Jidai Matsuri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jidai Matsuri (時代祭?, Festival des Âges) est un des trois plus importants festivals (matsuri) de l’ancienne capitale du Japon, Kyōto. Il a lieu tous les 22 octobre[1]. Ce festival a été créé en 1895, année du 1100e anniversaire de fondation de la capitale Kyōto, alors connue sous le nom de Heian-kyō.

Le festival est intimement lié au sanctuaire Heian-jingū, fondé au même moment. Il est dédié à deux empereurs : celui qui transféra la capitale à Kyōto, l’empereur Kanmu, et celui qui fut le dernier à régner sur la capitale, l’empereur Kōmei.

La procession débute au parc du Kyōto-gosho, le Palais impérial de Kyōto, et se termine au Heian Jingu. Elle est anti-chronologique, présentant les événements du plus récent aux plus anciens. Pour en voir la totalité, il faut compter au moins une heure trente, car il y a plusieurs étapes où le temps recule lentement vers la fondation même de Kyōto :

  1. Restauration de Meiji (1868)
    1. Armée royale de la restauration de Meiji
    2. Procession des patriotes de la restauration de Meiji
  2. Époque d'Edo (1615-1866) : visite de courtoisie du shogun Tokugawa à l’empereur.
  3. Dames de l’époque d'Edo
    1. Kazuno Miya (princesse Kazu), fille de l’empereur Kōmei, elle épouse Iemochi Tokugawa à 16 ans.
    2. Rengetsu, artiste.
    3. Kuranosuke Nakamura, femme d’un riche marchand.
    4. Kai et Gyokuran, poétesses.
    5. Yoshino Tayu, artiste.
    6. Izumo no Okuni, prêtresse à l’origine de la création du kabuki.
  4. Époque Azuchi Momoyama (1573-1614)
    1. Procession de Hideyoshi Toyotomi
    2. Sir Nobunaga Oda entre dans la cité
  5. Époque de Muromachi (1393-1572) : entrée triomphale du Général Masashige Kusunoki à Kyoto
  6. Dames du Moyen Âge
    1. Ohara-me, habits traditionnels féminins de la région nord de Kyoto, Ohara.
    2. Katsura-me, habits traditionnels féminins de la région ouest de Kyoto, Katsura
    3. Yodo Gimi, femme d'Hideyoshi Toyotomi.
    4. Fujiwa no Tameie
    5. Shizuka Gozen, tragique héroïne passionnément aimée par Minamoto no Yoshitsune.
  7. Wake no Hiromushi
  8. Époque de Kamakura (1192-1333) : la compagnie des archers Yabusame
  9. Époque Fujiwara (897-1185) : procession des nobles de la cour.
  10. Dames de l’époque de Heian (794-1185)
    1. Wake no Hiromushi, bienfaitrice qui a sauvé 83 orphelins, créatrice des orphelinats au Japon.
    2. Ono no Komachi, poétesse considérée comme un modèle de beauté.
    3. Fille de Ki no Tsurayuki, poète.
    4. Murasaki Shikibu et Sei Shonagon; la première est l’auteure du Genji Monogatari (Dit de Genji) et la seconde est l’auteure de l’essai critique Makura no Soshi (Notes de chevet).
    5. Tokiwa Gozen, mère de Minamoto no Yoshitsune.
    6. Yokobue
    7. Tomoe Gozen, femme du Général Kiso Yoshinaka qui combattit à ses côtés, en armure.
  11. Ère Enryaku (782-806)
    1. Procession des guerriers
    2. Procession des nobles de la cour
  12. Offrandes offertes aux dieux
  13. Zen retsu, procession sacrée
  14. Shinko retsu : procession sacrée des deux attelages symbolisant les âmes des empereurs Kanmu et Kômei.
  15. Compagnie d’archers : ils sont chargés de protéger symboliquement les attelages sacrés.

Notes et références[modifier | modifier le code]


Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :