Jeux de pouvoir (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jeux de pouvoir.

Jeux de pouvoir

Titre original State of Play
Réalisation Kevin Macdonald
Scénario Matthew Michael Carnahan (en)
Tony Gilroy
Billy Ray
Paul Abbott (télésuite)
Acteurs principaux
Sociétés de production Universal Pictures
Working Title Films
Studio Canal
Relativity Media
Andell Productions
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau de la France France
Genre Thriller
Sortie 2009
Durée 127 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Jeux de pouvoir (State of Play) est un film américano-anglo-français réalisé par Kevin Macdonald, sorti en salles en 2009. C'est l'adaptation de la télésérie britannique du même nom, Jeux de pouvoir, diffusé en 2003 sur la BBC One.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Stephen Collins est membre du Congrès américain et préside le comité qui supervise les dépenses de la Défense. Ambitieux, il incarne l'avenir de son parti et pourrait bien devenir un des leaders du pays. Lorsque sa jeune assistante est tuée dans des circonstances mystérieuses, certains secrets font surface... Cal McAffrey, journaliste chevronné et ami de longue date de Collins, est chargé par sa rédactrice en chef, d'enquêter sur l'affaire. Avec une jeune journaliste, Della Frye, McAffrey tente de découvrir l'identité du meurtrier. Il ignore qu'il s'attaque à un complot qui menace les structures mêmes du pouvoir. Lorsque des milliards sont en jeu, tout le monde devient suspect...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Source et légende : Version Française (V.F.) sur RS Doublage[2] et VoxoFilm[3]; Version Québecoise (V.Q.) sur Doublage Québec[4]

Production[modifier | modifier le code]

Le producteur exécutif du film, Paul Abbott, est le scénariste de la télésérie britannique adaptée, laquelle durait six heures, contre environ deux heures pour le film.

Les deux personnages principaux devaient, à l'origine, être interprétés par Brad Pitt et Edward Norton, ce qui aurait marqué leurs retrouvailles dix ans après Fight Club. Suite à leur désistement, Brad Pitt fait appel à Russell Crowe et lui demande de reprendre son rôle. Il le fait et évite ainsi à Brad Pitt des poursuites judiciaires. Edward Norton, quant à lui, est remplacé par Ben Affleck. Dans la télésérie, le journal avait un rédacteur en chef interprété par Bill Nighy, qui a refusé de reprendre le rôle pour le film. Kevin Macdonald a alors engagé Helen Mirren, et il fait du rédacteur en chef du Washington Globe une femme. Pour son rôle, Russell Crowe a décidé de conserver les 20 kilogrammes qu'il avait accumulés pour le film Mensonges d'État.

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Jeux de pouvoir a reçu globalement un accueil critique favorable, recueillant 84 % d'avis favorables sur le site Rotten Tomatoes, sur la base de 205 commentaires collectés et une note moyenne de 6.9/10[5], tandis que le site Metacritic lui attribue le score de 64/100, sur la base de 36 commentaires collectés[6].

Box-office[modifier | modifier le code]

  • Recettes Alt=Image de la Terre Mondiales : 91 445 389 dollars [7]

Distribué dans 2 803 salles aux États-Unis, Jeux de pouvoir prend la deuxième position au box-office américain au cours de son premier week-end à l'affiche avec 14 071 280 $ de recettes, pour une moyenne de 5 020 $ par salles[8], la première place étant occupé par 17 ans encore, également sorti le même jour, a engrangé 23 722 310 $ de recettes au cours de la même période, dans un nombre de salles important (3 255 salles) et une forte moyenne par salles (7 288 $ par salles)[11]. En première semaine, Jeux de pouvoir occupe toujours la seconde place avec 18 233 005 $ de recettes, pour une moyenne de 6 505 $ par salles [8]. Toutefois, ayant atteint le seuil maximal de 2 807 salles, le long-métrage ne parvient à enrayer sa chute au cours de sa seconde semaine, chutant à la septième place et avec un résultat de 8 995 195 $, dont 6 848 885 $ en week-end, soit une perte de plus de 50% de ses bénéfices. Au cours de la seconde semaine, les recettes atteignent 27 228 200 $, dont 25 081 890 $ en week-end[8]. Au fil des semaines, Jeux de pouvoir se stabilise durement, avant de connaître une baisse sévère en sixième semaine, où il avait enregistré 36 373 250 $ cumulées, pour 303 055 $ en week-end et 470 995 $ en semaine[8]. L'exploitation en salles de Jeux de pouvoir se finit le 18 juin 2009 avec 37 017 955 $ de recettes[8], ce qui est un échec commercial, puisqu'il n'a pas rentabiliser le budget de production de 60 millions[7]. Les recettes internationales ont atteint 54 427 434 $[7], permettant au film d'être rentable au box-office mondial avec 91,4 millions de dollars de recettes[7].

Jeux de pouvoir a totalisé 1 053 464 entrées au Royaume-Uni[12], 736 537 entrées en Espagne[12] et 688 156 entrées en France[10].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Marc Jennings, « 20 to watch in 2009 », Empire, emap,‎ Février 2009, p. 75
  2. « 1re fiche de doublage », sur RS Doublage (consulté le 11 janvier 2013)
  3. (fr) « 2de fiche de doublage », sur Voxofilm (consulté le 11 janvier 2013).
  4. http://www.doublage.qc.ca/p.php?i=162&idmovie=2548
  5. (en) « State of Play », sur Rotten Tomatoes (consulté le 11 janvier 2013).
  6. (en) « State of Play », sur Metacritic (consulté le 11 janvier 2013).
  7. a, b, c et d (en) « State of Play », sur The Numbers (consulté le 11 janvier 2013).
  8. a, b, c, d, e et f (en) « State of Play », sur Box Office Mojo (consulté le 21 mai 2010).
  9. « Jeux de pouvoir (catégorie Générique) », sur studiocanal.fr, StudioCanal (consulté le 4 juillet 2014).
  10. a, b et c « Jeux de pouvoir », sur JP's Box-Office (consulté le 4 juillet 2014).
  11. http://www.boxofficemojo.com/weekend/chart/?yr=2009&wknd=16&p=.htm
  12. a et b (fr) « Box-office de "Jeux de pouvoir" », sur Base de données Lumière (consulté le 11 janvier 2013).