Jigsaw (personnage)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kramer.
John Kramer
Personnage de fiction apparaissant dans
Saga Saw

Image illustrative de l'article Jigsaw (personnage)

Alias (en) Jigsaw
(fr) le Tueur au Puzzle
Origine États-Unis d'Amérique
Décès Égorgé avec une scie circulaire par Jeff Reinart
Sexe Masculin
Activité(s) Ingénieur devenu tueur en série
Caractéristique(s) Atteint d'un cancer du colon devenu cancer généralisé
Créateurs James Wan
Leigh Whannell
Famille Marié avec Jill Tuck
Entourage Jill Tuck
Amanda Young (apprentie)
Mark Hoffman (apprenti, successeur)
Zep Hindle (auxiliaire, victime)
Obi Tate (auxiliaire, victime)
art blank (auxiliaire, victime)
Lawrence Gordon (traitant, victime puis complice)
Ennemi(s) Allison Kerry
Daniel Rigg
David Tapp
Eric Matthews
Lindsay Perez
Peter Strahm
Steven Sing

Interprété par Tobin Bell
Film(s) Saw
Saw 2
Saw 3
Saw 4
Saw 5
Saw 6
Saw 7

Jigsaw ou le Tueur au Puzzle est un personnage de fictions de la saga Saw. Il apparaît comme le principal antagoniste dans le premier film, Saw, ainsi que ses suites, Saw 2, 3, 4, 5, 6 et 7.8.

Dans la saga, Jigsaw crée ce qu'il appelle des « tests » ou des « jeux » : il place ses victimes dans des dispositifs représentant symboliquement ce qu'elles doivent faire pour se libérer de ce dont elles souffrent dans la vie. Par exemple, un voyeur doit se crever les yeux pour expier ses erreurs. Par ce moyen, Jigsaw souhaite que sa victime apprécie la vie.

Biographie fictive[modifier | modifier le code]

Saw[modifier | modifier le code]

Dans le premier film, le personnage est décrit par le docteur Lawrence Gordon à travers ses premiers crimes, comme un inconnu enlevant des personnes gâchant leurs vies et les plaçant dans des pièges mortels pour leur réapprendre à aimer la vie. Le surnom de Jigsaw vient du fait qu'il coupe un morceau de peau en forme de pièce de puzzle sur les corps des victimes.

Il est traqué par l'agent David Tapp, suspendu après la mort de son coéquipier Steven Sing. Il suspectait Lawrence Gordon d'être le tueur, mais n'avait aucune preuve. Il surveillait alors la maison du médecin, jusqu'à ce qu'il voit le visage de Zep Hindle par la fenêtre. Gordon, ainsi qu'Adam Stanheight, les deux protagonistes du film, viennent à le suspecter également.

La révélation de l'identité de Jigsaw, John Kramer, l'un des patients du docteur Gordon, atteint d'une tumeur inopérable au cerveau, est l'objet du twist final, intensifié par le fait qu'il était présent depuis le début dans la pièce, où il se tenait immobile tel un cadavre.

Saw 2[modifier | modifier le code]

John Kramer apparaît très affaibli par son cancer. Le détective Eric Matthews retrouve sa trace, mais Kramer lui montre qu'il détient son fils Daniel dans un de ses pièges mortels : il est enfermé avec sept ex-détenus arrêtés par Matthews dans une maison dont l'air est contaminé par un gaz neuro-toxique,apparemment du gaz Sarin. En attendant la fin du "jeu", il veut parler avec le détective.

Il révèle alors une partie de son passé : alors qu'il venait pour un simple bilan de santé, le docteur Lawrence lui a diagnostiqué sa tumeur du lobe frontal due à un cancer du colon. Anéanti, il tenta de se suicider en se jetant du haut d'une falaise au volant de sa voiture, mais il survécut. Il commença alors à penser à un moyen de sauver les gens en leur redonnant le goût de la vie. Ainsi, il construisit ses premiers pièges. Il explique également qu'il n'apprécie pas le surnom de Jigsaw, et ne se considère pas comme un tueur ou un meurtrier.

Matthews ne supportera pas l'attente et convaincra par la force Kramer de le mener à la maison. Matthews et Kramer se mettent en route et arrivent au lieu dit, mais Matthews se fait capturer par Amanda Young, désormais apprentie de Kramer, puis Kramer et elle disparaissent.

Saw 3[modifier | modifier le code]

Jigsaw est mourant, malgré les soins d'Amanda. C'est pourquoi il lui fait enlever le docteur Lynn Denlon pour qu'elle lui vienne en aide. Pendant qu'Amanda surveille le déroulement du test de Jeff Reinhart, Lynn prend la décision de pratiquer une opération du cerveau de fortune sur Kramer, visant à diminuer la pression intracrânienne. L'opération est un succès, mais dans un délire, John confond Lynn avec Jill Tuck, son ex-femme, et lui avoue son amour, ce qui trouble beaucoup Amanda.

Alors que Kramer se remet de son opération, il tente de convaincre Amanda de relâcher Lynn, ce qu'elle refuse de faire, et l'apprentie tire sur le médecin. Juste après, Amanda prend une balle dans le cou tirée par Jeff, qui a fini son parcours. Kramer révèle alors qu'il testait à nouveau Amanda, pour avoir tué en installant des pièges dont les victimes ne pouvaient pas survivre et en espérait la voir changer.

Une fois Amanda morte, Kramer veut convaincre Jeff de lui pardonner pour ses épreuves, mais Jeff préfère lui trancher la gorge avec une scie circulaire. Avant de mourir, Kramer enclenche une dernière cassette audio, révélant ainsi l'échec de Jeff, et le fait que celui-ci vient de condamner sa fille, que Jigsaw avait enlevée, à une mort par asphyxie, à moins qu'il ne participe à un nouveau jeu. Lynn est également tuée.

Saw 4[modifier | modifier le code]

Les premières images montrent l'autopsie de John Kramer. Le médecin légiste trouve une cassette audio dans son estomac, et l'agent Hoffman y entend un message selon lequel son "œuvre" ne se terminera pas par sa mort. On apprend aussi que John Kramer avait 52 ans au moment de sa mort.

Une plus large partie du passé de John Kramer est révélée : il était un ingénieur civil, marié à Jill Tuck, une infirmière qui venait d'ouvrir une clinique de désintoxication pour drogués. Mais un soir, Cecil Adams, un des patients, braqua la clinique et Jill dut le fournir en médicaments. Dans sa fuite, il tua l'enfant que portait Jill. John s'isola du monde et s'aigrit, ce qui mena au divorce. Plus tard, son cancer fut diagnostiqué, et il tenta de se suicider, mais survécut. Il commença alors son travail en tant que Jigsaw, dont il fit Cecil sa première victime.

Saw 5[modifier | modifier le code]

Kramer réapparait dans une série de retours en arrière, où on découvre comment il a enrôlé l'agent Mark Hoffman, en lui faisant du chantage pour avoir enlevé et tué en copiant le modus operandi de Jigsaw, mais sans lui laisser de chance.

On le revoit avec Hoffman assistant au test de Paul Leahy, qu'Hoffman et Jigsaw ont enlevé ensemble, puis durant les préparatifs du test de la maison de Saw 2 et avant les événements de Saw 3, où il confie à Hoffman l'organisation du test visible pendant le film. Il apparait aussi dans une cassette vidéo laissée à Jill Tuck, où il lui confie une boîte au contenu indéterminé.

Saw 6[modifier | modifier le code]

Une série de retours en arrière montre comment John a impliqué Jill Tuck, son ex-femme, dans ses plans qu'elle connaissait parfaitement. Après lui avoir présenté une Amanda "guérie", elle accepte de garder le silence sur Jigsaw, tout en le priant d'arrêter.

John Kramer apparait également à visage découvert sur les enregistrements qu'il a laissés pour le jeu de William Easton, un bureaucrate travaillant pour une compagnie d'assurances. John et William se sont rencontrés, et John a alors essayé de lui faire prendre conscience qu'il faut prendre en compte dans les calculs la volonté de vivre de la personne. William et John se sont revus quand John a voulu être assuré pour un traitement expérimental pour son cancer, que William a refusé en raison de son âge et de la nature de la maladie.

Saw 7[modifier | modifier le code]

John Kramer n'apparait que dans deux retours en arrière dans ce film.

Dans le premier, on le voit rencontrer Bobby Dagen, un gourou devenu célèbre en ayant fait croire qu'il a survécu à un piège de Jigsaw. Ce dernier rencontre Bobby à une séance de dédicaces lui indiquant quelles punitions sont faites aux personnes mentant délibérément en Égypte, donc sous-entendant qu'il connait son secret.

On retrouve ensuite Kramer dans le twist final révélant que le Docteur Gordon, son médecin traitant testé dans le premier film, est devenu son complice dès la fin du premier film. Il soigne Gordon, et l'engage pour l'aider dans ses épreuves, exécutant les gestes chirurgicaux que Kramer ne peut faire.

Il apparait sur une bande vidéo où il demande au Docteur Gordon de veiller sur Jill et d'agir s'il lui arrive quelque chose.

La fin laisse plusieurs alternatives aux éditeurs.

Biographies fictives alternatives[modifier | modifier le code]

Saw Rebirth 

John Kramer apparait dans la bande dessinée, où il est présenté comme un ancien fabriquant de jouets chez Standard Engineering Ltd., le montrant peu enclin à changer sa vie, ce qui mit un terme à sa relation avec Jill. La découverte de son cancer et sa survie à sa tentative de suicide lui ont fait radicalement changer d'opinion. La bande dessinée met en scène ses liens avec le Dr Lawrence Gordon, Zep Hindle, Paul Leahy, Amanda Young, et Mark Wilson, ainsi que sa transformation en Jigsaw, idée que Leigh Whannell n'a pas gardé pour le scénario de Saw 3.

Cette version est rendue incompatible avec les évènements dépeints dans Saw 4.

Les apprentis[modifier | modifier le code]

En découvrant l'identité du tueur, la police vient rapidement à penser à un complice, Kramer étant trop affaibli par sa maladie. Dans les films, trois apprentis sont connus. Leur seul point commun est qu'ils ont survécu à un test de John Kramer.

Amanda Young 

À l'origine, Amanda est la seule personne connue pour avoir survécu à un test de Jigsaw. Elle est devenue par la suite sa complice et son apprenti, mais les pièges qu'elle mettait en place ne laissaient aucune échappatoire à ses victimes.

Amanda meurt également à la fin de Saw 3, tuée par Jeff Reinhart d'une balle dans la gorge.

Mark Hoffman 

Simple policier, Mark Hoffman a copié le mode opératoire de Jigsaw pour tuer l'homme responsable de la mort de sa sœur. Jigsaw l'a compris et l'a obligé à participer à ses tests en le faisant chanter. Il est, après la mort de Kramer et d'Amanda, le seul successeur de Jigsaw.

Kramer, à travers sa femme Jill, le testera à nouveau avec un piège à loup inversé, comme Amanda, pour qu'il cesse de prendre du plaisir à torturer les gens durant les tests.

Lawrence Gordon 

Lawrence Gordon était le médecin traitant de John Kramer pour son cancer. Après l'avoir testé, Jigsaw soigna la cheville que Gordon s'était sciée pour se libérer. Il resta par la suite à ses côtés pour accomplir les gestes chirurgicaux nécessaires à la préparation de certains tests.

Contrairement aux deux précédents, il est devenu complice de Jigsaw sans avoir pour vocation d'être son apprenti et de prendre la relève. Sa seule mission était de protéger Jill Tuck.

Mode opératoire[modifier | modifier le code]

Jigsaw enlève ses victimes en dissimulant son visage sous un masque de cochon hippie, et profite de l'effet de surprise pour leur injecter un puissant anesthésique. Il les amène ensuite au lieu où il a installé le piège.

Quand la victime se réveille, elle trouve un message enregistré sur micro-cassette audio ou cassette vidéo à son attention ; sur les vidéos apparaît Billy, la marionnette du tueur. Chaque message commence par la formule « Bonjour », puis le prénom, ajoutant parfois : « Je veux faire un jeu » (I wanna play a game. en version originale). Il expose ensuite la situation où se trouvait la victime, puis les motivations qui l'ont poussé à la mettre dans un piège. Enfin, il explique comment la victime peut se sortir du piège. Il conclut son message par : « Vivre ou mourir. À toi de choisir. » (Live or die. Make your choice. en version originale). À partir de la fin de l'enregistrement, la victime a une durée limitée pour exécuter ce qu'elle doit faire avant que le piège ne se referme sur elle et la condamne à mort. Si la victime meurt, Jigsaw, qui observait la scène, prélève sur le corps un morceau de peau en forme de pièce de puzzle censé représenter ce qui lui a manqué : l'instinct de survie.

Peu de gens peuvent s'échapper des pièges de Jigsaw, car ils impliquent une terrible douleur physique en échange de la vie. La victime doit presque toujours se mutiler sévèrement, voire sacrifier un de ses membres. En plus d'être sadiques, les pièges de Jigsaw sont très élaborés et anticipent les réflexes des victimes, pour les retourner contre elles. On peut remarquer que malgré son cancer, Jigsaw arrive à installer des mécanismes compliqués et à séquestrer ses victimes sans problèmes, cependant, avec Saw 7, on comprend qu'il a longuement été aidé par le Dr Gordon. Il a parfois l'aide d'un apprenti ou d'une autre victime (qu'il empoisonne et promet l'antidote en échange, par exemple).