Jermaine O'Neal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir O'Neal.
Jermaine O'Neal Portail du basket-ball
Jermaine O'Neal cropped.jpg
Fiche d’identité
Nom complet Jermaine Lee O'Neal
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (35 ans)
Columbia, Caroline du Sud
Taille 2,11 m (6 11)
Poids 116 kg (255 lb)
Situation en club
Club actuel Drapeau des États-Unis Warriors de Golden State
Numéro 7
Poste Pivot, Ailier fort
Draft NBA
Année 1996
Position 17e
Franchise Trail Blazers de Portland
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
1996-1997
1997-1998
1998-1999
1999-2000
2000-2001
2001-2002
2002-2003
2003-2004
2004-2005
2005-2006
2006-2007
2007-2008
2008-2009
2009
2009-2010
2010-2011
2011-2012
2012-2013
2013-2014
Trail Blazers de Portland
Trail Blazers de Portland
Trail Blazers de Portland
Trail Blazers de Portland
Pacers de l'Indiana
Pacers de l'Indiana
Pacers de l'Indiana
Pacers de l'Indiana
Pacers de l'Indiana
Pacers de l'Indiana
Pacers de l'Indiana
Pacers de l'Indiana
Raptors de Toronto
Heat de Miami
Heat de Miami
Celtics de Boston
Celtics de Boston
Suns de Phoenix
Warriors de Golden State
04,1
04,5
02,5
03,9
12,9
19,0
20,8
20,1
24,3
20,1
19,4
13,6
13,5
13,0
13.6
05,4
05,0
08,3
-
Sélection en équipe nationale **
2002-2003 Drapeau : États-Unis États-Unis

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Jermaine Lee O'Neal est un joueur américain de basket-ball né le 13 octobre 1978. Il joue au poste d'ailier fort et de pivot et évolue dans la franchise NBA des Warriors de Golden State.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière NBA[modifier | modifier le code]

Trail Blazers de Portland (1996-2000)[modifier | modifier le code]

Jermaine O'Neal est sélectionné en 17e position de la draft NBA 1996 par les Trail Blazers de Portland, après avoir fréquenté le lycée d'Eau Claire (Caroline du Sud). Il joue son premier match NBA à l'âge de 18 ans, devenant ainsi le plus jeune joueur de l'histoire de la ligue à entrer en jeu.

Il passe quatre saisons à Portland mais ses progrès ne sont pas à la hauteur des espérances placées en lui, O'Neal ne dépasse pas les 4,5 points de moyenne par match.

Pacers de l'Indiana (2000-2008)[modifier | modifier le code]

Il est transféré le aux Pacers de l'Indiana, qui envoient Dale Davis en échange. Il montre dès sa première saison à Indiana des signes de progrès avec 12,9 points et 9,8 rebonds de moyenne lors de la saison 2000-2001. Sa progression continue lors de la saison 2001-2002 et O'Neal est nommé joueur ayant le plus progressé (M.I.P "most improved player" en anglais).

Durant l'été 2003, il aide les États-Unis à se qualifier pour les Jeux olympiques, mais il ne peut participer aux JO à cause d'une blessure.

Il est impliqué dans la bagarre lors du match Detroit-Indiana le , où entre autres il frappe un spectateur descendu sur le parquet. Il subit alors une suspension de 25 matchs, réduite à 15 après appel du club. À son retour, il réalise une bonne partie de saison et bat son record de points (55 contre les Bucks) avant de se blesser pour le reste de la saison.

Raptors de Toronto (2008-Fév.2009)[modifier | modifier le code]

À l'intersaison 2008, il est transféré aux Raptors de Toronto[1].

Heat de Miami (Fév.2009-2010)[modifier | modifier le code]

Le 13 février 2009, il est envoyé avec Jamario Moon au Heat de Miami contre Shawn Marion et Marcus Banks[2]. À l'été 2010, étant agent libre, il décide de signer avec les Celtics de Boston, un bon aspirant au titre[3].

Celtics de Boston (2010-2012)[modifier | modifier le code]

Sa saison 2010-2011 est gâchée à cause de multiples blessures. En tout, O'Neal manque 58 matchs de saison régulière à cause d'une blessure au poignet, puis au genou. Il reviendra tout de même dans le 5 majeur de Boston. L'équipe a besoin de lui, notamment après le départ de Kendrick Perkins et l'absence de Shaquille O'Neal sur blessure. Le premier tour des séries voit Boston (3e place à l'Est) affronter les Knicks de Carmelo Anthony et Amar'e Stoudemire. O'Neal se révèle être un apport décisif pour les Celtics grâce à son activité en attaque et en défense. Il est d'ailleurs l'un des artisans de la victoire dans le match 1 (12 points à 6/6 et 5 contres) avec des paniers cruciaux dans le 3e quart-temps[4]. Les Celtics élimineront New-York 4-0 mais seront battus au tour suivant par Miami (4-1).

Après cette nouvelle déception dans sa course pour le titre, O'Neal déclarera réfléchir à prendre sa retraite, voulant passer plus de temps avec sa famille et ne souhaitant pas vivre une nouvelle saison de blessures[5]. Il déclare quelques semaines plus tard continuer sa carrière chez les Celtics (2e et dernière année de contrat)[6].

Suns de Phoenix (2012-2013)[modifier | modifier le code]

Le 15 août 2012, il signe un contrat d'un an avec les Suns de Phoenix[7].

Warriors de Golden State (2013-présent)[modifier | modifier le code]

Le 23 juillet 2013, il signe chez les Warriors de Golden State[8].

Le 14 mars 2014, il dispute son 1 000e match en carrière et devient le 109e joueur à participer à autant de matchs[9].

Palmarès[modifier | modifier le code]

En sélection nationale
En franchise
Distinctions personnelles

Records personnels sur une rencontre de NBA[modifier | modifier le code]

Les records personnels de Jermaine O'Neal, officiellement recensés par la NBA sont [10]

Jermaine O'Neal en avril 2009.
Type statistique Saison régulière Playoffs
Record Adversaire Date Record Adversaire Date
Points en un match 55 Bucks de Milwaukee 4 janvier 2005 37 Nets du New Jersey 27 avril 2006
Paniers marqués en un match 18 Bucks de Milwaukee 4 janvier 2005 14 @ Heat de Miami 12 mai 2004
Paniers tentés en un match 30 2 fois 25 @ Pistons de Détroit 11 mai 2005
Lancers francs réussis 19 Bucks de Milwaukee 4 janvier 2005 14 Celtics de Boston 5 mai 2005
Lancers francs tentés 25 Bucks de Milwaukee 4 janvier 2005 18 Celtics de Boston 5 mai 2005
Paniers à 3 points réussis 1 14 fois
Paniers à 3 points tentés 3 @ Nuggets de Denver 7 mars 2004 2 Celtics de Boston 5 mai 2005
Rebonds offensifs 9 2 fois 11 @ Celtics de Boston 1er mai 2003
Rebonds défensifs 17 2 fois 19 Celtics de Boston 29 avril 2003
Rebonds totaux 21 @ Wizards de Washington 26 novembre 2002 22 Celtics de Boston 29 avril 2003
Passes décisives 7 7 fois 6 @ Celtics de Boston 7 mai 2005
Interceptions 5 Nets du New Jersey 21 décembre 2001 3 2 fois
Contres 10 Raptors de Toronto 22 janvier 2003 6 @ Sixers de Philadelphie 24 avril 2001
Balles perdues 7 Suns de Phoenix 27 février 2007 6 2 fois
Minutes jouées 54 @ Rockets de Houston 13 mars 2001 49 Celtics de Boston 29 avril 2003

Anecdote[modifier | modifier le code]

Le 2 mars 2014, alors que son équipe se déplace au Canada, chez les Raptors de Toronto, il doit rester à Oakland car il ne retrouve plus son passeport[11].

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Lequipe.fr, « Jermaine O'Neal à Toronto »,‎ 26 juin 2010 (consulté le 16 septembre 2010)
  2. Lequipe.fr, « Trade Shawn Marion-Jermaine O'Neal »,‎ 13 février 2009 (consulté le 16 septembre 2010)
  3. « O'Neal à Boston », Lequipe.fr,‎ 15 juillet 2010 (consulté le 16 septembre 2010)
  4. (en) Ian Thomsen, « Other O'Neal helps Celtics hold off Anthony, Knicks in series opener », sur sportsillustrated.com,‎ 18 avril 2011
  5. Julien Deschuyteneer, « Jermaine O’Neal vers la retraite », sur basketsession.com,‎ 15 septembre 2011
  6. Syra Silla, « Jermaine O’Neal jouera la saison prochaine », sur basketsession.com,‎ 2 juin 2011
  7. Fabrice Auclert, « Jermaine O’Neal arrive à Phoenix », sur basketusa.com,‎ 10 août 2012
  8. Fabrice Auclert, « Jermaine O’Neal a choisi Golden State », sur basketusa.com,‎ 9 juillet 2013
  9. (en) « Other O'Neal helps Celtics hold off Anthony, Knicks in series opener », sur Bleacher Report Milestones,‎ 16 mars 2014
  10. (en) « Jermaine O'Neal : Career Stats and Totals », sur nba.com (consulté le 19 mars 2014)
  11. Emmanuel Laurin, « Jermaine O’Neal ne jouera pas à Toronto… car il a paumé son passeport ! », sur basketusa.com,‎ 2 mars 2014

Lien externe[modifier | modifier le code]