Jeunesse socialiste suisse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jeunesse socialiste suisse
Image illustrative de l'article Jeunesse socialiste suisse
Logo officiel
Présentation
Président Fabian Molina
Fondation 1906
Siège Berne, Suisse
Idéologie Socialisme,
Démocratie sociale
Affiliation européenne ECOSY
Affiliation internationale IUSY
Couleurs rouge
Site web www.juso.ch/

Créée en 1906, la Jeunesse socialiste suisse (JS Suisse ou JS, en allemand JungsozialistInnen Schweiz, JUSO Schweiz ou JUSO, en italien Gioventù Socialista Svizzera, GS Svizzera ou GS, en romanche Giuventetgna Socialista Svizra, GS Svizra ou GS) est l'organisation de jeunesse officielle du Parti socialiste suisse (PS).

La JS est toutefois une association indépendante, regroupant des jeunes membres ou non du PS. Cela étant, elle est reconnue comme jeunesse de parti officielle du PSS et elle s'engage totalement au sein du PS pour influencer les positions du parti. Elle dispose notamment d'un représentant au Comité directeur, élu par l'Assemblée annuelle de la JS.

Ses membres sont âgés de 14 à 35 ans.

Elle a par le passé affiché publiquement ses divergences avec le PS, par exemple en demandant en 2002 la démission du ministre PS Moritz Leuenberger, jugé trop à droite en matière de services publics[1].

La JS est relativement proche de l'aile gauche du PS, dite syndicale (socialisme réformiste fidèle à l'idéal de dépassement démocratique du capitalisme), majoritaire dans les cantons romands.

La JS publie un journal trilingue appelé Infrarouge.

La JS est une fédération de sections cantonales ou locales également liées aux sections éponymes du PS. Au niveau international, la JS est membre de la IUSY et membre associée de l'ECOSY (Jeunes socialistes européens).

La JS a décidé en avril 2008 de réintroduire une présidence après plus de vingt années. Le 7 juin 2008, Cédric Wermuth, 22 ans, de Baden, a remporté l'élection dans laquelle il était opposé à Priska Grütter de Roggwil par 46 voix contre 8. Cédric Wermuth étudie les sciences politiques à Zurich et a déjà été actif à plusieurs fonctions au sein de la JS.

Le 26 octobre 2008, Cédric Wermuth, déjà président de la JSS, a été élu vice-président du PSS et porte ainsi les deux casquettes.

En 2012, la JS a adopté un nouveau document de fond, "Démocratie Socialiste", présentant sa vision du dépassement du capitalisme par le socialisme démocratique. Ce document comporte notamment la socialisation des moyens de production, l'autogestion dans l'organisation du travail, et l'abolition du salariat.

Présidence[modifier | modifier le code]

Secrétariat central[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  1. ([1], [2])

Lien externe[modifier | modifier le code]