Jiří Louda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le blason personnel de Jiří Louda, mélange de tradition à la fois britannique et d'Europe centrale.

Le colonel Jiří Louda, né le 3 octobre 1920 à Kutná Hora, est un bibliothécaire, peintre héraldiste et ancien militaire de nationalité tchèque.

Le gouvernement tchèque actuel encourageant l'héraldique en tant qu'art populaire et traditionnel, il put épanouir son talent et produire dans un style personnel des blasons pour des centaines de communes et de villes tchèques.

Sa vie[modifier | modifier le code]

Né dans une famille de professeurs de dessin à Kutna Hora, il passa son baccalauréat dans sa ville natale en 1938, et voulut commencer des études universitaires d'ingénieur à l'Université Technique de Prague, mais celles-ci furent interrompues par l'ordre de mobilisation générale et l'invasion en 1939 de sa patrie par les troupes nazies. Après la défaite, il parvint à s'enfuir à travers la Pologne jusqu'en France où il s'enrôla dans la Légion étrangère et se rendit avec son régiment en Algérie. Il put alors rejoindre des unités tchécoslovaques libres et continua la lutte au côté des Français.

Mais après la capitulation de la France, il partit en Grande-Bretagne où il s'enrôla dans les troupes aéroportées. C'est lors de son séjour en Angleterre qu'il put consacrer son loisir à étudier et à se former à l'héraldique dans ce pays où cet art a toujours reçu des encouragements officiels et où brillaient de nombreux maîtres.

Il rentra en 1946 en Tchécoslovaquie où il reçut en 1946 la Croix de la Vaillance. Il continua sa formation en héraldique dans son pays principalement grâce aux conseils du prince de Schwarzenberg. À l'arrivée des communistes au pouvoir en 1948, il fut renvoyé de l'armée avec le simple grade de capitaine puis incarcéré en forteresse et dégradé.

Après sa sortie de prison, il a travaillé pendant un certain temps dans le secteur forestier, et depuis 1953 dans une maison d'édition de manuels scolaires à Olomouc.

Après la Révolution de velours en 1989, il a été invité au Château de Prague par le président Václav Havel pour discuter du projet de changement de l'emblème national. En 1991, il a été officiellement réhabilité et promu au grade de colonel dans la réserve. Le 28 juin 2004, il a reçu un doctorat honoris causa de l'Université Palacky à Olomouc.

Le style de Louda est moderne tout en ayant intégré la tradition ancienne ainsi que la touche de l'art héraldique britannique où il s'était formé.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jiří Louda et Michael MacLagan, Les dynasties d'Europe, Little, Brown and Co. Ltd., Londres, 1981 (édition française : Bordas, 1984, rééd. 1995)

Activités culturelles[modifier | modifier le code]

Il est membre de l’Académie internationale d'héraldique basée à Genève, membre de l’Herald Society de Londres, membre de la Société héraldique des arts, membre de la Société française d'héraldique et de sigillographie et membre de la Commission héraldique du Parlement tchèque.

Voir aussi[modifier | modifier le code]