Jesús López Cobos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir López et Cobos.

Jesús López Cobos, né le à Toro, province de Zamora (Castille-et-León), est un chef d'orchestre espagnol.

Biographie[modifier | modifier le code]

Docteur en philosophie de l'Université Complutense de Madrid, il étudie par la suite la direction d'orchestre avec Franco Ferrara et Hans Swarowsky.

En 1968, il remporte le Premier Prix au Concours de Besançon.

En 1981, il est le premier récipiendaire du Prix Princesse des Asturies nouvellement créé.

Il est, de 1981 à 1990, directeur musical du Deutsche Oper de Berlin puis occupe les postes de chef principal de l'Orchestre national d'Espagne (1984-1989) et directeur musical de l'Orchestre symphonique de Cincinnati (1986-2001). De 1990 à 2000, il est également à la tête de l'Orchestre de chambre de Lausanne et dirige l'Orchestre français des jeunes, la formation école française, de 1998 à 2000, puis à nouveau en 2004.

En 2000, il reçoit la Médaille d'or du mérite des beaux-arts par le Ministère de l'Éducation, de la Culture et des Sports[1].

Depuis 2002, il occupe le poste de directeur musical de l'Orchestre symphonique de Madrid, en résidence au Teatro Real.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) « Relación de premiados del año 2000 », sur Ministère de la Culture,‎ (consulté le 18 janvier 2015) [PDF].

Liens externes[modifier | modifier le code]