Jeux paralympiques d'hiver de 2014

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jeux paralympiques d’hiver de 2014
Logo

Organisateur Comité international paralympique
Lieu Drapeau de la Russie Sotchi
Date du 7 mars 2014 au 16 mars 2014
Site Web officiel
Compétition
Nations 45
Participants 576
Sports 5
Disciplines 5
Épreuves 72
Symboles
Ouverture officielle Vladimir Poutine
Président de la Fédération de Russie
Serment olympique Valeri Redkozubov[1]
Skieur alpin
Flamme olympique Olesya Vladykina
Sergey Shilov (en)
Mascotte(s) Le Rayon de lumière et le Flocon de neige

◄ 2010 Jeux paralympiques 2018 ►

Les Jeux paralympiques d'hiver de 2014, officiellement appelés les XIe Jeux paralympiques d'hiver, se sont déroulés du 7 au 16 mars 2014 à Sotchi, dans le Caucase en Russie.

C'est la première fois que les Jeux paralympiques se tenaient en Russie. Ces jeux ont introduit le para-snowboarding[2].

Sélection des villes[modifier | modifier le code]

Le 25 juillet 2005, à la date limite de l'envoi des candidatures, sept villes se déclarent candidates à l'organisation des Jeux olympiques et paralympiques de 2014 : Almaty (Kazakhstan), Borjomi (Géorgie), Jaca (Espagne), Pyeongchang (Corée du Sud), Salzbourg (Autriche), Sofia (Bulgarie) et Sotchi (Russie).

Le 22 juin 2006, le Comité international olympique annonce les trois villes finalistes après évaluation de toutes les candidatures : Pyeongchang, Salzbourg et Sotchi.

Le vote définitif a eu lieu le 4 juillet 2007 à Guatemala, vote au terme duquel le CIO désigne la ville hôte en deux tours :

Résultats du choix de la ville candidate
Ville candidate Pays 1er tour 2e tour
Sotchi Drapeau de la Russie Russie 34 51
Pyeongchang Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud 36 47
Salzbourg Drapeau de l'Autriche Autriche 25 -

Organisation[modifier | modifier le code]

Le Sochi 2014 Olympic and Paralympic Organizing Committee (SOOC) est chargé de l'organisation de ces Jeux.

Plusieurs grands sportifs russes sont ambassadeurs et membres du comité d'organisation des jeux paralympiques de 2014, parmi lesquels Ievgueni Pliouchtchenko, Irina Sloutskaïa, Aleksandr Ovetchkine ou encore Tatiana Navka[3].

Mascottes[modifier | modifier le code]

Mascottes des Jeux paralympiques : le flocon de neige et le rayon de soleil.

La sélection des mascottes des Jeux paralympiques 2014 a été faite à l'issue de l'émission de télévision « Talismaniya Sochi 2014 – The Final » le 26 février 2011[4]. Le flocon de neige et le rayon de soleil ont été choisis comme mascottes des Jeux paralympiques par un jury composé de paralympiens[5]. Le garçon de feu et la fille de neige viennent de différentes planètes. Le garçon de feu vient d'une planète où il fait toujours chaud, alors que la fille de neige est venue sur terre sur une comète de glace. Elle ressemble à un flocon de neige, alors qu'il a les cheveux qui ressemblent à du feu.

Constructions sportives[modifier | modifier le code]

Les jeux se passeront dans deux sites :

  • le complexe côtier qui comprend le parc olympique de Sotchi situé dans le quartier (raïon) d'Adler ;
  • le complexe de montagne à Krasnaïa Poliana (Красная Поляна en russe, ce qui signifie « la clairière rouge »), station de ski située à 60 km du centre-ville de Sotchi et à 40 km d'Adler.

Le parc olympique[modifier | modifier le code]

Le parc olympique de Sotchi sera installé à Adler sur la côte de la mer Noire.

Sont prévus :

Disposition des installations sportives du complexe côtier.

Krasnaïa Poliana[modifier | modifier le code]

Sont prévus :

  • le complexe « Laura » pour le biathlon et le ski, 20 000 spectateurs ;
  • le complexe « Rosa Khutor » pour le ski alpin et le snowboard, 18 000 spectateurs ; l'originalité de ce complexe étant l'arrivée commune à toutes les disciplines de ski alpin et le stockage d'un demi million de m3 de neige[6], Sotchi étant réputée pour la douceur[7] de son climat subtropical[8] ;
  • un village olympique
  • le lieu d'hébergement des journalistes à Gornaïa Karoussel.

Nations participantes[modifier | modifier le code]

Les nations suivantes ont confirmé leur participation[9]. Le Brésil, la Turquie et l'Ouzbékistan, qui participent aux Jeux paralympiques d'été respectivement depuis 1972, 1992 et 2004, participent pour la première fois aux Jeux d'hiver[10]. Le skieur sud-africain Bruce Warner, seul représentant de l'Afrique aux Jeux d'hiver de 1998, 2002, 2006 et 2010, ne participe pas aux Jeux de Sotchi[11].

Les 45 délégations participantes aux Jeux de 2014
(Entre parenthèses, le nombre d'athlètes par délégation.)
Afrique Amérique Asie Europe Océanie

aucune

0 pays 6 pays 7 pays 30 pays 2 pays

Compétition[modifier | modifier le code]

Sports au programme[modifier | modifier le code]

Cinq sports sont au programme de ces Jeux paralympiques :

Nombre d'épreuves Hommes Femmes Mixtes Total
Biathlon Biathlon 9 9 18
Curling en fauteuil roulant Curling en fauteuil roulant 1 1
Hockey sur luge Hockey sur luge 1 1
Ski alpin Ski alpin 16 16 32
Ski de fond Ski de fond 9 9 2 20
Total (5 sports) 35 34 3 72

Catégories[modifier | modifier le code]

  • Le curling se pratique en fauteuil roulant, par équipes de quatre et mixtes. Il n'y a pas de catégorisation précise.
  • Le hockey sur luge concerne les athlètes handicapés de la partie inférieure du corps. Il n'y a pas de catégorisation précise. Les équipes peuvent être mixtes, cependant ce n'est pas une obligation.
  • Pour les épreuves de ski alpin ou de ski nordique (biathlon et ski de fond), les catégories sont les suivantes :
    • Malvoyants
    • Debout
    • Assis

Pour sa première apparition aux Jeux paralympiques, le snowboard sera réservé aux athlètes handicapés des membres inférieurs et concourant debout. Deux podiums seront en jeu : un pour les hommes, et un pour les femmes. Ce seront des épreuves de descente (vitesse), formellement catégorisées comme faisant partie des épreuves de ski alpin[12].

Calendrier[modifier | modifier le code]

Le programme n'est pas définitif.

       Cérémonies        Jour de compétition        Jour de finale    4    Nombre de finales
Calendrier général des Jeux paralympiques de 2014[13]
Mars 2014 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16
Cérémonies Logo IPC O C
Biathlon Pictogramme Biathlon 6 6 6
Curling Pictogramme Curling 1
Hockey sur luge Pictogramme Hockey sur luge 1
Ski alpin Pictogramme Ski alpin 6 3 3 3 3 8 3 3
Ski de fond Pictogramme Ski de fond 2 4 6 2 6
Mars 2014 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16

Tableau des médailles[modifier | modifier le code]

Les dix premières nations au classement des médailles de leurs athlètes sont :

  •      Pays organisateur (Drapeau : Russie Russie)
Rang Nation Or Argent Bronze Total
1 Drapeau : Russie Russie 30 28 22 80
2 Drapeau : Allemagne Allemagne 9 5 1 15
3 Drapeau : Canada Canada 7 2 7 16
4 Drapeau : Ukraine Ukraine 5 9 11 25
5 Drapeau : France France 5 3 4 12
6 Drapeau : Slovaquie Slovaquie 3 2 2 7
7 Drapeau : Japon Japon 3 1 2 6
8 Drapeau : États-Unis États-Unis 2 7 9 18
9 Drapeau : Autriche Autriche 2 5 4 11
10 Drapeau : Royaume-Uni Grande-Bretagne 1 3 2 6

Événements marquants[modifier | modifier le code]

  • La Russie obtient 80 médailles, un record. Le Russe Roman Petushkov remporte six médailles d'or (en ski nordique, catégorie assise) ; aucun athlète n'avait jamais remporté autant de titres en une seule édition des Jeux d'hiver[14].
  • Le Canadien Brian McKeever (ski nordique, déficient visuel) est l'une des figures marquantes de ces Jeux. Malgré une chute lors du sprint sur un kilomètre, il rattrape ses adversaires pour remporter l'or (avec son guide Graham Nishikawa), avant de remporter également l'épreuve du 10 km[14].
  • Le Royaume-Uni obtient sa première médaille d'or aux Jeux d'hiver, grâce à la skieuse malvoyante Kelly Gallagher en ski alpin[14].
  • Les équipes russe et américaine s'affrontent deux fois en hockey. Les Russes battent les Américains 2-1 en match de poule, mais les rencontrent à nouveau en finale et s'y inclinent 0-1[14].

Crise russo-ukrainienne[modifier | modifier le code]

Les Jeux de Sotchi se déroulent dans un contexte de crise politique en Ukraine, ainsi que de grande tension diplomatique entre ce pays et le pays hôte, la Russie. Le 19 février, en plein pendant les Jeux olympiques précédant les Paralympiques, une insurrection avait été éclatée en Ukraine à l'encontre du président pro-russe Viktor Ianoukovitch ; « les affrontements entre forces de l'ordre et manifestants font plus de 80 morts ». Ianoukovitch, contraint à la fuite, est destitué par le Parlement le 22 février, mais ne reconnaît pas sa destitution ; la Russie, quant à elle, ne reconnaît pas non plus le nouveau gouvernement intérimaire ukrainien[15]. Des athlètes olympiques ukrainiens quittent alors Sotchi, boycottant la fin des Jeux[16]. Fin février, la Russie renforce sa présence militaire en Crimée, région du sud de l'Ukraine où les Russes disposent d'une base navale depuis le XVIIIe siècle. Des Ukrainiens pro-russes prennent le pouvoir en Crimée et demandent l'aide de la Russie, amenant Le Monde à estimer le 1er mars (six jours avant le début des Paralympiques) que « l'Etat ukrainien semble avoir perdu sa souveraineté en Crimée, avec la complicité de la Russie »[17].

Début mars, les États occidentaux (États-Unis, France, Allemagne, Royaume-Uni, Canada) dénoncent une situation « grave » et exhortent la Russie à respecter la souveraineté de l'Ukraine[18]. Pour sa part, le président russe Vladimir Poutine évoque la nécessité pour la Russie de protéger ses ressortissants résidant en Ukraine, y compris le cas échéant par des moyens militaires[19]. Le Comité international paralympique, pour sa part, publie la déclaration suivante : « Nous espérons qu'une résolution paisible puisse être trouvée, dans l'esprit de la trêve olympique, qui depuis 2006 couvre également les Jeux paralympiques »[20].

Le 2 mars, le Premier ministre britannique David Cameron annonce qu'aucun représentant de son gouvernement ne sera présent aux Jeux, en raison des actions russes en Ukraine. Le prince Edward de Wessex, qui devait être présent en raison de ses liens avec l'Association paralympique britannique, se retire de l'événement à la demande du gouvernement. Les autorités précisent que ceci n'affecte pas la participation des athlètes britanniques[21]. Le lendemain, les États-Unis indiquent à leur tour qu'aucun représentant de leur gouvernement ne sera présent aux Jeux, mais que cela n'affecte pas la participation des athlètes américains[22]. La Norvège fait de même, son gouvernement évoquant « la crise la plus grave entre l’Occident et la Russie depuis la fin de la Guerre froide »[23]. Les gouvernements allemand[24], canadien[25] et français[26] décident également de ne pas envoyer de représentant.

Quant à l'Ukraine, son ministre des Sports Dmitry Bulatov annule sa visite à Sotchi pour les Jeux[27], tandis que la porte-parole du Comité paralympique ukrainien le 4 mars donne deux jours à la Russie pour retirer ses troupes de Crimée, faute de quoi -dit-elle- les athlètes ukrainiens boycotteraient les Jeux : « Nous ne participerons pas aux Jeux organisés par un pays qui a attaqué notre pays »[28]. Le lendemain, Philip Craven, le président du Comité international paralympique, s'entretient longuement avec les responsables du Comité paralympique ukrainien[29]. Les Ukrainiens décident finalement de participer, mais leurs athlètes boycottent la parade des athlètes lors de la cérémonie d'ouverture ; leur porte-drapeau Mykailo Tkachenko y est le seul présent[30].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « La cérémonie d'ouverture des Jeux paralympiques se déroule à Sotchi », sur fr.ria.ru (consulté le 7 mars 2014)
  2. (en) « BBC Sport - Para-Snowboard secures Paralympic Games inclusion », sur BBC.co.uk (consulté le 29 janvier 2014)
  3. JO 2014: la patineuse Tatiana Navka ambassadrice des Jeux de Sotchi
  4. (en) « Russia unveils candidates for Sochi mascot », sur sports.espn.go.com (consulté le 29 janvier 2014)
  5. « Trois mascottes olympiques pour Sotchi 2014 », sur olympic.org,‎ 28 février 2011
  6. Neige stockée dans sept réserves de neige sous une couche de copeaux de bois d'une épaisseur de 40 centimètres et des bâches isothermiques, une technique dont le coût des travaux dépasse 250 millions de roubles.
  7. 400 canons à neige sont en activité avant l'ouverture des jeux. Puisant leur matière première dans un réservoir d’eau géant spécialement creusé à flanc de montagne, ils ont une capacité de production de 5 000 m3 de neige à l’heure. Source : JO Sotchi 2014 : un test pour Poutine, « Pierre Avril », sur Sport24.com,‎ 7 février 2013
  8. « Un demi million de mètres cubes de neige en stock à Sotchi », sur Cyberpresse,‎ 28 octobre 2013
  9. Délégations, site officiel des Jeux paralympiques d'hiver de 2014
  10. Base de données, Comité international paralympique
  11. (en) « "South African skier aims for Winter Paralympics" », sur paralympic.org (consulté le 29 janvier 2014)
  12. (en) "IPC deeply saddened by the passing of para-snowboarder Matthew Robinson", Comité international paralympique, 21 février 2014
  13. « Calendrier des Jeux paralympiques d'hiver de 2014 », sur sochi2014.com (consulté le 2 mars 2014)
  14. a, b, c et d (en) "Sochi Paralympics: Key moments from a record-breaking Games", BBC News, 16 mars 2014
  15. « Ukraine : comprendre les origines de la crise en cinq minutes », Le Monde, 27 février 2014
  16. « A Sotchi, des athlètes ukrainiens quittent les JO », Le Monde, 20 février 2014
  17. « Ukraine : le premier ministre de Crimée demande l'aide de Poutine », Le Monde, 1 mars 2014
  18. « Ukraine : Obama demande à Poutine de replier ses forces », Le Monde, 1 mars 2014
  19. (en) "Putin: Russian citizens, troops threatened in Ukraine, need armed forces’ protection", Russia Today, 1 mars 2014
  20. (en) "Ukraine Peace Sought for Paralympics in Sochi", Associated Press, 1 mars 2014
  21. (en) "British Officials to Boycott Sochi Paralympics", Agence France-Presse, 2 mars 2014
  22. (en) "U.S. To Boycott Sochi Paralympics In Protest Over Ukraine Incursion", Time, 3 mars 2014
  23. « La Norvège et l'Ukraine boycotteront les Jeux Paralympiques de Sotchi », Le Soir, 4 mars 2014
  24. (en) "Third of Germans expect Ukraine-Russia war", The Local, 6 mars 2014
  25. (en) "Canadian Paralympians safe in Sochi, head of delegation says", CTV News, 5 mars 2014
  26. « Aucun ministre français à l'ouverture des Jeux paralympiques de Sotchi », Le Monde, 7 mars 2014
  27. (en) "Ukraine yet to decide if athletes will compete at Sochi 2014 Paralympics", Inside the Games, 4 mars 2014
  28. (en) "Ukraine threat to boycott Paralympics", AAP, 4 mars 2014
  29. (en) "Ukraine Boycott of Russian Paralympics Hangs in Balance – IPC", Ria Novosti, 6 mars 2014
  30. (en) "Sochi 2014: President Putin opens Winter Paralympics", BBC News, 7 mars 2014

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]