Jeremy Belknap

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Belknap.
Jeremy Belknap.

Jeremy Belknap, né le 4 juin 1744 à Boston et mort le 20 juin 1798, est un ecclésiastique et historien américain.

Jeremy Belknap étudie au Harvard College de Boston. En 1764, il s'installe à Portsmouth dans le New Hampshire. Il étudie la théologie. En 1767, il commença son ministère à Dover dans le New Hampshire, où il passera vingt ans à l'Église congrégationaliste.

Jeremy Belknap est l'auteur de l'Histoire du New Hampshire, publié en trois volumes entre 1784 et 1792. Ce travail est la première histoire moderne, écrite par un Américain, incarnant une nouvelle rigueur dans la recherche historique, l'annotation et les rapports.

Au XVIIIe siècle, le révérend-père Ezra Stiles, président de l'Université Yale, soutient que le rocher de Dighton serait couvert de pétroglyphes phéniciens[1], [2]. La théorie est notamment développée par l'historien Jeremy Belknap[3] et par un érudit français Antoine Court de Gebelin en 1781.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Robert Ellis Cahill, New England's Ancient Mysteries, 1993
  2. Voir page 46 in Indians in the Americas: The Untold Story, William Marder et Paul Tice, Book Tree, 2005
  3. Voir American Biography, Jeremy Belknap, préface de Fordyce M. Hubbard, Harper & Brothers, 1846