Jiří Josef Camel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jiří Josef Camel (ou Georges Joseph Kamel ou Camellus) né le 21 avril 1661 à Brno, Moravie (République tchèque) et mort le 2 mai 1706 à Manille (Philippines) est un frère jésuite morave, missionnaire et botaniste dans les îles Philippines.

Biographie[modifier | modifier le code]

Premières années[modifier | modifier le code]

Après avoir fait des études de pharmacie Camel entre dans la Compagnie de Jésus comme frère (12 novembre 1682). À la fin de son noviciat il est nommé infirmier aux collèges de Jindřichův Hradec et Český Krumlov.

Arrivée aux Philippines[modifier | modifier le code]

En 1688, Camel arrive comme missionnaire dans les îles Philippines. Sa compétence étant connue il est d’abord infirmier au collège de Manille. Il devient vite botaniste et apothicaire car il y développe son jardin de plantes médicinales, lui permettant de ne pas dépendre pour ses médicaments d’arrivages d’Europe, toujours incertains, d’autant plus que le nombre de ses visiteurs et malades augmente.

Botaniste de renom[modifier | modifier le code]

Sa réputation arrive aux oreilles d’un médecin de l’East India Company, à Madras (Inde), Samuel Browne, qui mentionne son nom dans sa correspondance avec John Ray grand botaniste et membre de la Royal Society de Londres. Camel et Ray entrent en correspondance, le premier envoyant au second des plantes des Philippines, dont Strychnos ignatii : en 1818 on en extraira la strychnine.

John Ray fait parvenir à Camel son livre Historia plantarum. Camel y répond en y ajoutant trois volumes sur la faune et flore des philippines. L’ensemble est publié par John Ray et James Petiver en 1704.

Entre 1699 et 1711 James Petiver publie plus d’une douzaine d’articles - avec dessins - de Camel dans la savante et prestigieuse revue londonienne: Philosophical transactions of the Royal Society. Il n’étudie pas seulement les plantes mais aussi les coraux, poissons, insectes, araignées, et serpents : toute la faune et la flore des philippines. Il envoie également divers échantillons de plantes et animaux, y compris une peau de python de 30 mètres de longueur.

John Ray lui a rendu un hommage appuyé : « (Camel est) un homme remarquable, qui a fait progresser l'histoire de la botanique de manière considérable ; il est digne d’un éloge immortel ». Plus de 400 dessins de Camel sont aujourd’hui conservés au British Museum et 260 à la bibliothèque de l’université de Louvain.

« Camélia »[modifier | modifier le code]

Sous sa graphie latine le nom de Jiri Josef Camel survit dans cette fleur appelée Camellia. Si la fleur, d’origine asiatique, a bien été envoyée par Camel en Europe, c’est après sa mort que le Carl von Linné lui donna le nom du simple frère jésuite, botaniste dans les îles philippines.

Notes et références[modifier | modifier le code]


Kamel est l’abréviation botanique officielle de Jiří Josef Camel.
Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI