-Unis Ed Levy
Drapeau : Japon Takeo Kuwabara 6-1, 6-1, 0-6, 1-6, 6-3
2 1933 The
Championships
, Wimbledon
G. Chelem Herbe (ext.) Drapeau : France Jean Borotra
Drapeau : France Jacques Brugnon
Drapeau : Japon Ryosuke Nunoi 4-6, 6-3, 6-3, 7-5

Titres en double mixte[modifier | modifier le code]

non connu

Finales en double mixte[modifier | modifier le code]

Date Nom et lieu du tournoi Cat. ($) Surf. Vainqueurs Partenaire Score
1 1932 Australian
Championships
, Melbourne
G. Chelem 0 Herbe (ext.) Drapeau : Australie Marjorie Cox Crawford
Drapeau : Australie Jack Crawford
Drapeau : Australie Meryl O'Hara Wood 6-8, 8-6, 6-3

Parcours en Grand Chelem (partiel)[modifier | modifier le code]

En simple[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open
1931 - 1/2 finale Drapeau : France Jean Borotra 1/4 de finale Drapeau : France Jean Borotra -
1932 1/2 finale Drapeau : Australie Harry Hopman 4e tour (1/8) Drapeau : France Marcel Bernard 1/2 finale Drapeau : Royaume-Uni Henry Austin 2e tour (1/32) États-Unis Lester Stoefen
1933 - 1/2 finale Drapeau : Australie Jack Crawford 1/2 finale Drapeau : Australie Jack Crawford 4e tour (1/8) États-Unis Gregory Mangin

À droite du résultat, l'ultime adversaire

En double[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open
1933 - - Finale
Drapeau : Japon Ryosuke Nunoi
Drapeau : France Jean Borotra
Drapeau : France Jacques Brugnon
-

Demi-finales en Grand Chelem[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Maurice Brady, The Encyclopedia of Lawn Tennis, Robert Hale Ltd,‎ 1958, Voir pages 118-119. p.
  • (en) Bud Collins, Total Tennis, The Ultimate Tennis Encyclopedia, Sport Classic Books,‎ août 2004, 864 p. (ISBN 0973144343)
    Voir page 785.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Référence[modifier | modifier le code]