Jerome Kaino

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jerome Kaino

alt=Description de l'image Jerome Kaino 2011.jpg.
Fiche d'identité
Naissance 6 avril 1983 (31 ans)
à Tutuila (Samoa américaines)
Taille 1,96 m (6 5)
Surnom « The Enforcer », l'exécuteur
Position troisième ligne aile
Carrière en senior
Période Équipe M (Pts)a
2004-2011
2003-2012
2012-
Auckland
Blues
Toyota Verblitz
44 (45)
83 (20)
4 (0)
Carrière en équipe nationale
Période Équipe M (Pts)b
2006- Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 56 (45)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 22 novembre 2014.

Jerome Kaino, né le 6 avril 1983 à Tutuila dans les Samoa américaines, est un joueur de rugby à XV néo-zélandais. Il évolue au poste de troisième ligne aile.

International néo-zélandais depuis 2006, Jerome Kaino a fait partie de l'équipe des All Blacks qui a remporté la Coupe du monde de rugby à XV 2011.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Tutuila, l'île principale des Samoa américaines, Jerome Kaino migre à Auckland en 1987 et commence à jouer au rugby à XIII avec les Papakura Sea Eagles[1]. Avec John Afoa, lui-aussi futur All Black qu'il connaît depuis l'âge de 12 ans, il s'inscrit au Saint Kentigern College fréquenté par deux autres futurs All Blacks, Joe Rokocoko et Kieran Read qui sont ses coéquipiers[2]. À l'origine, en raison de sa vitesse, il évolue comme trois-quarts centre ou arrière[3] avant de progressivement glisser vers la troisième ligne [4]. Joueur prometteur[3], il est nommé meilleur Jeune de l'Année par l'IRB en 2004[4].

En 2004, il fait ses débuts dans le National Provincial Championship, avec la province d'Auckland, dans le Super 12 avec la franchise des Blues et avec l'équipe de Nouvelle-Zélande, le 4 décembre contre les Barbarians, contre qui il marque un essai. Néanmoins, après cette sélection non officielle, parce que ne comptant pas pour un test-match, il attendra près de deux ans avant de connaître une seconde cape. En 2006, il n'est pas retenu pour disputer le Super 12 avec les Blues mais est rappelé après que le flanker Angus MacDonald se soit blessé aux ligaments croisés[3]. Néanmoins, il se blesse à l'épaule et ne dispute que les quatre derniers matchs de la saison[3]. L'année suivante, il est le seul avant néo-zélandais à disputer tous les matchs de la saison régulière du Super 14[3].

En sélection nationale, Kaino doit attendre le départ de Jerry Collins en Europe[5],[4] pour prétendre au poste de troisième ligne aile côté fermé. Il s'impose progressivement à ce poste à partir de 2008. Malgré la concurrence d'Adam Thomson, il forme avec Richie McCaw et Kieran Read la troisième ligne des All Blacks lors des victoires dans les Tri nations 2008 et 2010 et lors de la Coupe du monde de rugby à XV 2011. Kaino se révèle comme l'un des meilleurs joueurs de cette compétition[6], étant nominé pour le titre de joueur de l'année par l'IRB[7].
Il est désigné meilleur joueur néo-zélandais de l'année 2011[8]. Le troisième ligne kiwi a été le joueur le plus utilisé au cours du Mondial 2011.

Carrière[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • élu meilleur joueur -21 en 2004.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]