Jim Talent

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jim Talent

James Matthes "Jim" Talent (né le 18 octobre 1956) est un homme politique américain, membre du Parti républicain et sénateur du Missouri au Congrès des États-Unis de 2003 à 2007.

Vie personnelle et professionnelle[modifier | modifier le code]

Issu d'une famille de la classe moyenne, Talent est diplômé en science politique et en droit.

Il commence une carrière professionnel comme assistant juridique auprès du juge Richard A. Posner de la Cour d'appel pour le septième circuit et comme professeur adjoint à l'université de droit de Saint Louis.

En 1984, il se marie. De son union naitra deux filles et un garçon.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

En 1984, Talent est élu à la chambre des représentants du Missouri. Il y effectue quatre mandats successifs et à deux reprises est le leader de la minorité républicaine.

En 1992, il remporte la nomination républicaine lors des primaires contre Bert Walker, un cousin du président George H.W. Bush et est élu en novembre à la Chambre des représentants des États-Unis après avoir battu le démocrate sortant Joan Kelly Horn.

De 1993 à 2001, il représente ainsi le Missouri à la Chambre des représentants des États-Unis, ayant été réélu en 1994, 1996 et 1998.

En 2000, il est le candidat républicain au poste de gouverneur du Missouri. Il est battu de justesse en obtenant 48,2 % des voix contre 49,1 % au candidat démocrate Bob Holden.

Il travaille alors pour une firme de lobbying Arent Fox.

En novembre 2002, il est élu au Sénat des États-Unis avec 50 % des voix contre 49 % à la démocrate sortante Jean Carnahan, laquelle avait été nommé à ce siège à la mort de son mari Mel Carnahan, lors de sa campagne électorale en 2000.

Durant ces années au Sénat, Talent est perçu comme un conservateur traditionnel, hostile à l'IVG (sauf en cas d'inceste, de viol ou de danger pour la vie de la mère), corédacteur de l'amendement sacralisant le drapeau américain, partisan des forrages pétroliers en Alaska, partisan de l'invasion de l'Irak et opposant au clonage et au financement fédéral des recherches sur les cellules souches.

En 2006, il tente de se faire élire pour un second mandat. Mais rattrapé par des accusations de corruption et attaqué sur son hotistilité aux recherches sur les cellules souches par l'acteur Michael J. Fox, il est finalement battu avec 47 % des voix par la candidate démocrate Claire McCaskill (49 %).

Lien interne[modifier | modifier le code]

Liste des sénateurs des États-Unis