Jerry Stahl

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Stahl.

Jerry Stahl

Autres noms Herbert W. Day
Activités Romancier, scénariste, journaliste
Naissance 28 septembre 1953 (60 ans)
Pittsburgh, Pennsylvanie, Drapeau des États-Unis États-Unis
Langue d'écriture Anglais américain
Genres Roman policier, roman noir

Œuvres principales

  • Mémoires des ténébres
  • Moi, Fatty

Jerry Stahl, né le 28 septembre 1953 à Pittsburgh en Pennsylvanie, est un scénariste, un journaliste et un écrivain américain de roman policier. Il est principalement connu pour le récit de ses mémoires sur son addiction à la drogue Permanent Midnight: A Memoir (Mémoires des ténébres) adapté au cinéma sous le même nom avec Ben Stiller dans le rôle titre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fréquente l’Université Columbia qu’il quitte sans diplôme pour partir travailler en Europe. Il passe par la Grèce, Paris et Londres, avant de retourner à New York où il décide de vivre de son écriture. Il travaille comme rédacteur pour le magazine pornographique américain Hustler et il devient dépendant à l’héroïne. Il commence à écrire pour le septième art : il signe le scénario de Nightdreams (en) de Francis Delia en 1981, et de Café Flesh et de Dr. Cagliari de Stephen Sayadian (en) en 1982 et 1989. Il collabore à l’écriture d’épisodes pour les séries Alf, Père et impair, Clair de lune, Bienvenue en Alaska et Twin Peaks.

Il écrit ses mémoires en 1995 sous le titre Permanent Midnight: A Memoir (Mémoires des ténébres) qui devient Permanent Midnight au cinéma en 1998. Réalisé par David Veloz (it), avec Ben Stiller, Maria Bello, Owen Wilson, Elizabeth Hurley et Jay Paulson au casting, ce film offre une petite notoriété à Jerry Stahl et l’incite à poursuivre dans l’écriture.

Il publie en 1999 le roman Perv: A Love Story (Perv, une histoire d’amour) et il intègre l’équipe de scénaristes de la série télévisée Les Experts, dont il signera plusieurs épisodes au cours des saisons suivantes. Il publie Plainclothes Naked (À poil en civil) en 2001 et il rédige le scénario du film Bad Boys 2 de Michael Bay en 2003. L'année suivante, il publie son troisième roman, I, Fatty (Moi, Fatty), qui raconte l’histoire fictive du célèbre acteur américain Roscoe Arbuckle. En 2009, il fait paraître le roman Pain Killers (Anesthésie générale). Derniers romans en date : Bad Sex On Speed (Speed fiction) et Happy Mutant Baby Pills (non traduit à ce jour).

En parallèle à sa carrière de scénariste et d’écrivain, il collabore régulièrement à diverses publications de la presse américaine : Esquire, Details, L.A. Weekly, Tin House, The New York Times, The Believer. Il a également joué de petits rôles de figuration au cinéma. Il fait notamment un caméo dans Permanent Midnight.

En France, Jerry Stahl est publié chez Payot & Rivages et chez 13e note.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Série Manny Rupert[modifier | modifier le code]

  • Plainclothes Naked (2001)
    Publié en français sous le titre À poil en civil, Paris, Rivages/Thriller, 2005, réédition Rivages/Noir no 647, 2007, traduction de Thierry Marignac.
  • Pain Killers (2009)
    Publié en français sous le titre Anesthésie générale, Paris, Rivages/Thriller, 2011, traduction d’Alexis Nolent.

Autres romans[modifier | modifier le code]

  • Perv: A Love Story (1999)
    Publié en français sous le titre Perv, une histoire d’amour, Paris, 13e note, 2011, traduction de Philippe Aronson.
  • I, Fatty (2004)
    Publié en français sous le titre Moi, Fatty, Paris, Rivages/Thriller, 2007, réédition Rivages/Noir no 921, 2013, traduction de Thierry Marignac.
  • Bad Sex On Speed (2013)
    Publié en français sous le titre Speed fiction, Paris, 13e note, 2013, traduction de Morgane Saysana.
  • Happy Mutant Baby Pills (2013)

Recueil de nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Love Without (2007)

Mémoire[modifier | modifier le code]

  • Permanent Midnight: A Memoir (1995)
    Publié en français sous le titre Mémoires des ténébres, Paris, 13e note, 2010, traduction de Philippe Aronson.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Au cinéma[modifier | modifier le code]

Comme auteur adapté[modifier | modifier le code]

Comme scénariste[modifier | modifier le code]

Comme acteur[modifier | modifier le code]

A la télévision[modifier | modifier le code]

Comme scénariste[modifier | modifier le code]

Sériés télévisées[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]