Jesús Posada

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Jesús María Posada Moreno)
Aller à : navigation, rechercher
Jesús Posada
Jesús Posada (au centre), en 2012.
Jesús Posada (au centre), en 2012.
Fonctions
9e président du Congrès des députés espagnol
En fonction depuis le
Législature Xe
Prédécesseur José Bono
Ministre des Administrations publiques
Président du gouvernement José María Aznar
Prédécesseur Ángel Acebes
Successeur Javier Arenas
Ministre de l'Agriculture, de la Pêche
et de l'Alimentation
Président du gouvernement José María Aznar
Prédécesseur Loyola de Palacio
Successeur Miguel Arias Cañete
4e président de la Junte de Castille-et-León

(&&&&&&&&&&&&06571 an, 9 mois et 19 jours)
Prédécesseur José María Aznar
Successeur Juan José Lucas
Biographie
Nom de naissance Jesús María Posada Moreno
Date de naissance (69 ans)
Lieu de naissance Soria (Espagne)
Parti politique Parti populaire
Diplômé de Université polytechnique de Madrid
Université complutense de Madrid
Profession Haut fonctionnaire

Jesús Posada
Président du Congrès des députés d'Espagne
Ministre des Administrations publiques d'Espagne
Ministre de l'Agriculture d'Espagne

Jesús María Posada Moreno, né le à Soria, est un homme politique espagnol, membre du Parti populaire (PP).

Haut fonctionnaire pendant la transition démocratique, il est élu député régional de Castille-et-León en 1983, puis devient président de la communauté autonome six ans plus tard. Il est remplacé dès 1991, et entre ensuite au gouvernement espagnol, comme ministre de l'Agriculture en 1999, puis ministre des Administrations publiques à partir de 2000.

Remplacé deux plus tard, il est porté à la présidence de la commission du Budget du Congrès des députés à la suite des élections générales de 2004. En 2011, du fait de la victoire du PP, il est élu président du Congrès des députés espagnol.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Ingénieur des chaussées, canaux et ports diplômé de l'université polytechnique de Madrid, il est licencié en sciences économiques de l'université complutense de Madrid. Il passe ensuite, avec succès, les concours de la haute fonction publique, devenant administrateur civil de l'État.

Haut fonctionnaire[modifier | modifier le code]

En 1976, il est nommé vice-secrétaire général technique du ministère des Travaux publics, puis, trois ans plus tard, gouverneur civil de la province de Huelva. Il revient, en 1981, au sein de l'administration centrale de l'État, pour y occuper le poste de directeur général des Transports terrestres du ministère des Transports et des Communications. Il est remplacé dès l'année suivante.

Carrière régionale[modifier | modifier le code]

En 1983, il est élu député régional (procurador) de la province de Soria aux Cortes de la communauté autonome de Castille-et-León, sous les couleurs de l'Alliance populaire (AP). À la suite des élections régionales de 1987, remportées par l'AP, il est nommé conseiller à l'Équipement du gouvernement régional (Junta) par José María Aznar. Après l'élection d'Aznar à la présidence de l'AP, Jesús Posada devient, le , président de la Junte de Castille-et-León.

Parcours national[modifier | modifier le code]

Non investi par le nouveau Parti populaire (PP) pour les régionales de 1991, il est élu, deux ans plus tard, député de la province de Soria au Congrès des députés. En 1996, le PP remporte les élections générales, et il se voit élu président de la commission des Infrastructures du Congrès.

Il entre au gouvernement, dirigé par Aznar, le , en tant que ministre de l'Agriculture, de la Pêche et de l'Alimentation, en remplacement de Loyola de Palacio, candidate aux élections européennes. Après la reconduction au pouvoir du PP lors des élections générales de 2000, il est nommé, le 27 avril, ministre des Administrations publiques. Il quitte ce poste lors du remaniement ministériel du 9 juillet 2002.

Au Congrès des députés[modifier | modifier le code]

Le Parti socialiste (PSOE) ayant remporté les élections générales de 2004, le PP retourne dans l'opposition. Posada est alors choisi comme président de la commission du Budget du Congrès. Il est reconduit à ce poste à la suite des élections générales de 2008, de nouveau gagnées par le PSOE.

Lors des élections générales de 2011, le Parti populaire remporte la majorité absolue des sièges. Proposé, le 12 décembre, à la présidence du Congrès des députés par le président du PP, Mariano Rajoy[1], Jesús Posada est élu le lendemain, lors de la séance constitutive de la dixième législature des Cortes Generales par 202 voix pour, aucune voix contre et 146 bulletins blancs[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) Carmen Remírez de Ganuza, « Jesús Posada presidirá el Congreso y Pío García-Escudero el Senado », El Mundo,‎ 12 décembre 2011 (lire en ligne)
  2. (es) « Jesús Posada, elegido presidente del Congreso, con el apoyo de 202 diputados », Cadena COPE,‎ 13 décembre 2011 (lire en ligne)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]