Jenny Schecter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Schecter.
Jenny Schecter
Personnage de fiction apparaissant dans
The L Word.

Mia Kirshner, l'actrice qui interprète Jenny Schecter
Mia Kirshner, l'actrice qui interprète Jenny Schecter

Sexe Féminin
Activité(s) Ecrivain
Famille Mère (nom inconnu), Warren (beau-père), Tim Haspel (1er époux)

Créé par Ilene Chaiken
Interprété par Mia Kirshner
Série(s) The L Word
Première apparition Saison 1, épisode 1
Dernière apparition Saison 6, épisode 8
Épisode(s) Tous

Jennifer « Jenny » Schecter est un personnage fictif de la série américaine The L Word, joué par Mia Kirshner. Lorsqu'elle arrive à Los Angeles fraîchement diplômée, Jenny Schecter, jeune femme sexuellement abusée durant son enfance, imagine un avenir simple aux côtés de Tim, l'homme qu'elle croit aimer. Elle rêve de devenir écrivain et d'épouser ce dernier. Seulement Jenny croise Marina qui remet tout en question. Son attirance pour la jeune femme a raison de ses bonnes résolutions et Jenny découvre bientôt qu'elle est amoureuse. Après un mariage express et raté avec Tim, Jenny se pose des questions sur sa sexualité, hésite entre les hommes et les femmes et semble complètement perdue.

Enfance[modifier | modifier le code]

Jenny a grandi dans l'Illinois avec sa mère juive mais n'aimait pas son beau-père Warren et voulait partir. Jenny est devenu un auteur de romans à un jeune âge et a fait une maîtrise d'écriture à l'Université de l'Iowa. Elle a remporté un prix littéraire majeur et une de ses nouvelles a été publiée. Jenny se met en couple avec Tim Haspel et s'installe avec lui à Los Angeles pour commencer une nouvelle vie.

Caractère[modifier | modifier le code]

Le personnage de Jenny fut inspiré par les expériences de la créatrice de la série Ilene Chaiken. Matthew Gilbert du Boston Globe décrit Jenny comme : « triste, confuse, introvertie […] narcissique, secrète, presque gothique dans ses sautes d'humeurs noires, elle est l'incarnation d'une égoïste malheureuse : elle est tellement absorbée par les hauts et les bas de sa propre dépression et le dégoût de soi, elle n'a tout simplement pas l'énergie nécessaire pour regarder vers l'extérieur. Sa misère est son miroir ». New York Magazine décrit Jenny comme une femme odieuse et capricieuse, ajoutant qu'elle peut être condescendante. Diane Shipley de The Guardian définit Jenny une « égocentrique pleurnicharde ». Mia Kirshner taxe Jenny de duplicité et Lesbiennes Magazine la définit comme une « narcissique nombriliste ».

Abus sexuels[modifier | modifier le code]

Plusieurs épisodes évoquent le fait que Jenny s'est faite agresser sexuellement dans son enfance. Les événements sont décrits dans une série de flashbacks et de séquences de rêves. Lors d'une interview avec le magazine mensuel The Advocate, Chaiken a commenté le scénario  : « Eh bien, nous savons tous qu'il s'agit de violence sexuelle, mais je n'ai pas voulu être trop explicite à ce sujet, parce que le souvenir de ce traumatisme est confus. Qui sait ce qui est arrivé à Jenny ? Jenny ne se connaît pas nécessairement elle-même ». Chaiken ne voulait pas non plus présenter Jenny d'une manière explicite, ce qui confirme ce qu'elle a dit  : « Je suis peu encline à représenter le viol en tant que cinéaste, je pense qu'il est vraiment difficile de le faire sans, d'une certaine façon, devenir complices. Même s'il était important d'en parler, je voulais que cela reste vague ». Chaiken a également reconnu que l'ajout de séquences de rêves de Jenny n'étaient pas une réussite, mais a affirmé qu'il était nécessaire de montrer que Jenny se souvenait de ces abus. Heather Hogan de Afterellen a critiqué le scénario parce qu'il ne contenait pas de conclusion claire, ce qui pouvait amener à penser que tout cela s'était passé dans l'imagination de Jenny.

Transformation[modifier | modifier le code]

Jenny n'a pas été appréciée par les téléspectateurs de la toute première saison. Cela a incité Chaiken mettre en œuvre une série de changements pour rendre Jenny plus sympathique. Chaiken défend le personnage de Jenny : « Je sais ce qu'on pense de Jenny. J'adore le personnage, et j'apprécie le fait qu'elle déchaîne tant de passions… Je sais qu'il y a beaucoup de gens qui ne peuvent tout simplement pas la supporter, et c'est pourquoi il est si important d'avoir autant de personnages différents ». Kirshner, quant à elle, dit : « Jenny est un personnage très controversé, je pense que la plupart des gens pensent qu'elle laisse à désirer ». Au cours de la saison 2, Jenny se fait couper les cheveux et devient la meilleure amie de Shane McCutcheon. AfterEllen.com a déclaré que ce changement de coiffure avait été un moment décisif dans son développement personnel, en tant que symbole de sa rupture avec sa vie antérieure. Au sujet de la saison 3, Chaiken a déclaré : « Jenny sera plus sympathique et accessible au public qu'elle ne l'a jamais été. La voilà en convalescence ». En 2009, Chaiken ne comprenait toujours pas mauvaise réception de Jenny. Elle dit : « Les gens disent dans ce personnage qu'il manipulateur, égocentrique, fauteur troubles, et qu'il a mis d'autres personnes au service de sa propre névrose. Je pense que les gens réagissent ainsi parce que Jenny est est en totale rupture avec les normes de la plupart des gens ». À propos des changements de son personnage après la saison 5, Kirshner a déclaré : « Elle ne saura jamais être normale ; c'est là sa manière d'être ».

Saison 1[modifier | modifier le code]

Jenny arrive à Los Angeles pour s'installer avec son petit ami Tim. À sa première nuit à Los Angeles, Jenny se rend à une fête de ses voisines Tina Kennard et Bette Porter, où elle rencontre Marina Ferrer. Elles commencent une liaison qui pousse Jenny à lutter contre ses sentiments et à remettre sa sexualité en question. Lorsque Tim découvre cette relation, leur couple vit une intense période de crise. Ils se marient en précipitation, divorcent très peu de temps après.

Saison 2[modifier | modifier le code]

Dans cette deuxième saison, Tim décide de déménager. C'est alors que Jenny devient la meilleure amie de Shane McCutcheon, et l'invite à emménager chez elle. Elle commence une relation avec Carmen de la Pica Morales, une DJ qui auparavant sortait avec Shane, mais Carmen revient peu après vers Shane. Jenny commence à avoir des flashbacks de son enfance, au cours de laquelle elle a subi des abus sexuels. Jenny commence à écrire un livre et en prenant des cours d'écriture à l'université afin d'améliorer ses compétences d'écrivain. Son professeur accuse Jenny d'être incapable de produire des fictions, et de toujours raconter sa propre vie. Mark Wayland, colocataire de Shane et Jenny, commence à les espionner avec des caméras cachées. Jenny est blessée de découvrir cette trahison. Elle devient dépressive et à la fin de cette saison, elle se mutile en se coupant les veines avec des lames de rasoir.

Saison 3[modifier | modifier le code]

Dans la troisième saison, Jenny est envoyée dans une clinique où elle rencontre Moira Sweeney, qui est en transition pour devenir un homme. Elles commencent une relation et décident de rentrer à Los Angeles. Avec le soutien de Jenny, Max commence à s'injecter de la testostérone. Mais Jenny décide bientôt de mettre fin à leur relation car Max, subissant les effets secondaires de ses injections, devient irritable, voire violent. Elle écrit alors une histoire de nature autobiographique, mettant en scène tout son entourage, pour The New Yorker.

Saison 4[modifier | modifier le code]

En cette quatrième saison, l'histoire qu'a écrite Jenny est adapté en film intitulé Lez Girls. Jenny dévoile une fois de plus son caractère déséquilibré lorsqu'elle adopte un chien pour séduire une vétérinaire qui n'est d'autre que la petite amie de la chroniqueuse qui a écrit une mauvaise critique au sujet de son histoire après l'avoir interviewée. Elle tente de ruiner leur couple, mais elle est démasquée in extremis.

Saison 5[modifier | modifier le code]

Dans la cinquième saison, Jenny est engagée en tant que réalisatrice du film Lez Girls. Elle engage Adele Channing, une de ses fans inconditionnelles rencontrée presque par hard, en tant qu'assistante personnelle. Jenny se met alors en couple avec la plus grande star de son film, Nikki Stevens. Pendant une nuit au camping, Jenny et Nikki réalisent une sextape privée, mais Adèle dérobe la bande et en fait de nombreuses copies, or les agents de Nikki veulent que celle-ci "reste dans le placard" pour le bien de sa carrière. Adele fait ensuite du chantage à Jenny  : si elle ne lui laisse pas sa place, elle enverra les cassettes à la presse. Jenny cède à ce chantage, demande à Nikki de la rejoindre, mais elle refuse. Shane a plus tard une furtive aventure avec Nikki, laissant Jenny le cœur brisé.

Saison 6[modifier | modifier le code]

Le début du premier épisode nous apprend que Jenny est morte. La série revient donc en arrière, quelques semaines avant l'événement, par un long flashback parsemé de morceaux d'interrogatoires où les amies de Jenny rapportent leur point de vue. Au début de la saison, Jenny refuse de pardonner à Shane d'avoir eu une aventure avec Nikki, puis lui avoue contre toute attente qu'elle a des sentiments pour elle. Jenny et Shane se mettent en couple, espérant d'abord que les autres ne l'apprennent pas, mais la nouvelle se répand vite. Jenny passe les derniers jours de sa vie à réaliser un film-souvenir en l'honneur de Bette et Tina qui quittent Los Angeles pour New York. Dans ce film, des amis passés et présents racontent leurs meilleurs moments passés ensemble. Pendant la soirée d'adieu à Bette et Tina, Jenny est retrouvée morte dans leur piscine. Impossible de savoir s'il s'agit d'un suicide ou d'un meurtre, et dans ce dernier cas, qui pourrait en être l'auteur ; presque toutes les amies de Jenny avaient en effet quelque chose à lui reprocher  :

  • Shane venait de découvrir que Jenny avait fait en sorte de l'éloigner de Molly, son ex, en cachant la lettre que celle-ci lui avait écrite.
  • Tina venait de découvrir que Jenny avait volé le négatif du film Lez Girls pour le cacher dans son grenier. La disparition de ce négatif l'avait mise en grande difficulté auprès des producteurs.
  • Helena lui en voulait d'avoir intervenu dans sa relation avec Dylan, rendant finalement leur réconciliation impossible.
  • Bette en avait assez qu'elle se mêle de sa vie privée et l'accuse à tort d'avoir trompé Tina avec sa collègue, pseudo-sextape à l'appui.
  • Alice lui en voulait d'avoir volé son idée de scénario.
  • Max avait du mal à supporter ses sous-entendus et ses tentatives de culpabilisation.

Apparition du personnage par épisode[modifier | modifier le code]

Jenny Schecter
Saison 1
01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13
Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui
Saison 2
01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13
Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui
Saison 3
01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12
Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui
Saison 4
01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12
Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui
Saison 5
01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12
Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui
Saison 6
01 02 03 04 05 06 07 08
Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui

Voxographie[modifier | modifier le code]