Jeunesse-Lumière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jeunesse Lumière
Ecolejl.gif

Repères historiques
Fondation 1984
Fondateur(s) Daniel-Ange
Fiche d'identité
Église Catholique
Courant religieux Renouveau Charismatique
Vocation École d'Evangélisation
Dirigeant Daniel-Ange
Localisation Tarn, Italie, Pologne
Sur Internet
Site internet http://www.jeunesse-lumiere.com

Jeunesse-Lumière est une école de prière et d'évangélisation, et une communion fondée en 1984 par Daniel-Ange, accompagné du père Marie-Michel et de trois couples : Georges et Marie-Josette Bonneval (qui avaient suivi l'Ecole de la foi du P. Jacques Loew à Fribourg, et qui fonderont la Communauté du Verbe de Vie), Alex et Maud Lauriot-Prevost (aujourd'hui délégués épiscopaux à la nouvelle évangélisation du diocèse d'Avignon[1] et modérateurs de la Communion Priscille & Aquilas[2]) et Jean-Louis et Monique Fradon.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1981, après de longues années en Afrique puis en ermitage, le père Daniel-Ange décide de porter l'Évangile au monde de la jeunesse, avec comme souci de « former de jeunes apôtres du Christ, pour les lancer sur les routes de la mission, avec la particularité d'une alternance entre temps de désert et de mission : retirés dans la montagne pour contempler Dieu, envoyés dans la plaine à la rencontre des jeunes, en priorité les plus loin de l’Eglise »[3].

Une école d'un an est fondée en 1984 à Fontchaude (Alpes-de-Haute-Provence), dans des locaux prêtés par le Foyer de Charité de Roquefort-Les-Pins, et accueillie par Mgr Abelé, alors évêque de Digne.

En 1987, ils s'installent dans le Tarn à Pratlong, sous la vigilance pastorale de l'Archevêque d'Albi (aujourd'hui, Mgr Jean Legrez).

En septembre 1994, le mouvement est reconnu canoniquement comme « Association de fidèles » par l’archevêque d’Albi.

L'école d'évangélisation Jeunesse Lumière est basée sur quatre piliers :

  • la vie de prière ;
  • la vie fraternelle ;
  • la formation ;
  • la mission.

Trois autres écoles sont ouvertes : une en Italie et deux en Pologne, à temps partiel ou à temps plein.

Entre 1984 et 2009, Jeunesse-Lumière a formé environ 700 personnes, originaires de 54 pays, parmi lesquelles 30 sont devenues prêtres, plus de 300 on reçu le sacrement du mariage et 70 mènent une vie consacrée[4].

Communion[modifier | modifier le code]

La Communion Jeunesse Lumière rassemblent les réalités issues de Jeunesse-Lumière : « Vie de Dieu », une fraternité de laïcs dans le monde qu’ils aient ou non vécu l'école d'évangélisation. C'est une famille dont les membres là où ils sont dans les divers milieux de vie, essayent de vivre de cette spiritualité. D’autres réalités entretiennent un partenariat avec la Communion : Communion Priscille et Aquila (jeunes couples missionnaires), Jeunesse Lumière Bujumbura (Burundi), Jeunes Témoins du Christ à Kigali…

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]