Jeremiah O'Brien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jeremiah O'Brien
Image illustrative de l'article Jeremiah O'Brien
Le Jeremiah O'Brien

Histoire
Quille posée 6 mai 1943
Lancement 19 juin 1943
Mise en service 10 juillet 1943
Statut musée flottant à San Francisco
Caractéristiques techniques
Longueur 134,58 m hors tout
Maître-bau 17,38 m
Tirant d'eau 8,50 m
Port en lourd 10 735 tonnes
Puissance 2 500 cv
Vitesse 10 nœuds
Autres caractéristiques
Équipage 80
Chantier naval New England Shipbuilding Co., South Portland
Armateur Grace Line
Pavillon Drapeau des États-Unis États-Unis

Le Jeremiah O'Brien est un cargo, un des Liberty ships construits aux États-Unis au cours de la Seconde Guerre mondiale.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Jeremiah O'Brien fut construit au chantier New England Shipbuilding Co. à South Portland. Sa quille fut posée le 6 mai 1943. Il fut lancé le 19 juin 1943 pour le compte de la compagnie Grace Line. Sa construction a duré 56 jours. Entre le 25 mars et le 12 octobre 1944, il participa activement au débarquement de Normandie en faisant de nombreuses navettes entre l'Angleterre (Southampton) et les côtes normandes (Omaha Beach et Utah Beach) pour transporter troupes et matériels.

De retour aux États-Unis après ce terrible épisode, il subit un shave and haircut, plus sérieusement une révision complète en cale sèche, puis navigua vers l'Amérique du Sud (du 14 octobre au 15 décembre 1944), vers les Philippines et la Nouvelle-Guinée (du 16 décembre 1944 au 10 juillet 1945) et, pour son septième et dernier voyage, vers la Chine, les Philippines et l'Australie (de 11 juillet 1945 au 14 janvier 1946). Il reçut l'ordre de rejoindre la Flotte de réserve, site de Suisun Bay (à environ 50 km au nord de San Francisco), le 22 mars 1946.

Ce sont donc plus de 2 000 cargos qui sont disponibles à la fin du conflit. Un certain nombre rejoignent l'un des huit sites (à l'époque) de la National Defense Reserve Fleet (désarmés et mis sous « cocons » de graisse) — le Jeremiah O'Brien ira dans celui de la baie de San Francisco. D'autres restent opérationnels au sein de l’US Navy. D'autres encore sont transférés à des armateurs américains comme navires marchands. Enfin, pour compenser leurs pertes de navires de commerce, les marines marchandes européennes recevront un certain nombre de Liberty ships, dont 75 pour la France (qui avait perdu les deux-tiers de sa flotte marchande pendant la guerre). Ces Liberty ships navigueront encore 15 à 20 ans, eux qui avaient été construits pour 5 ans tout au plus, voire une seule traversée ! Mais, comme précédemment indiqué, le Jeremiah O'Brien ne fit pas partie de ces navires marchands livrés aux armements de commerce américains ou européens.

Le Jeremiah O'Brien a été classé comme National Historic Landmark en 1984[1] ; il est amarré au Fisherman's Wharf dans la baie de San Francisco.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « SS Jeremiah O'Brien », sur National Park Service.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]