Jessica Harper

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jessica et Harper.

Jessica Harper

alt=Description de l'image Jessica Harper on the red carpet at the 62nd Annual Academy Awards cropped.jpg.
Naissance née le 10 octobre 1949
Chicago, Illinois, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Comédienne
auteur
chanteuse
Films notables Phantom of the Paradise
Suspiria
Minority Report
Site internet http://www.jessicaharper.com

Jessica Harper est une comédienne, chanteuse et auteur de livres pour enfants née le 10 octobre 1949 à Chicago dans l'Illinois aux États-Unis.

Carrière[modifier | modifier le code]

Jessica Harper a joué dans une vingtaine de films, parmi lesquels Phantom of the Paradise de Brian De Palma, Suspiria de Dario Argento et Shock Treatment, où elle a fait preuve de ses capacités de chanteuse comme d'actrice. Brian De Palma l'a engagée pour Phantom of the Paradise après l'avoir vue dans une pièce Off-Broadway, trouvant sa voix « incroyable[1]. » Comme lui, elle a été formée au Sarah Lawrence College[1].

Woody Allen l'a dirigée dans Stardust Memories et Guerre et Amour.

En 2002, elle tient un rôle au côté de Tom Cruise dans Minority Report de Steven Spielberg.

Sa carrière est actuellement centrée sur les œuvres destinées aux enfants (livres et disques).

Vie familiale[modifier | modifier le code]

Elle est mariée avec le producteur Tom Rothman depuis le 11 mars 1989 et a eu deux enfants avec lui. Elle a d'ailleurs refusé un rôle dans Fous d'Irène pour voir une de ses filles jouer dans une pièce de théâtre.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1994 : A Wonderful Life
  • 1995 : Not a traditional Christmas
  • 1996 : Nora's Room
  • 1998 : 40 Winks
  • 2000 : Rhythm in my Shoes
  • 2001 : Inside out
  • 2004 : Hey, Picasso

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Samuel Blumenfeld et Laurent Vachaud, Brian de Palma, Calmann-Lévy,‎ 2001, 214 p. (ISBN 2-7021-3061-5), p. 48

Liens externes[modifier | modifier le code]