Jhala Nath Khanal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jhala Nath Khanal
झलनाथ खनाल
Jhala Nath Khanal en mars 2011.
Jhala Nath Khanal en mars 2011.
Fonctions
65e Premier ministre népalais
6 février
(&&&&&&&&&&&&02036 mois et 22 jours)
Élection
Président Ram Baran Yadav
Prédécesseur Madhav Kumar Nepal
Successeur Baburam Bhattarai
Secrétaire général du Parti communiste du Népal
2008 –
Prédécesseur Madhav Kumar Nepal
Successeur Ishwar Pokhrel
Président du Parti communiste du Népal
En fonction depuis le
Prédécesseur Nouvelle fonction
Biographie
Nom de naissance Jhala Nath Khanal
Date de naissance (63 ans)
Lieu de naissance Sakhejung (Népal)
Nationalité népalaise
Parti politique Parti communiste du Népal
(marxiste-léniniste unifié)
(PCN-MLU)
Conjoint Ravi Laksmee Chitrakar
Enfant(s) Nirbhik Chitrakar Khanal
Résidence Palais de Baluwatar, Katmandou

Jhala Nath Khanal
Premiers ministres népalais

Jhala Nath Khanal, né le à Sakhejung dans le district d'Ilam[1], est un homme politique népalais, président du Parti communiste du Népal (marxiste-léniniste unifié) (PCN-MLU) et Premier ministre du 6 février au .

Biographie[modifier | modifier le code]

Le 10 avril 2008, lors de l'élection de l'Assemblée constituante, il est élu député dans la 1re circonscription du district d'Ilam.

Le 22 août 2008, dans le cadre du programme minimal commun (en anglais : Common Minimum Programme ou CMP) de gouvernement entre les maoïstes du Parti communiste du Népal (PCN-M), les marxistes-léninistes du PCN(MLU) et le Forum des droits du peuple madhesi, il n'est pas désigné pour intégrer le gouvernement dirigé par Pushpa Kamal Dahal (alias « Prachanda »), le parti faisant le choix de désigner six autres personnalités[2]. Toutefois, comme le confirme Jhala Nath Khanal le 24 août, les six ministres désignés refusent de prêter serment si le titre de vice-Premier ministre n'est pas accordé à leur chef de file au sein du cabinet, Bam Dev Gautam, pressenti pour les fonctions de ministre de l'Intérieur[3].

Le , il est élu Premier ministre par le Parlement au 17e tour de scrutin par 368 voix sur 601 et prend ses fonctions le 6. Il démissionne le [4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Source : données de la Commission électorale du Népal, en 2008.
  2. Source : article (en anglais) : « UML, MJF nominate their ministers » (22 août 2008), sur le site nepalnews/com.
  3. Source : article (en anglais) : « Khanal reiterates demand for second hierarchy » (24 août 2008), sur le site nepalnews/com.
  4. Rulers