Jet Ski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne pas confondre avec l'article sur le véhicule nautique de loisir : motomarine (scooter des mers).
Motomarine de marque Jet Ski en compétition à Crikvenica

Jet Ski est une marque déposée de motomarines fabriquée par Kawasaki. Les modèles actuels sont les descendants du premier véhicule nautique de ce genre commercialisé dès 1973[1]. À cause de leur popularité, Jet Ski, Sea-Doo et Wave Runner (toutes des marques de commerces) sont souvent employés comme termes quasi-génériques quand l'utilisateur veut en réalité parler d'une motomarine.

Histoire[modifier | modifier le code]

Invention[modifier | modifier le code]

L’invention officielle de la motomarine est communément attribuée à Clayton Jacobson II, un avocat américain et avide amateur de motocyclettes, qui rêvait de créer une machine pour faire du ski nautique sans avoir l'obligation d'être tiré par un bateau[2],[3]. Ses premières versions était construites d'aluminium et le guidon mobile n'existait pas[4]. En 1967, il fut engagé par le constructeur de motoneiges Bombardier pour qui il créa en 1968 une motomarine assise, le Sea-Doo. Cette motomarine avait une quille ronde et de petite largeur par rapport à sa longueur, lui donnant l'aspect d'une tortue quand la quille était renversée dans l'eau. Avec un moteur de seulement 18 ch, sa quille peu performante et certains problèmes de fiabilité mécanique, les ventes ne décollèrent pas. Bombardier abandonna le projet en 1970 pour se concentrer sur son marché principal, les motoneiges, et rendit les droits de l'invention à Jacobson[2].

Jacobson fut alors approché par Kawasaki Heavy Industries (KHI). Il vendit les droits d'usage de son brevet à la compagnie et y développa le Jet Ski en 1973, la première motomarine de type « à bras »[4]. La première série de Jet Ski mesurait 2,08 par 0,61 mètres, pesait 100 kilogrammes et elle était propulsées par un moteur de 398 cm³. La coque en fibre de verre était disponible en deux versions: le modèle WS-AA dont le fond était plat et le modèle WS-AB, plus agressif, avec un fond en V. Environ 550 unités furent fabriquées la première année dont les deux tiers étaient du modèle WS-AB. Ces véhicules se vendaient 995 dollars US.

Après ce premier succès, Kawasaki et Jacobson entrèrent en dispute sur la parenté de l'invention : la compagnie argumentait qu'elle n'avait pas eu besoin de son brevet pour développer le véhicule. À la suite d'un procès en 1979, Jacobson fut reconnu l'inventeur[5]. En 1989, il intenta une autre action en cours contre Kawasaki et deux de ses filiales aux États-Unis. Il alléguait alors que la compagnie avait obtenu un brevet pour le Jet Ski au Japon en nommant deux de ses employés comme les inventeurs. Il gagna contre la compagnie mère en juillet 1991 et obtint du jury 7,5 millions de dollars pour dommages, plus 13,5 millions en compensations punitives. Cependant en appel, un juge ordonna un nouveau procès[5]. Finalement, en août 1992, les deux parties en arrivèrent à une entente hors-cour dont le montant ne fut pas publié mais qui reconnaissait Jacobson comme l'inventeur une fois pour toutes[6].

Apparition sur le marché[modifier | modifier le code]

Bien que certains constructeurs d'embarcations aient mis sur le marché des motomarines utilisant des moteurs hors-bord, comme l’Aquarail un modèle vendu en « kit » en 1972[7]; Kawasaki demeura le seul producteur de motomarines, telles que nous les connaissons maintenant, jusqu'en 1986 alors que Jacobson a vendu un droit d'utilisation de son invention à Yamaha[5].

Le sport associé à la pratique à la motomarine prit réellement son envol au cours des années 1980 avec des modèles de 440 cm3 et 550 cm3, dont la coque était pratiquement identique à celle des premiers modèles de Kawasaki, et à l'apparition d'autres constructeurs. En 1988, Kawasaki proposa un 650 cm3 dont la popularité fut malheureusement limité par la suprématie des modèles 550 cm3.

Évolution[modifier | modifier le code]

En 1992, le Jet Ski de 750 cm3 arriva sur le marché. La coque nettement plus raffinée combiné à un style plus coloré propulsa le modèle au sommet des ventes et amena la disparition des modèles antérieurs. Le segment de clientèle attiré par ce type de motomarines est généralement axé sur la performance et le plaisir de modifier le produit au niveau du comportement sur l'eau, de la motorisation et de la colorisation. Les modèles suivants dévoilés par Kawasaki répondirent à cette quête de performance principalement au niveau coque et moteur. En 1995, une version à double carburateur a été ajouté à la gamme : le 750sxi. En 1998, le 750sxiPro arriva sur le marché en proposant une toute nouvelle coque plus agressive au niveau de la poupe et de la proue. En adoucissant la coupe ventrale avant de la coque, le comportement permettait de mieux absorber les vagues en diminuant l'effet de rebond. L'arrière de la coque était plus aiguisé et la plaque de turbine était plus longue pour permettre une conduite plus stable.

En 2003, pour célébrer le 30e anniversaire du Jet Ski, Kawasaki annonça l'arrivée du 800SXR dont la refonte complète de la coque et de l'esthétique permis de reprendre le haut du pavé en compétition que Yamaha avait dominé au fil des ans avec son SuperJet. Contrairement aux anciens 750, le comportement de la coque du 800SXR permettait une conduite plus facile à apprendre et plus stable en virage. Le 800SXR, réellement un 782 cm3, a permis à Kawasaki de récupérer des parts de marché.

Modèles actuels[modifier | modifier le code]

En 2014, la gamme ne possède plus que cinq modèles, tous « à selle » :

  • STX 15 F (moteur de 1 498 cm3 de 152 ch)
  • Ultra LX (moteur de 1 498 cm3 de 160 ch)
  • Ultra 300 X (moteur de 1 498 cm3 compressé de 300 ch)
  • Ultra 300 LX (moteur de 1 498 cm3 compressé de 300 ch)
  • Ultra 300 SE (moteur de 1 498 cm3 compressé de 300 ch)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Paul R. Josephson, Motorized Obsessions: Life, Liberty, and the Small-Bore Engine, JHU Press,‎ 2007 (ISBN 9780801886416, lire en ligne), p. 150
  2. a et b (en) Sampsell, Michael M.; et al., Boat Accident Reconstruction and Litigation, Lawyers & Judges Publishing,‎ 2002, 63-4 p. (ISBN 0913875791)
  3. (en) Johnny Action, Tania Adams et Matt Packer, Origin of Everyday Things, Sterling Publishing,‎ 2006, 124 p. (ISBN 1402743025)
  4. a et b (en) « Jet Ski Evolution », boats.com,‎ 6 octobre 2007 (consulté le 15 février 2013)
  5. a, b et c (en) « Judge Orders New Trial in Kawasaki Jet Ski Case », Wall Street Journal,‎ 17 septembre 1991, C11
  6. (en) « Kawasaki Heavy Industries Ltd.: U.S. Unit, Inventor Reach Settlement in Legal Dispute », Wall Street Journal,‎ 17 août 1992, B6
  7. (en)Hal Kelly, « Build Our Aquarail for Fun on the Water! », Mechanix Illustrated,‎ août 1972 (lire en ligne)

Lien externe[modifier | modifier le code]