Jesse Stone (série de téléfilms)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Stone.

Jesse Stone

Titre original Jesse Stone
Genre Série policière
Production Michael Brandman
Tom Selleck
Acteurs principaux Tom Selleck
Musique Jeff Beal
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine CBS
Nb. d'épisodes 8
Durée ± 8 x 90 minutes
Diff. originale 20 février 2005 – en production
Site web http://www.cbs.com/shows/jesse_stone/

Jesse Stone est une série de téléfilms américain diffusée depuis le 20 février 2005 sur le réseau CBS.

En France, elle est diffusée depuis le 26 septembre 2008 sur M6 et Paris Première. Elle sera rediffusée sur D17 à partir du 26 août 2014.

Le succès du téléfilm initial a déterminé le développement d'une série qui rassemble en 2011 huit épisodes unitaires réalisés par Robert Harmon et mettant en vedette Tom Selleck. Le personnage joué par ce dernier est basé sur un héros de romans policiers à succès créé par Robert B. Parker.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Cette série met en scène les enquêtes de Jesse Stone, un ancien détective du département des homicides de Los Angeles éprouvé par la vie et devenu chef de la police d'une petite ville fictive du Massachusetts dénommée Paradise. Divorcé malheureux et alcoolique, il a pour principal compagnon un chien silencieux et aussi mélancolique que lui. Dans l'exercice de son métier de policier, il fait preuve d'empathie et fait peu usage de son arme.

Scénarios[modifier | modifier le code]

Les intrigues des quatre premiers épisodes sont des adaptations des histoires de Robert B. Parker. Depuis le 5e épisode, les aventures vécues par Jesse Stone sont le fruit de scénarios originaux coécrits par Tom Selleck et Michael Brandman.

Distribution[modifier | modifier le code]

Liste des téléfilms[modifier | modifier le code]

  • 2005 : Jesse Stone : En l'absence de preuves (Stone Cold)
  • 2006 : Jesse Stone : Une ville trop tranquille (Jesse Stone: Night Passage). Il s'agit d'un prélude au précédent[1].
  • 2006 : Jesse Stone : Meurtre à Paradise (Jesse Stone: Death in Paradise)
  • 2007 : Jesse Stone : L'Empreinte du passé (Jesse Stone: Sea Change)
  • 2009 : Jesse Stone : L'Enfant disparu (Jesse Stone: Thin Ice)
  • 2010 : Jesse Stone : Sans remords (Jesse Stone: No Remorse)
  • 2011 : Jesse Stone : Innocence perdue (Jesse Stone: Innocents Lost)
  • 2012 : Jesse Stone : Le Bénéfice du doute (Jesse Stone: Benefit of the Doubt)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Il est donc recommandé de le visionner en premier pour suivre l'ordre chronologique.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]