Jeux du Commonwealth de 2014

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jeux du Commonwealth de 2014

Description de l'image  2014 Commonwealth Games Logo.svg.png.
Généralités
Lieu Drapeau : Écosse Glasgow (Écosse)
Date du 23 juillet au 3 août 2014
Participants 71 pays du Commonwealth
Disciplines 17 disciplines
Site web officiel

Navigation

Les XXes Jeux du Commonwealth de 2014 se déroulent à Glasgow en Écosse du 23 juillet au 3 août 2014.

C'est la troisième fois que l'Écosse accueille les Jeux, après les Jeux d'Édimbourg de 1970 et les Jeux d'Édimbourg de 1986. Les Jeux de 1986 avaient été marqués par le boycott de la majorité des pays membres (dont la quasi-totalité des pays africains, asiatiques et caribéens) en raison du refus du gouvernement britannique de Margaret Thatcher de se joindre au consensus du Commonwealth sur l'imposition de sanctions contre l'Afrique du Sud, pays pratiquant alors l'apartheid[1],[2]. Les Jeux de Glasgow en 2014, à l'inverse, se préparent dans un climat paisible mais inhabituel. Les Jeux se déroulent en effet un mois et demi avant la tenue d'un référendum sur l'indépendance de l'Écosse (le 18 septembre)[3]. Les Jeux de Glasgow sont « le plus grand événement sportif jamais organisé en Écosse », et « ont figuré de manière prééminente dans les efforts du gouvernement [nationaliste écossais] pour mettre en avant les forces et l'influence du pays durant cette année de référendum ». Pour autant, le premier ministre écossais Alex Salmond promet en amont des Jeux que ceux-ci ne seront pas politisés[4].

L'Écosse est l'une des quatre nations constitutives du Royaume-Uni. Tout comme les trois autres nations (l'Angleterre, le Pays de Galles et l'Irlande du Nord), il concourt depuis toujours avec sa propre délégation aux Jeux du Commonwealth.

Candidature[modifier | modifier le code]

Les deux candidatures majeures aux Jeux du Commonwealth 2014 sont celles de Glasgow et d'Abuja (Nigeria). En novembre 2007, à Colombo (Sri Lanka), lors de l'assemblée générale de la Fédération des Jeux du Commonwealth, Glasgow remporte le scrutin par 47 voix contre 24.

Organisation[modifier | modifier le code]

Infrastructures[modifier | modifier le code]

Déroulement des Jeux[modifier | modifier le code]

Cérémonie d'ouverture[modifier | modifier le code]

La cérémonie d'ouverture des Jeux du Commonwealth de 2014 se déroule le 23 juillet au Celtic Park.

Épreuves[modifier | modifier le code]

17 disciplines sont planifiées pour les Jeux du Commonwealth.

Pays participants[modifier | modifier le code]

Soixante-et-onze pays ou territoires membres du Commonwealth sont attendus aux Jeux. Parmi eux, les cinquante-trois États souverains membres de l'organisation, dont un -le Royaume-Uni- est subdivisé en quatre équipes nationales : Angleterre, Écosse, Pays de Galles et Irlande du Nord. S'y ajoutent : les îles Cook et Niue, États de facto indépendants mais de jure sous souveraineté néo-zélandaise ; trois dépendances de la Couronne britannique dotées de leurs propres équipes (Jersey, Guernesey et l'île de Man) ; neuf territoires britanniques d'outre-mer ayant également chacun sa propre équipe (les îles Falkland, Anguilla, les îles Vierges britanniques, les Îles Caïmans, Sainte-Hélène, Gibraltar, les Bermudes, Montserrat et les îles Turques-et-Caïques) ; et l'île Norfolk, territoire autonome sous souveraineté australienne[5],[6].

Suspendus du Commonwealth en 2009 à la suite d'un coup d'État militaire en 2006, les Fidji, qui ont annoncé la tenue d'élections en septembre pour une restauration de la démocratie, sont autorisés à participer à ces Jeux[7]. À l'inverse la Gambie, présente aux Jeux de 2010, a quitté volontairement le Commonwealth en 2013, et n'envoie donc plus de délégations aux Jeux[6].

Les 71 délégations attendues

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]