Jerry Marotta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jerry Marotta, né le 6 février 1959 à Cleveland, Ohio, est un batteur, producteur de musique, compositeur et chanteur américain résidant à Woodstock dans l'État de New York. Il est le frère de Rick Marotta, qui est également un batteur et compositeur reconnu.

Marotta a été membre des groupes Arthur, Hurley & Gottlieb (1973–1975), Orleans (1975–1982), de Peter Gabriel (1977–1986), de Hall & Oates (1979–1981), des Indigo Girls (1991–1999), de Stackridge (2011) et du Tony Levin Band (depuis 1995)[1]

Il a également tenu la batterie sur le morceau de Stevie Nicks et Michael Campbell intitulé Whole Lotta Trouble, extrait de l'album de Nicks The Other Side of the Mirror.

En plus de son travail en tant que batteur de studio et de scène, il est un chanteur et compositeur reconnu et a également eu beaucoup de succès en tant que producteur de musique. En 1996 il a produit l'album d'Ellis Paul A Carnival of Voices[2].

Marotta est également connu pour jouer depuis la fin des années 1990 sur des kits de batterie réalisés intégralement à la manière de percussions traditionnelles amérindiennes par une société dénommée Taos Drums et basée au Nouveau-Mexique[3].

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1998 : From the Caves of the Iron Moutain, performance enregistrée avec des microphones mobiles dans une mine désaffectée, avec Tony Levin (basse) et Steve Gorn (instruments à vent).
  • 2000 : Waters of Eden, Tony Levin.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en)NNDB, consulté le 10 mars 2007.
  2. (en) FAME (Folk & Music Exchange), consulté le 10 mars 2007.
  3. (en) Article de Drum Magazine, consulté le 29 décembre 2011.

Liens externes[modifier | modifier le code]