Jim Ryun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jim Ryun en 2006.

James Ronald « Jim » Ryun, né le 29 avril 1947 à Wichita dans le Kansas, est un ancien athlète et désormais politicien américain. Il est membre du Parti républicain et depuis 1997, il fait partie de la Chambre des représentants des États-Unis d'Amérique

Carrière sportive[modifier | modifier le code]

Encore étudiant à la Wichita East Highschool, Ryun courait un mile (1 609 m) en moins de quatre minutes. En 1964, aux Jeux olympiques de Tokyo, il se qualifie pour les demi-finales sur 1 500 m.

Aux Jeux olympiques d'été de 1968 de Mexico, il a remporté la médaille d'argent sur 1 500 m, battu par le Kenyan Kip Keino. Quatre ans plus tard, il chutait lors des séries sur 1 500 m.

Il a détenu de nombreux records du monde. En 1967, il a ainsi abaissé le record du monde du mile à 3 min 51 s 1, un record qui a tenu pendant presque huit ans. La même année, il améliorait le record du monde du 1 500 m à 3 min 33 s 1.

Ce record était remarquable par la façon dont il l'a réalisé avec des rythmes très inégaux qui sont la pire manière pour courir rapidement. Il a parcouru les 300 premiers mètres en 45"5, puis il accéléra pour courir les derniers 1 200 mètres en 2 min 46 s 6. Il a été spéculé que s'il avait couru avec un rythme constant et optimal du début à la fin, il aurait établi un temps d'environ 3 min 30 s ou 3 min 31 s (à l'époque, c'était sur une piste cendrée) qui n'a en réalité été atteint que dans les années 1980 (sur des pistes synthétiques).

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Records[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]


Précédé par Jim Ryun Suivi par
Drapeau : Australie Herb Elliott
Record du monde du 1 500 m
-
Drapeau : Tanzanie Filbert Bayi