Jessica Sutta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jessica Sutta

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Jessica Sutta sur scène en 2006.

Informations générales
Naissance 15 mai 1982
Miami, Floride
Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Chanteuse, danseuse, actrice
Genre musical R&B, pop
Années actives Depuis 2001
Labels Cheyenne, A&M (fini)
Hollywood Records
Site officiel Profil de Jessica sur MySpace

Jessica Sutta est une chanteuse, danseuse et actrice américaine née le 15 mai 1982 à Miami, Floride.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jessica a passé son enfance à Miami. Elle a une origine familiale assez particulière, elle est née d'un croisement irlando-russo-polonais, avec une double religion: Juive et Catholique.

Adolescente, Yessie, parce qu'il s'agit de son surnom, s'est déchirée les ligaments croisés de ses deux genoux, ce qui a brisé ses rêves de devenir ballerine. En revanche, son rêve de devenir danseuse venait de naître. C'est ainsi qu'à quatorze ans, elle rejoint la New York World School of the Arts pour y étudier la danse. Après sa blessure, elle se concentra sur le théâtre, tout en gardant l'espoir de reprendre la danse plus tard.

En 2001, elle devient la capitaine des Miami Heat, lors de sa dernière année. Elle a également tourné dans la série américaine Ocean Ave, où elle incarne une adolescente gobbant des pilules. La série a été tournée dans le sud de la Floride et a séduit beaucoup de téléspectateurs, dans un grand ensemble de pays, en passant par la Suède et l'Afrique du Sud. Elle a également trouvé un rôle dans Bully, un film de Larry Clark.

En 2002, elle s'installe à Los Angeles, et trois mois plus tard, elle participe à une audition pour PSA (autour de Smockey the Bear), sa prestation a été remarquée par la chorégraphe Antin. "Elle est adorable, toujours positive et très sensible, dit Robin Antin. Mais sur scène, elle est lumineuse.".

En 2004, on peut l'apercevoir dans un clip de Baby Bash : Suga Suga, grand tube de l'été.

Au sein des Pussycat Dolls, son teint pâle et ses cheveux noirs portaient sur elle l'attention comme une pin-up façon Betty Page. Son surnom dans le groupe est Pin-Up Doll. Elle a notamment dit lors de son intégration C'est là que j'ai toujours voulu être. J'ai immédiatement trouvé que les Dolls avaient du génie. Je me sens bénie de faire partie d'une troupe comme celle-ci..

En 2010, il est confirmé qu'elle, Kimberly Wyatt, Ashley Roberts et Melody Thornton quittent les Pussycat Dolls, laissant Nicole Scherzinger seule. Après quelques semaines seulement, on apprend que Nicole a décidée elle aussi de partir.

Carrière solo[modifier | modifier le code]

Jessica Sutta fait des collaborations avec le DJ Paul Van Dyk dans son album In Between. Elle collabore dans la chanson White Lies qui sera le premier single de l'album. Elle fait aussi un featuring avec le DJ Dave Audé sur la chanson Make It Last.

Pour l'instant, elle travaille sur son premier album solo avec Hollywood Records. En 2010-2011, elle sort un single solo I Wanna Be Bad. En 2011, elle enregistre un second single, le titre Jack in the box. Ce single ne sera finalement pas son deuxième single mais sera utiliser uniquement comme single promotionnel. Par la suite elle collaborera avec le DJ Cedric Gervais avec le titre Where ever you are pour l'album Miamication. Dernièrement durant l'année 2011, Jessica a sortie un nouveau single produit par le compositeur Erik Morillo avec la chanson Pin-up Girl en featuring avec le rappeur Justin Oxley. L'album de Jessica est en cours de préparation, elle a récemment signé avec le label Hollywood Records, elle vient de sortir une maquette prometteuse qui s'intitule show me. Concernant son album, aucune information n'est vraiment fiable, ceux ne sont que de simples rumeurs pour le moment.

Discographie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Discographie des Pussycat Dolls.

Album[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Titre Album États-Unis
Sutta Pop -

Singles[modifier | modifier le code]

Liste des singles classés dans les hit-parades
Titre Année Meilleure position Album
États-Unis États-Unis Dance
[1]
Canada Slovaquie
[1]
I Wanna Be Bad 2010 65 Sutta Pop
Show Me 2011 1 7
"—" signifie que le single n'est pas classé ou n'est pas sorti dans le pays

Singles en featuring[modifier | modifier le code]

Liste des singles classés dans les hit-parades
Titre Année Meilleure position Album
États-Unis
[2]
États-Unis Dance
[3]
Autriche
[4]
Finlande
[5]
Allemagne
[6]
Royaume-Uni
[7]
Make It Last (Dave Audé avec Jessica Sutta) 2007 1 Make It Last - EP
White Lies (Paul van Dyk avec. Jessica Sutta) 115[8] 3 73 14 38 80 In Between
Where Ever U Are (Cedric Gervais avec Jessica Sutta)[9] 2011 Miamication
"—" signifie que le single n'est pas classé ou sorti dans le pays
Notes
1.[10] "White Lies" did not enter the Billboard Hot 100 but peaked on the Bubbling Under Hot 100 Singles chart at number fifteen.

Apparition album[modifier | modifier le code]

Liste des collaborations avec d'autres artistes inclus dans des albums
Titre Année Autres artistes Album
Be With You 2007 Paul Van Dyk
In Your Heart 2008
If I Was a Man Doll Domination[11]
Pin Up Girl 2011 Erick Morillo Erick Morillo's Solo Project

Clip vidéo[modifier | modifier le code]

Année Titre Réalisateur Album
2007 White Lies (Paul van Dyk & Jessica Sutta) Lucy Adams[12] N/A
2010 I Wanna Be Bad Frank E. Flowers[13] Sutta Pop
2011 Pin-Up Girl Eugene Riecansky[14]
Show Me SKINNY[15]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Billboard Chart Highlights: Dance/Club Play », Billboard (consulté le 2011-08-23)
  2. Billboard Charts
  3. Peak chart positions for singles in US Hot Dance Club Songs:
  4. « Paul van Dyk feat. Jessica Sutta - White Lies », austriancharts.at, Hung Medien (consulté le 2010-12-26)
  5. « Paul van Dyk feat. Jessica Sutta - White Lies », finnishcharts.com, Hung Medien (consulté le 2010-12-26)
  6. (de) « Chartverfolgung / Paul Van Dyk featuring Jessica Sutta / Single », musicline.de. Phononet (consulté le 2010-12-26)
  7. (en) « Chart Stars - Paul Van Dyk ft Jessica Sutta », chartstars.com (consulté le 2010-12-26)
  8. 1
  9. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées itunes.apple.com.
  10. 1
  11. (en) « Doll Domination (Deluxe Edition) by The Pussycat Dolls », iTunes, Apple Inc. (consulté le 2010-09-25)
  12. « "White Lies" Music Video », MTV (consulté le 2010-06-27)
  13. (en) Frances Iacuzzi, « Jessica Sutta: the Making of ‘I Wanna Be Bad’ », WordPress,‎ 2010-10-20 (consulté le 2010-10-31)
  14. Jessica Sutta new video > director Idcri
  15. « Jessica Sutta ‘Show Me’ by Skinny », Promo News (consulté le 2011-09-03)