Jessica Atréides

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dame Jessica
Personnage de fiction apparaissant dans
Dune.

Faucon rouge sur vert (Maison Atréides)
Faucon rouge sur vert (Maison Atréides)

Sexe Féminin
Espèce Humaine
Activité(s) Bene Gesserit, Sayyadina, Révérende Mère Fremen
Famille Vladimir Harkonnen (père), Leto Atréides (concubin), Paul Atréides (fils), Alia Atréides (fille), Leto II (petit-fils), Ghanima Atréides (petite fille)
Affiliation Bene Gesserit, Fremen, Maison Atréides
Entourage Duncan Idaho (maitre Ginaz/ami), Gurney Halleck (ami/compagnon), Thufir Hawat, Wellington Yueh (confident/traitre), Gaius Helen Mohiam (mentor/génitrice?), Farad'n Corrino (protégé)
Ennemi(s) Vladimir Harkonnen

Film(s) Dune (1984)
Série(s) Dune (2000)
Les Enfants de Dune (2000)
Première apparition Dune (1964)
Dernière apparition Le Triomphe de Dune (2007)

Dame Jessica est un personnage du cycle de science-fiction Dune créé par Frank Herbert. Elle est la concubine du duc Leto Atréides et la mère de l'Empereur de l'Univers connu Paul Muad'Dib Atréides.

Histoire[modifier | modifier le code]

Dame Jessica est la « concubine » et non l’épouse du duc Leto Atréides, et ce pour une raison aussi pragmatique que cynique : tant que le duc Leto 1er n'est pas officiellement marié, nombre de familles - mineures ou majeures - du Landsraad peuvent espérer un mariage politique. Cependant, le duc Leto n’a jamais consenti à une telle éventualité et a toujours considéré Dame Jessica comme la seule et unique femme qui compterait dans sa vie. Elle aurait pu utiliser ses « pouvoirs » pour le convaincre de l’épouser, mais elle l’aimait trop pour lui imposer ce qu'elle considérait comme une trahison.

Si la famille Atréides connaît ses origines[1], la concubine royale Jessica, tout comme bon nombre d’autres sœurs Bene Gesserit, ne connaît rien de ses origines, si ce n'est que sa mère était elle-même Bene Gesserit. Elle n'apprend que plus tard (lorsqu'elle et le jeune Paul échappent aux assassins Harkonnen dans le désert) le secret de ses origines par Paul, qui lui annonce de façon relativement brutale : « Et, ma mère, il est une chose que vous ignorez et que vous devriez savoir... Nous sommes des Harkonnens ! »[2]. En effet, Dame Jessica est une Harkonnen et pas n'importe laquelle : elle est la fille du Baron Vladimir Harkonnen lui-même. Concernant sa mère, il y a deux versions, selon que l’on se fie à Frank Herbert, ou à Brian Herbert son fils. En effet, dans sa trilogie Avant Dune, écrite en collaboration avec Kevin J. Anderson, la révérende mère Gaius Helen Mohiam est la mère de Jessica. Cependant, dans Les Enfants de Dune, Jessica apprend le nom de sa mère de la bouche de son petit-fils Leto : « Elles (les Bene Gesserit) savent que vous êtes une Harkonnen ! Cela est inscrit dans leurs registres de reproduction : Jessica, née de Tanidia Nerus par le Baron Vladimir Harkonnen. »[3].

Mais Tanidia Nerus peut également être un nom de code pour nommer Gaius Helen Mohiam dans les registres secrets et sacrés du Bene Gesserit[4] ...

C'est d’ailleurs pour cette raison que son ordre lui a tant reproché de n’en avoir fait qu’à sa tête et d'avoir cédé à ses propres envies lorsqu’elle donna au duc un héritier mâle et non une fille : l’ordre avait prévu que l'union de cette fille avec Feyd-Rautha Harkonnen (le neveu du Baron Vladimir) donnerait naissance au Kwisatz Haderach. Bien que les pouvoirs de Paul Muad'Dib fussent considérables, lui-même comprit qu’il n'était pas ce « court-chemin » (traduction du terme Kwisatz Haderach) qu’attendait le Bene Gesserit.

Après l’épreuve de l’Eau de la Vie, Jessica devient la révérende mère des Fremen[5] et l'enfant conçu avec le duc Leto sur Arrakis nait alors prématurément. Elle s’appelle Alia, qui sera connue sous le nom de Sainte Alia du Couteau, sœur de Paul.

Rôle de Jessica dans la série Après Dune de Brian Herbert[modifier | modifier le code]

Jessica apparaît dans Les Chasseurs de Dune et Le Triomphe de Dune, de Kevin J. Anderson et Brian Herbert, en tant que ghola. Elle est alors de nouveau à côté de son fils, de sa fille et de son petit-fils, le ghola de son concubin Leto « n’ayant pas abouti » à cause d’une nouvelle « erreur » du ghola de Wellington Yueh également revenu. Il devra de nouveau assister à la mort de sa fille, de la main du ghola du Baron Harkonnen cette fois, et ne sera pas loin de devoir également faire ses adieux à son fils, blessé par Paolo. À l’issue de ces événements, aidé de Wellington auquel elle aura finalement pardonné toutes ses erreurs, elle élèvera le dernier ghola finalement reproduit, celui de son grand amour : Leto.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Elle descendrait selon la légende des rois grecs d'Atrée)
  2. Frank Herbert (trad. Michel Demuth), Dune suivi de Le Messie de Dune, France, Robert Laffont, coll. « Ailleurs et demain dirigée par Gérard Klein »,‎ 1985, 207 p. [détail de l’édition] (ISBN 2-221-00164-8), Livre premier Dune
  3. Les Enfants de Dune, Franck Herbert, 1976, ed. Pocket, p. 135
  4. Solution avancée dans plusieurs articles de L'Encyclopédie de Dune de Willis E. McNelly. cf l’article de Wikipédia en anglais (en) The Dune Encyclopedia
  5. « Stilgar s’inclina vers elle. « Sayyadina, dit-il. si le Shai-Hulud accepte alors vous pourrez passer Révérende Mère. ». Frank Herbert (trad. Michel Demuth), Dune, vol. tome II, France, Robert Laffont, coll. « Pocket science-fiction / Cycle de Dune »,‎ 1980, 512 p. [détail de l’édition] (ISBN 2-226-11403-4[à vérifier : ISBN invalide]), page 138 »