Jeremiah Wright

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jeremiah.
Jeremiah Wright

Jeremiah Wright (né en 1941 à Philadelphie, Pennsylvanie) est un pasteur afro-américain, connu pour ses interventions au cours de la campagne électorale de Barack Obama. Nation of Islam[1],[2],[3], il a été prédicateur à l'Église unie du Christ de Chicago, où il était remarqué pour avoir prêché la "Théologie de la libération noire". Ses déclarations publiques au sujet des Blancs et des Juifs ont embarrassé le candidat à la présidentielle ainsi que sa femme, d'autant plus que Wright a été le pasteur de Barack Obama[4]. Ce dernier a donc été contraint de quitter cette mouvance[5] et de condamner les propos de Wright, jugés extrémistes.

Wright a obtenu le soutien du Prix Nobel de la paix Desmond Tutu, lui-même proche du Mouvement de Conscience noire, influencé par la Théologie de la libération et la Black theology (« théologie noire ») [6],[7].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ed. Lasky, The Said-Khalidi-Obama-Connection, 22 octobre 2008
  2. Martin Kramer, Sweeping Khalidi under Obama's rug, 13 juin 2009.
  3. Andrew C. McCarthy et Claudia Rosett, In Obama's Hyde Park, it's all in the family, 3 novembre 2008.
  4. http://en.wikipedia.org/wiki/Jeremiah_Wright_controversy
  5. http://en.wikipedia.org/wiki/Jeremiah_Wright_controversy#Obama_leaves_Trinity_United_Church_of_Christ
  6. Desmond Tutu, Black Theology Seeks the Liberation of All, Newsweek & Washington Post, mai 2008
  7. Storer H. Rowley, Desmond Tutu: Equality of U.S. blacks an 'illusion', The Chicago Tribune, 14 mai 2008 (en)