Jessie Lipscomb

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jessie.
Camille Claudel et Jessie Lipscomb

Jessie Lipscomb, née le 13 juin 1861 à Grantham en Angleterre et décédée le 12 janvier 1952, était une sculptrice anglaise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jessie Lipscomb est la fille d'un agent de mine et d'une employée de bar. En 1875 la famille part pour Peterborough, et Jessie suit des cours au Royal College of Art à South Kensington. Elle gagne le 1er prix de la Reine en 1882 et la médaille d'argent national en 1883.

Peu après elle se rend à Paris pour continuer ses études. Elle partage alors un studio avec Camille Claudel. En janvier 1884 la mère de Camille Claudel écrit à Jessie Lipscomb pour lui confirmer qu'elle pourra loger avec la famille Claudel pour 200 francs par mois.

En 1886, Jessie Lipscomb et Camille Claudel voyagent ensemble en Angleterre et rendent visite à la famille Lipscomb à Peterborough. À cette occasion, Jessie Lipscomb expose un buste de terracotta le "Day Dreams" à la Royal Academy de Nottingham.

La relation entre les deux jeunes femmes devient tumultueuse et Camille Claudel refuse tous contacts ultérieurs avec Jessie. Pourtant cette dernière sera une des rares personnes à visiter Camille Claudel lors de son internement à l'asile de Montdevergues.

En 1887, Jessie Lipscomb expose une autre terracotta intitulée "Sans souci" ainsi qu'un portrait en plâtre de Camille Claudel. La même année elle expose également un buste d'un modèle Italien "Giganti" à la Royal Academy ainsi qu'à Nottingham. Le 26 décembre 1887, elle épouse William Elborne et s'installe à Manchester.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Odile Ayral-Clause, Camille Claudel: sa vie, Hazan, 2008.
  • Anne Rivière et Bruno Gaudichon, Camille Claudel: correspondance, Gallimard, 2008.