Jeremiah N. Reynolds

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jeremiah N. Reynolds, connu comme J. N. Reynolds, né en 1799 et mort en 1858, est un essayiste, explorateur et conférencier américain, surtout connu pour avoir publié en 1839 Mocha Dick, ou la baleine blanche du Pacifique qui pourrait avoir inspiré Moby-Dick d'Herman Melville.

Biographie[modifier | modifier le code]

Issu d'une famille modeste, il étudie à l'Université de l'Ohio.

Fondateur en 1820 du journal Spectator qu'il abandonne en 1823, il se passionne dès 1824 aux théories de la Terre-Creuse de John Cleeves Symmes et effectue avec lui de nombreuses tournées de conférences.

En 1829, il parvient à organiser une expédition en Antarctique malgré l'opposition du Congrès américain. Après avoir atteint les glaces, celle-ci doit rebrousser chemin et revient à Valparaiso où l'équipage se mutine et y abandonne Reynolds et le Docteur Watson, un des commanditaires. Le Potomac les y récupère en 1832. Reynolds devient alors le secrétaire de son capitaine, Downes.

De retour à New York, il devient ensuite avocat et homme d'affaires.

Récit[modifier | modifier le code]

  • Exploring Expedition, publié en 2009 par l'University of Michigan Library

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • François Angelier, Dictionnaire des Voyageurs et Explorateurs occidentaux, Pygmalion, 2011, p.583
  • (fr) Jeremiah N. Reynolds : Mocha Dick ou la baleine blanche du Pacifique, fragment d'un journal manuscrit, Préface de Thierry Gillyboeuf, éd. du Sonneur, 2013.

Liens externes[modifier | modifier le code]