Jericho (Hard Rock)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jéricho (homonymie).

Jericho

Genre musical Hard rock, heavy rock, rock psychédélique
Années actives de 1965 à 1972
Labels A&M

Jericho (en Israël - Les Churchills) est un groupe de hard rock israélien qui a eu une courte mais intense carrière en Angleterre au début des années 1970

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1965, à Tel-Aviv, une bande de lycéens composés de Selvin Lifshitz (chant), Yitzchak Klepter (guitare), Miki Gabriellov (basse) et Ami Treibich (batterie) accueillent un jeune virtuose de 13 ans, Haim Romano, qui joue de la mandoline à une vitesse extraordinaire[1]. Le groupe qui se baptise The Churchills (à cause du surnom "Churchill" d'Itzhak Klepter) se fait repérer en 1967 lors d'un concert par Robb Huxley (guitariste des New Tornadoes) qui intègre le groupe à la place de Klepter parti effectuer son service militaire. En 1968 The Churchills enregistrent leur premier 45 tours qui musicalement évoque Left Banke et partent en tournée durant quatre mois au Danemark en compagnie de Deep Purple[1]. En 1970 Robb Huxley rentre en Angleterre et est alors remplacé par Danny Shoshan, un fan avoué du groupe Led Zeppelin et qui va profondément influencer le groupe. En 1971, sur l'invitation de Robb Huxley, les Churchills partent s'établir à Londres et signent un contrat avec le label A&M Records.Ils changent alors de nom pour Jericho Jones (puis Jericho ) et sortent leur premier album "Junkies, Monkeys And Donkeys" produit par Ellis Elias. l'année suivante, en 1972 ils sortent un second album intitulé simplement "Jericho". Ce disque composé de cinq long titres marque l'apogée du groupe et révèle les talents de leur prodigieux guitariste Haim Romano. Pourtant, leur tournée aux côtés de Rod Stewart et Gary Wright ne permet pas à leur carrière de décoller et le groupe se sépare peu après lorsque certains membres de Jericho décident finalement de rentrer en Israël.

En Israël, sous le nom "The Churchills", le groupe devient très connu, entre autres, par la cooperation avec le chanteur Arik Einstein et contribue une remarquable contribution à la création du rock de ce pays. Ils accompagnent Arik Einstein dans ses concerts et Itzhak Klepter compose quelques de ses grands succès. Ils participent à la production de ses albums Poozy (considere le premier album rock en Israël), Shablool, Plastelina, Shirey yeladim (Chansons d'enfants), Badeshe etzel Avigdor (Chez Avigdor sur l'herbe) et Yasmin.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

  • Jericho Jones: "Junkies, Monkeys and Donkeys" (A@M Records, 1971)
  • Jericho: "Jericho" (A&M Records, 1972)

Singles[modifier | modifier le code]

  • Jericho Jones: "Time is Now" (A&M Records, 1971)
  • Jericho: "Hey Man" (A&M Records, 1972)
  • Jericho: "Love, Love, Champs" (A&M Records, 1972)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Rock & Folk no 538, août 2012