Jetsun Pema (Bhoutan)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jetsun Pema.

Jetsun Pema
(dz) རྗེ་བཙུན་པདྨ

Titre

Reine consort du Bhoutan

Depuis le 13 octobre 2011
(2 ans, 11 mois et 6 jours)

Prédécesseur Sangay Choden Wangchuck
Biographie
Dynastie Wangchuck
Nom de naissance Jetsun Pema
Naissance 4 juin 1990 (24 ans)
Thimphu (Bhoutan)
Père Dhndup Gyaltshen
Mère Sonam Choki
Conjoint Jigme Khesar
Religion Bouddhisme
alt=Description de l'image Bhutan emblem.svg.

Jetsun Pema Wangchuck (en dzongkha : རྗེ་བཙུན་པདྨ), née le 4 juin 1990, est la reine consort du Bhoutan depuis son mariage avec le roi Jigme Khesar Namgyel Wangchuck.

Enfance et études[modifier | modifier le code]

Jetsun Pema est née à l'hôpital de Thimphu le 4 juin 1990. Son père, Dhondup Gyaltshen, petit-fils d'un ancien gouverneur de Trashigang, Thinley Tobgye (1893-1952), est diplômé du Sherubtse College, à Kanglung et pilote dans l'aviation civile depuis 1989, d'abord chez Druk Air, puis encore jusqu'à aujourd'hui chez Bahrain Air. Sa mère, Sonam Chuki, est la filleule du prince Wangchuck Namgyel (demi-frère du roi Jigme Dorji Wangchuck, le grand-père de Jetsun Pema), mais elle se considère comme un sujet ordinaire du Bhoutan[1].

Jetsun est la deuxième d'une fratrie de cinq enfants. Ses quatre frères et sœurs sont : Thinlay Norbu (19 ans), Jigme Namgyal (16 ans), Yeatso Lhamo (25 ans, l'aîné) et Serchen Doma (14 ans)[1],[2],[3],[4].

Elle a commencé ses études à la Sunshine School à Thimphu (1995-1996), à l'école primaire Changangkha (1997-1998) puis au couvent Saint-Joseph à Kalimpong, au Bengale occidental (Inde), en 1999-2000. Elle fait ses études secondaires à la Lungtenzampa Middle Secondary School à Thimphu de 2001 à 2005. Elle déménage et va ensuite à la Lawrence School, à Solan en Inde d'avril 2006 au 31 mars 2008, où elle étudie l'anglais, l'histoire, la géographie, l'économie et la peinture[5],[6]. Elle poursuit ses études au Regents College, à Londres, où elle se spécialise en relations internationales, avec la psychologie et l'histoire de l'art comme matières secondaires[2],[5],[1].

Règne[modifier | modifier le code]

Mariage[modifier | modifier le code]

Le 20 mai 2011, lors de l'ouverte de la septième session du Parlement du Bhoutan, le roi Jigme Khesar annonce qu'il va épouser Jetsun Pema en octobre 2011. « Même si elle est jeune, elle est chaleureuse et aimable de cœur et de caractère. Ces qualités, jointes à la sagesse qui viendra avec l'âge et l'expérience, feront d'elle un grand serviteur de la nation », dit-il[2]. Et d'ajouter : « Jetsun Pema est une jeune fille bienveillante, qui me soutient et en qui je peux faire confiance. Je ne saurais dire quel effet elle fera sur les gens, mais c'est elle l'élue de mon cœur »[7].

Le roi Jigme Khesar et Jetsun Pema se marient le 13 octobre 2011 à Punakha Dzong, Punakha[2]. La célébration du mariage débute à Punakha et se termine par des visites officielles dans différentes parties du pays. Lors de la cérémonie, le roi reçoit la couronne du Druk Gyal-tsuen du Machhen sacré et la donne à Jetsun Pema ; elle est ainsi officiellement proclamée reine du royaume du Bhoutan.

Le mariage a lieu dans un style traditionnel avec les « bénédictions des divinités gardiennes ». Bien que le Bhoutan autorise la polygamie, le roi a dit qu'il n'épousera jamais une autre femme et que Jetsun Pema sera sa seule épouse à l'avenir[2].

Fonctions royales[modifier | modifier le code]

Après son mariage avec le roi, la reine Jetsun Pema Wangchuck l'a accompagné dans ​​plusieurs voyages à l'étranger, notamment en Inde[8], à Singapour[9], au Japon[10], ainsi qu'au Royaume-Uni[11]. Elle accompagne son mari dans toutes les visites royales à travers le pays.

Jetsun Pema est la mécène de l'Ability Bhutan Society[12], de la Royal Society for the Protection of Nature, de la Jigten Wangchuk Tshogpa, et l'ambassadrice d'UNEP OzonAction.

Titres[modifier | modifier le code]

Titres et honneurs
Jetsun Pema

alt=Description de l'image Bhutan emblem.svg.
Prédicat Sa Majesté
Style oral Votre Majesté
Style alternatif Druk Gyaltsuen

Vie privée[modifier | modifier le code]

Les intérêts de la reine sont les beaux-arts, la peinture et le basket-ball[15]. Elle a été capitaine de l'équipe de son école dans les championnats de basket-ball[1]. Elle était membre de la fanfare scolaire et participait à des concours de danse occidentale. Outre le dzongkha, la langue nationale du Bhoutan, elle parle couramment l'anglais et l'hindi[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) Yiwang Pindarica, « Connaître la mariée royale », sur www.archive.is,‎ 21 mai 2011 (consulté le 5 novembre 2013).
  2. a, b, c, d et e (en) Needrup Zangpo, « Royal wedding in October », Bhutan Observer,‎ 20 mai 2011 (lire en ligne).
  3. (en) M. Ferrer, « Bhutan's king is set to marry – Royal wedding », Empowered News,‎ 22 mai 2011 (lire en ligne).
  4. a et b (en) « Himachal-educated girl to marry Bhutan king », MSN News,‎ 22 mai 2011 (lire en ligne).
  5. a et b (en) Anand Bodh, « Bhutan king to wed Sanawar girl », The Times of India,‎ 22 mai 2011 (lire en ligne).
  6. (en) « Lawrence School, Sanawar in celebration mode », The Times of India,‎ 13 octobre 2011 (lire en ligne).
  7. (en) Hillary Brenhouse, « Another Monarch Off the Market : Bhutan's King to Wed a Commoner », NewsFeed,‎ 23 mai 2011 (lire en ligne).
  8. (en) « Bhutan's royal couple in India on nine-day visit », Zee News,‎ 24 octobre 2011 (lire en ligne).
  9. (en) « Bhutan's royal couple in S'pore for private visit », Asia One,‎ 1er novembre 2011 (lire en ligne).
  10. (en) « New style icon of the Orient Queen Jetsun Pema makes Bhutan proud on Japan visit », Hello magazine,‎ 17 novembre 2011 (lire en ligne).
  11. (en) « Queen Jetsun debuts chic sense of style on UK trip », Hello magazine,‎ 25 novembre 2011 (lire en ligne).
  12. (en) « Gyaltsuen inaugurates Ability Bhutan Society », Bhutan Broadcasting Service,‎ 6 avril 2012 (lire en ligne).
  13. a, b et c (en) « The Royal Matrimony, The Queen is Crowned », Bhutan Broadcasting Service,‎ 13 octobre 2011 (lire en ligne).
  14. a et b (en) « La famille royale du Bhoutan », sur www.raonline.ch (consulté le 16 juillet 2013).
  15. (en) « Spike in Bhutan's happiness index », The Hindu,‎ 20 mai 2011 (lire en ligne).